Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Nicodème

 

II n'était pas le premier venu, ce pharisien, chef des Juifs et spécialiste de la Loi de Moïse. Les miracles que Jésus faisait l'interpellaient, et il reconnaissait que Jésus était certainement un "docteur" venu de Dieu. "Nous savons", dit-il, et en effet, il savait beau¬coup de choses et était capable de les enseigner aux autres. Mais l'essentiel, il ne le savait pas. De la Loi di¬vine, il connaissait le texte, mais il en ignorait l'esprit.

 

Aussi, Jésus ne répond pas précisément à ses ques¬tions. Il a autre chose à lui dire. Jésus n'est pas simple¬ment "un docteur venu de Dieu", il est le Sauveur des¬cendu du ciel. Avec une humilité touchante, il se place sur le même plan que Nicodème. Il lui rappelle un épi¬sode de l'histoire du peuple de Dieu (Nombres 2l. 4-9). Nicodème connaissait bien le récit, mais il avait be¬soin d'en comprendre le sens. Jésus lui dit : "Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, de même il faut que le Fils de l'homme soit élevé (sur une croix) afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle" (Jean 3.14,15). On ne pouvait pas acquérir cette vie éternelle en observant la Loi, mais en croyant au moyen que Dieu donne pour être sauvé.

                  Plus tard, Nicodème est au pied de la croix où Jésus, comme le serpent d'airain, a été élevé (Jean 19. 39). Il se souvient sans doute de sa première rencontre avec Jé¬sus. Il a cru, il n'est plus le "pharisien", homme religieux d'autrefois. Il est du côté du Crucifié, son Sauveur.



18/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres