Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Le balancier


Le métier de balancier avait pour objet la fabrication de balances et de poids. À l'origine, les balances ser­vaient à peser de petits fragments de matières précieu­ses telles que l'or ; puis leur usage s'est étendu aux différentes transactions commerciales. Pour assurer l'honnêteté des ventes, il a fallu surveiller la fiabilité de ces instruments comme la régularité des pesages. Ainsi, dès l'antiquité, des fonctionnaires vérifiaient la justesse de la pesée des commerçants au moyen d'étalons de mesure qui sont apparus avant même la mon­naie. À cause de ce souci de la justesse des poids et me­sures, la balance est devenue l'emblème de la justice des tribunaux.

 

Si les juges ont la charge de peser sans partialité les actions d'individus soupçonnés de quelque faute, ils sont toutefois limités dans la connaissance des faits, et faillibles dans leurs décisions.

 

Il est un Juge pour lequel tout est connu : non seule­ment nos actions, mais aussi nos pensées (Psaume 139. 2). Il mesure tout ce que nous faisons, c'est-à-dire qu'il en apprécie les motifs, il pèse ce que nous sommes avec ses propres étalons. L'homme a ses critères de ju­gement : statut social, performances, fortune, etc. Mais cela ne "pèse" rien en face du juge divin. Seul celui qui aura accepté Jésus Christ pour son Sauveur personnel répondra au critère pour entrer au ciel. Quant aux bon­nes œuvres auxquelles Dieu attribue de la valeur, ce sont celles qui découlent de ce salut et dans lesquelles les chrétiens sont invités à être les premiers (Tite 3. 8).



21/01/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres