Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Ce que Dieu apprécie.

Ô Dieu! Tu ne mépriseras pas un cœur brisé et humilié. Psaume 51. 17

Tu connais, toi seul, le cœur de tous les fils des hommes. 1 Rois 8. 39

 

Jésus, pour expliquer l'importance de ce qui se passe dans nos cœurs, prend l'exemple de deux hommes qui viennent prier dans le temple. L'un est un personnage religieux qui s'estime juste, l'autre est méprisé à cause de sa fonction dans la société.

Le premier prie ainsi: “Ô Dieu, je te rends grâces de ce que je ne suis pas comme le reste des hommes”. L'orgueil nous isole de nos semblables, mais surtout nous éloigne de Dieu, qui l'a en horreur: “Je hais l'orgueil et la hauteur, et la voie d'iniquité, et la bouche perverse” (Proverbes 8. 13).

Le second a une attitude toute différente. Conscient de ses péchés devant Dieu, il n'ose pas s'approcher. Sa conscience mal à l'aise ne lui permet même pas de lever les yeux vers Dieu. Mais il a conscience que Dieu est un Dieu de miséricorde et de grâce. Et il prie ainsi: “Ô Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur!”. En parlant de lui, Jésus dit: “Celui-ci descendit dans sa maison justifié plutôt que l'autre” – l'homme religieux satisfait de lui-même. Puis il ajoute: “Quiconque s'élève sera abaissé, et celui qui s'abaisse sera élevé”.

Dieu n'a pas changé. “Dieu résiste aux orgueilleux, mais il donne la grâce aux humbles” (Jacques 4. 6). Celui qui, aujourd'hui, s'humilie devant Dieu, lui confesse ses péchés et croit que Jésus Christ est mort pour les expier, reçoit son pardon par grâce.



12/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres