Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

CHRIST NOTRE VIE

 
 

Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur! Voici l'exclamation de Paul qui est fondamentalement la même que cette autre parole en Galates 2:20 que nous avons prise comme clé pour notre étude: « ce n'est plus moi qui vit c'est Christ qui vit en moi! » Nous avons remarqué à quel point le mot « Je » est proéminent dans son argumentation de Romains 7, et comment il culmine dans un cri d'agonie: « Misérable que je suis! » Mais ensuite suit ce cri de délivrance « Grâces soient rendues à Dieu par Jésus Christ notre Seigneur! » et il clair que la découverte que Paul a faite ici, est que la vie que nous vivons est la vie de Christ seul. La vie chrétienne est une « vie changée », une « vie substituée », Christ est notre Substitut en nous. « Si je vis, ce n'est plus moi qui vit, mais Christ qui vit en moi. » La vie n'est pas quelque chose que nous avons à produire nous-mêmes. C'est la vie même de Christ reproduite en nous.

Combien de chrétiens croient en « la reproduction » dans ce sens, c'est-à-dire comme quelque chose de plus que la régénération? La régénération signifie que la vie de Christ est plantée en nous par le Saint-Esprit à notre nouvelle naissance. « La reproduction » va plus loin: cela signifie que la nouvelle vie grandit et se manifeste progressivement en nous, jusqu'à ce que la ressemblance à Christ commence à se reproduire dans nos vies. C'est ce que Paul veut dire quand il parle de son enfantement pour les Galates « jusqu'à ce que Christ soit formé en vous » (Galates 4:19).

Laissez-moi illustrer cela par une histoire. Un jour en Amérique, je suis arrivé dans la maison d'un couple de chrétiens qui m'avaient demandé de prier pour eux. Je leur ai demandé la raison de leurs soucis. « Oh, Mr. Nee, nous avons vécu des moments difficiles ces dernier temps. », ont-ils confessé. « Nous sommes si facilement irritables avec les enfants, et pendant ces dernières semaines nous avons tous les deux perdus plusieurs fois par jour notre sang froid. Nous déshonorons vraiment le Seigneur. Voulez-vous Lui demander de nous donner de la patience? » J'ai répondu « C'est une chose que je ne peux pas faire ». « Que voulez-vous dire », m'ont-ils demandé? » J'ai répondu « Il y a une chose qui est certaine, c'est que Dieu ne va pas répondre à votre prière. » Ils ont répondu à cela avec beaucoup d'étonnement, « Voulez-vous dire que nous sommes allés si loin que Dieu ne veut pas nous écouter quand nous Lui demandons de nous rendre patients? » « Non, je ne veux pas dire cela, mais puis-je vous demander si vous avez déjà prié dans ce sens? Vous l'avez fait? Et est-ce que Dieu a répondu? » Non! Savez-vous pourquoi? Parce que vous n'avez pas besoin de patience. « A ce moment là les yeux de l'épouse se sont comme embrasés. Elle dit, « Que voulez-vous dire? Nous n'avons pas besoin de patience, mais pourtant nous nous irritons toute la journée! Que voulez-vous dire? » « Ce n'est pas de la patience dont vous avez besoin », ai-je répondu, « c'est de Christ. »

Dieu ne nous donnera pas l'humilité ou la patience ou la sainteté ou l'amour en tant que dons séparés de Sa grâce. Il n'est pas un détaillant dispensant les grâces en doses, en train de préparer des mesures de patience pour les impatients, des mesures d'amour pour ceux qui n'en ont pas, de la douceur pour les fiers, et cela en quantité telle que nous pouvons les prendre et y puiser comme dans une réserve. Il n'a donné qu'un seul don qui réponde à tous nos besoins - Son Fils Jésus-Christ, et alors que je regarde à Lui pour vivre Sa Vie, en moi, Il sera patient et humble et aimant et toute autre chose dont j'ai besoin - et cela à ma place. Rappelez-vous les paroles de la première épitre de Jean: « Dieu nous a donné la vie éternelle, et cette vie est dans son Fils. Celui qui a le Fils a la Vie; et celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la Vie » (1 Jean 5:11,12). La vie de Dieu ne nous est pas donnée comme une chose séparée; la vie de Dieu nous est donnée dans le Fils. C'est « la vie éternelle dans le Christ Jésus notre Seigneur » (Romains 6:23). C'est à travers notre relation avec le Fils que nous sommes en relation avec la vie.

C'est une chose bénie que de découvrir la différence entre les grâces chrétiennes et Christ, de connaître la différence entre la douceur et Christ, entre la patience et Christ, entre l'amour et Christ. Rappelez-vous ce que dit 1 Corinthiens 1:30 « Christ Jésus... a été fait pour nous sagesse de Dieu, et justice et sanctification, et rédemption. » La conception habituelle de la sanctification est que chaque compartiment de la vie devrait être saint; mais cela n'est pas la sainteté, c'est le fruit de la sainteté. La sainteté est Christ. C'est le Seigneur Jésus qui nous a été donné pour être cela. Donc vous pouvez y mettre toutes les choses: l'amour, l'humilité, la puissance ou le contrôle de soi. Aujourd'hui il y a besoin de patience, Il est notre patience. Demain il y aura besoin de pureté, Il est notre pureté! Il est la réponse à chaque besoin. C'est pour cela que Paul parle « du fruit de l'Esprit » comme étant un (Galates 5:22) et non pas de « fruits » comme des choses séparées. Dieu nous a donné son Esprit Saint, et quand l'amour est nécessaire, le fruit de l'Esprit est amour; quand la joie est nécessaire le fruit de l'Esprit est la joie. C'est toujours vrai. Cela ne dépend pas de nos carences personnelles, ou de mille et une choses différentes, Dieu a une réponse suffisante - Son Fils Jésus Christ, et Il est la réponse à chaque besoin humain.

Comment pouvons-nous mieux connaître Christ de cette façon? Seulement à travers une plus grande prise de conscience de notre besoin. Certains ont peur de découvrir des déficiences en eux-mêmes et ne grandissent jamais. Grandir dans la grâce est le seul sens dans lequel nous pouvons grandir, et nous avons dit que la grâce c'est quand Dieu fait quelque chose pour nous. Nous avons tous le même Christ en nous, mais la révélation d'un nouveau besoin en nous nous conduira spontanément à Lui faire confiance pour qu'Il réponde par Sa Vie à cette chose en particulier. De plus grandes capacités signifient profiter davantage des réserves de Dieu. Avec une confiance en Christ approfondie, une nouvelle partie du territoire peut être conquise. « Christ ma vie » est le secret de l'accroissement.

Nous avons souvent parlé d'essayer et de faire confiance, et de la différence qu'il y a entre les deux. Croyez-moi, c'est la même différence qu'entre le Ciel et l'enfer. Ce n'est pas quelque chose dont il faut parler comme étant une bonne pensée; c'est une profonde réalité. « Seigneur, je ne peux pas le faire, donc je n'essaierai plus de le faire. » C'est ici que la plupart d'entre nous échouons. « Seigneur, je ne peux pas; donc je ne vais plus essayer et à partir de maintenant je Te fais confiance pour cela. » Je refuse d'agir par moi-même, je dépends de Lui pour agir et ensuite j'entrerai pleinement et avec joie dans l'action qu'Il a initiée. Ce n'est pas de la passivité; c'est une vie très active que de faire confiance au Seigneur de cette façon; de tirer la vie de Lui, de la prendre comme étant ma vraie vie, de le laisser vivre Sa Vie en moi.

Watchman Nee



02/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres