Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Chapitre 8 : LE TEMPS DE SE DECIDER

 

Nous avons trouvé par hasard une coupure de presse d'un vétérinaire de la Seconde Guerre mondiale appelé B. J. "Bernie Baker" à qui on a dit qu'il mourait du cancer des os. On lui donnait seulement deux ans à vivre, il a dit aux docteurs de lutter contre la maladie avec tout ce qui était possible.

 “Donnez-moi les traitements,” a-t-il dit. “Je continuerai à mener ma vie.” Pendant ce temps lui et sa femme ont trouvé le temps pour un voyage en camping-car en Alaska, une randonnée de pêche au Costa Rica et plusieurs voyages en Floride.

Neuf ans après le diagnostic, il se battait avec une insuffisance respiratoire et une perte de force, mais a dit, “je vais continuer à lutter. Pourquoi pas ?”

Ces paroles n'ont pas été dites  dans la résignation. C’étaient les paroles d'un bagarreur, un vrai homme qui avait fait face aux bombes et aux feux de la mitrailleuse dans le Pacifique Sud avant se rendre en Amérique et commencer finalement Baker Mechanical Company avec deux raccords de tuyaux et un pick-up de 125 $.

(Cela allait devenir une des plus grandes compagnies de son genre en Amérique.) Le cancer l’avait frappé durement, mais il n'avait aucun plan de capitulation.

 

Pourquoi ne pas continuer à lutter. Quelle était l’autre possibilité de B.J ? Arrêter et mourir.

 

Et toi, dans ta bataille avec tes yeux et ta pensée impure? Quelle est l’autre possibilité que de combattre ?

 

Rester pris au piège et mourir sur le plan spirituel.

 

Quand tu parles aux hommes courageux de la génération de B.J, les vétérans de Seconde Guerre mondiale qui personnifient le titre du livre de Tom Brokaw la Plus grande Génération, ils disent qu'ils n'ont pas l'impression d'être des héros. Ils avaient simplement un travail à faire. Quand les péniches de débarquement se sont ouvertes, ils ont avalé leur salive et ont dit, “C'est le moment.” Le temps de lutter. Dans ta lutte avec l'impureté sexuelle, n'est ce pas le temps ? C'est sûr, se rebiffer sera dur. Ca l'était pour nous. Quand nous avons commencé notre lutte, nous nous sommes entièrement attendus a être malmené au début et ça été le cas. Notre péché nous avait humiliés. Mais nous voulions la victoire sur ce péché et le respect de notre Dieu. Ta vie et ta maison sont sous un barrage cinglant de sexualité comme une mitrailleuse qui ratisse le paysage de manière impitoyable. En ce moment tu es dans une péniche de débarquement, se rapprochant plus près de la côte et d'une épreuve de force. Dieu t'a donné les armes et t'a entraîné pour la bataille. Tu ne peux pas rester dans la péniche de débarquement pour toujours. Tôt ou tard, la rampe tombera et ensuite ce sera le temps de courir courageusement au cœur de la bataille. Dieu va courir avec toi, mais Il ne va pas courir pour toi.

C'est le temps de plonger devant et d'y aller comme un homme.

 

De Fred : gagner quand la bataille est au plus chaud

 

Si tu te souviens de mon histoire, j'ai rejeté certains péchés sexuels quand je suis devenu chrétien. Mais je n'avais pas entièrement détruit mon attachement à l'influence négative de notre culture sexuelle sur moi et donc j'ai été pris au piège. Alors que j'ai continué à lutter contre la tentation sexuelle en tant qu’homme marié, bien des jours j'ai pleuré avec mélancolie, une goutte d'hormone m’aurait vraiment aidé. J'étais fatigué de la bataille et je voulais tellement qu'elle finisse.

Finalement, alors que les anniversaires ont passé et que rien n'était parti, j'ai deviné que j'avais été dupé. J'en ai eu assez de pécher, assez de Satan, assez de moi et je ne voulais plus attendre. (Comme le peuple d’Israël, selon la prédiction de Dieu dans Ezékiel 6:9.)

 J’étais furieux. J'ai voulu gagner tout de suite et gagner nettement — pas quelque part en chemin où l'âge pourrait apporter la victoire par la porte de derrière. Je voulais gagner quand la bataille était au plus chaud.

Tu devrais toi aussi. Si tu ne gagnes pas maintenant, tu ne sauras jamais si tu es vraiment un homme de Dieu.

 Partir à la guerre, partir pour gagner.

 

Il y a trois ans j'ai conseillé Ben, qui disait qu'il voulait l'intégrité sexuelle, mais ses paroles n'étaient justes que des mots. “J'achète toujours les Playboys,” a-t-il dit récemment. “Je suppose que je ne les déteste pas suffisamment.”

