Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

L’esprit peut-il gouverner le cœur ?

Un des thèmes récurrents de l’enseignement juif est la nécessité que « l’esprit gouverne le cœur ». C’est aussi un concept qui souffre d’être terriblement mal compris.

« Un esprit qui domine le cœur » évoque généralement une personnalité guindée, froide, calculatrice et névrosée. Telle n’est-elle pas, après tout, la nature du cerveau ? N’est-il pas préférable de se laisser porter par le cœur, cet exubérant amoureux de la liberté ?

Il nous faut donc expliquer que lorsque l’esprit gouverne le cœur, cela ne signifie pas qu’il est au sommet de la chaîne de commandement. Si cela devait être le cas, rien ne serait jamais accompli ! L’esprit est certainement bon à résoudre des énigmes, mais il est d’une totale incompétence quand il s’agit de la vraie vie. Non, sa vocation est d’être un vecteur de l’âme.

Du fait qu’elle transcende le corps, l’âme jouit d’une vision plus élevée. Elle a aussi de merveilleuses idées à exprimer. Mais l’âme a besoin d’impliquer le corps dans cette vision et dans ces idées. Et elle sait que la seule façon d’y parvenir est d’inspirer le cœur.

Le problème, c’est que l’âme est bien trop vaste pour être contenue dans ce petit cœur. Et quand l’âme se branche au cœur en connexion directe, celui-ci est totalement submergé. Certes, il peut s’enflammer et brûler sauvagement un certain temps. Mais bientôt, tout se termine et passe dans l’oubli.

C’est là que l’intellect trouve sa place. L’intellect doit se hisser vers l’âme et saisir un peu de sa vision, puis il doit la digérer jusqu’à ce qu’elle devienne suffisamment réelle pour que le cœur, à son tour, puisse l’appréhender. C’est le point que nous appelons Daat, qu’on pourrait traduire approximativement par « réalisation ». C’est lorsqu’on s’exclame : « C’est ça ! C’est vraiment ça ! » C’est le moment où le cœur entre en jeu, animé d’une inspiration durable. Et c’est l’esprit qui permet au cœur d’atteindre cet état.


Imaginons que vous êtes un musicien. Vous savez que votre inspiration ne vous vient pas de votre intellect, mais d’un point situé bien au-delà de celui-ci. Cependant, trop souvent, elle ne vient tout simplement pas ! Il vous faut alors ouvrir votre esprit, le mettre en phase avec cette dimension de vous qui le dépasse jusqu’à ce que l’inspiration afflue en vous. Vous pouvez alors jouer de tout votre cœur.

Toutefois, tant que vous jouez, votre esprit doit demeurer en service. S’il débraye malencontreusement et que votre cœur se retrouve seul aux commandes, la musique perd sa profondeur. Comme le disent les musiciens de jazz, « il faut rester cool ». C’est cela « un esprit qui gouverne le cœur ».

Bon, disons que vous n’êtes pas un musicien. Mais peut-être aimez-vous jouer au foot ? La même dynamique entre en jeu : si votre cœur est absent, cela ne marchera pas. Mais si vous laissez votre cœur s’emballer, vous ne resterez pas longtemps dans l’équipe.

Certaines personnes perdent l’esprit et se laissent prendre par le cœur. D’autres négligent le cœur et s’enferment dans l’esprit. Ce ne sont pas des bons chemins. Il s’agit de parvenir à ce que l’âme s’exprime dans le cœur en passant par l’esprit.


Oui, réussir cette alchimie entre l’esprit et le cœur n’est pas chose évidente. En premier lieu, lors de votre première confrontation avec la vie – appelée « l’enfance » –, vous êtes essentiellement un animal émotionnel, l’intelligence n’ayant pratiquement aucune chance de maîtriser quoi que ce soit. Ensuite, même après que vous ayez grandi, le monde entier s’emploie à vous faire réagir à ses stimuli. Parce que si vous maîtrisez votre cerveau et votre cœur, comment vont-ils réussir à vous vendre toutes ces choses dont vous n’avez pas besoin, et vous faire travailler toutes ces heures pour gagner de quoi les payer ? Le monde préfère de loin que vous lui remettiez les clés de votre cerveau et de votre cœur et que vous preniez place sur le siège arrière pour admirer le paysage...

Dès lors, reconquérir votre esprit et votre cœur est une lutte à contre-courant. Les Téfilines sont l’une de ces mitsvot qui vous permettent de booster formidablement vos capacités. Prenez quelques moments pendant votre course du matin pour mettre les Tefilines et réciter le Chéma. Puis, au cours de la journée, rappelez-vous qui est aux commandes. Dites-vous que vous n’êtes pas obligé de céder à tous les caprices du cœur. Que vous êtes au-dessus de cela. Que vous avez un esprit et une âme, qui vous appartiennent en propre.

 



13/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 232 autres membres