Kirk, un ouvrier dans un ministère local, a été pris dans les premiers stades d'une aventure  amoureuse. Par son langage obscène, il avait poussé un collègue vers une situation compromettante. Il a dit qu'il voulait mon aide et j'ai accepté de le rencontrer avec Kirk et son pasteur.

À notre première réunion le pasteur a dit, “Dans notre communauté, cette sorte de conversation et de conduite est banale.” J'ai vu Kirk hocher de la tête en signe d'accord. Je n'ai pas rencontré Kirk de nouveau parce que je savais qu'il ne détestait pas son péché.

De même je me rappelle de Ronnie, dix-sept ans, qui se masturbait plusieurs fois par jour. Son pasteur m'a dit, “Ronnie dit qu'il veut être libre, mais il ne sent pas de remords pour faire un quelconque effort de lui-même. Il renoncera à son péché, mais seulement si Dieu le fait.”

Plus tard, Ronnie sa couru dans le bureau de son pasteur terrorisé, en disant, “Pasteur, tu dois  m'aider! Tu sais les fantasmes que j'ai en me masturbant ? Il y a deux semaines, ils ont subitement tourné à l'homosexualité et je n'arrive pas à les arrêter!” C'était à l'Épiphanie que Ronnie avait besoin de se lever et de lutter.

Nous connaissons ceux qui ont échoué dans leur bataille pour la pureté sexuelle et nous connaissons certains qui ont gagné. La différence ? Ceux qui ont gagné ont détesté leur impureté. Ils allaient à la guerre et y allaient pour gagner — ou mourir en essayant. Chaque ressource a été pointée sur l'ennemi.

Il n'y aura aucune victoire dans ce domaine de ta vie jusqu'à ce que tu choisisses la virilité de toute ta force.

 Pourquoi pas maintenant ?

 

Conduisant à un choix décisif pour la pureté sexuelle, nous devons faire quelques choix difficiles et répondre à quelques questions difficiles :

 • Combien de temps ai-je l'intention de rester pris       au piège ?

• Combien de temps ma famille doit-elle attendre ?

• Combien de temps avant que je ne puisse regarder Dieu dans les yeux ?

 

Ma femme, Brenda, m'a posé une de ces questions difficiles il y a quelques années. Bien que ça concernait quelque chose d'autre que le péché sexuel, l'histoire derrière cela illustre les décisions difficiles nécessaires pour échapper a l'esclavage sexuel.

Quand j'ai eu trente-cinq ans, le manque d'acceptation de mon père m'a subitement ébranlé profondément. Cette douleur a affecté mon rapport avec ma femme et mes gamins. J'étais dur dans mon ton, dur dans mes paroles. Dur, dur, dur. Brenda a essayé de trouver des justifications à ma conduite, mais après un an elle s'est énervée. Un jour elle m'a dit, “D'accord, alors! Parfait. Dis nous juste combien de temps as-tu l'intention de  rester comme ça, pour que nous puissions nous y préparer!” Puis elle est sortie comme un ouragan de la pièce.

Je me suis assis là muet pendant assez longtemps. Combien de temps allais-je rester comme cela ? Dix ans ? Pourquoi dix ? Pourquoi pas cinq ? Si je pourrais décider de changer à la fin des cinq ans, pourquoi pas après un an ? Et si après un an, pourquoi pas maintenant ?

 

Après sa simple question appropriée à mon cœur, je savais que c'était le moment. Commençant immédiatement, j'ai trouvé un conseiller. Bientôt ensuite j'ai assisté à une conférence des Promise Keepers à Boulder, dans le Colorado. Cette première soirée Dieu m'a parlé par l'orateur et a révélé un aspect de Son amour pour moi que je n'avais jamais compris. En s'asseyant ce soir la dans les gradins de l'Université de Folsom Field, dans le Colorado, la douleur qui venait de mon papa a commencé à se disperser. Ma famille méritait plus. J'ai dû agir d'une façon déterminante.

 

Plus de questions

De Même dans le domaine de la pureté sexuelle, tu es à ton propre point de décision.

Admet-le : tu aimes ton haut niveau sexuel, mais l'esclavage t’accable. L'amour de cela en vaut-il la répugnance ? S'arrêter au seuil des normes de Dieu, est-ce bien ? Regarde dans le miroir. Est-ce que tu es fier de tes fantasmes sexuels ? Ou te sens-tu dégradé après voir vu des annonces de lingerie ou des scènes sexuelles dans des films ?

Sexuellement parlant, tu as une fièvre sexuelle de basse qualité. Ca ne te rend pas infirme, mais tu  n'es pas en bonne santé non plus. Tu peux en quelque sorte fonctionner normalement, mais tu ne peux pas vraiment forcer. Fondamentalement, tu passes tout juste. Et si cette fièvre ne baisse pas, tu ne fonctionneras jamais complètement comme un chrétien. Comme le fils prodigue, tu dois revenir à ta raison et prendre une décision.

 Ta propre femme peut ne pas être consciente de ton problème avec l'impureté sexuelle, donc nous poserons les questions pour elle :

 • Combien de temps vas-tu rester sexuellement        impur ?

 • Combien de temps voleras-tu ta  femme              sexuellement ?

• Combien de temps empêcheras-tu une    croissance d'unité avec ta femme, une unité que  tu lui as promise il y a des années ?

 Le point de vue de Dieu est simple ici. Tu dois faire face à ces questions et prendre une décision. Pourtant tu hésites. Nous savons que c'est ce que tu fais, parce que nous avons hésité pendant des années. Tu penses, Attendez une minute. Je ne suis pas prêt. Ou, ce n'est pas si facile!

 

Parfait. Nous conviendrons que le choix d'arrêter de pécher n'a pas toujours l'air d'une petite décision. Dès que tu es pris au piège, tout semble complexe. Mais écoute les paroles suivantes dites par le pasteur Steve Hill, qui parlait de l’échappatoire pour la dépendance des stupéfiants et de l'alcool aussi bien que du péché sexuel :

Il n'y a aucune tentation qui ne soit pas rare à l'homme. Dieu t’enverra un moyen d'échapper, mais tu dois être disposé à prendre ce moyen d'échapper, mon ami. … j'étais un alcoolique au max. Je buvais du whisky, du whisky pur, chaque jour. Et j'étais un drogué. J'avais de la cocaïne plein le nez, dans mon bras, j'ai fait tout cela, mon ami. Et Dieu ne m'a jamais délivré du désir et de l'amour des stupéfiants. Il n'a jamais fait ça. Ce qui est arrivé c'est que j'ai décidé de ne jamais plus toucher ce truc ou cette boisson alcoolisée....

Ceux d'entre vous qui êtes dans la pornographie ont peut-être  demander à Dieu d'emporter vos désirs de convoitise. Tu es un homme avec des hormones. Tu sens des choses. Tu en as depuis que tu étais adolescent et tu en auras jusqu'au jour où tu mourras! Tu es attiré par le sexe opposé.

Je ne dis pas que Dieu ne peut pas ôter le désir de toi. Il le peut! Il ne l'a jamais fait cela dans ma vie ou dans celle de dizaines de milliers des gens avec qui j'ai travaillé durant toutes ces années. Cela inclut les lecteurs de pornographies. Quatre-vingt-dix-neuf pour cent d'entre eux ont dû prendre une décision. Ils ont dû prendre une décision de ne pas marcher à coté des présentoirs de magazine pour adultes, de rester fidèles à leurs femmes et à leur famille. Nous sommes d'accord. C'est le temps de prendre une décision. Quand changeras-tu ? Combien de temps attendras-tu ? Cinq ans ? Un an ? Pourquoi pas maintenant ?

 

C'est le temps pour toi.

 

Considère l'exemple d'Eléazar, un des "trois hommes puissants de David,” dans ce bref récit d'une bataille coriace contre les Philistins :

Alors les hommes d'Israël se retiraient sur les hauteurs. Il se leva, et frappa les Philistins jusqu'à ce que sa main fût lasse et qu'elle restât attachée à son épée. L'Eternel opéra une grande délivrance ce jour-là. (2 Samuel 23:9-10)

Eléazar refusa de continuer à être pris au piège. Tous les autres couraient devant l'ennemi, mais il a mis son pied a terre et a dit, “j'y suis arrivé de cette manière Je vais lutter jusqu'à ce que je tombe raide mort ou jusqu'à ce que je tombe au champ de bataille épuisé mais victorieux. C'est mon heure de vivre ou de mourir.”

 

L'as-tu eu de cette manière ? Une fois l'auteur et pasteur Jack Hayford s'est assis dans sa voiture après avoir fait une transaction bancaire avec une jolie caissière de banque. Il s'est dit, “sois je vais devoir purifier mon esprit et me consacrer à Dieu, ou je vais devoir me masturber là maintenant. ”Ce Jack qui pouvait dire ça devant des dizaines de milliers d'hommes à une conférence des Promise Keepers était inspiré.

 

Et toi ? Combien de temps permettras-tu aux Philistins de te poursuivre ? Êtes-tu motivé plutôt pour lutter ?

             De Fred : Motivé pour gagner.

 

Voici l'histoire de quelqu'un qui est devenu très motivé pour changer. Plusieurs semaines avant son mariage planifié, Barry m'a entendu donner une conférence sur la pureté sexuelle. Mes paroles ont pesé lourdement sur son cœur parce qu'il avait un problème avec les films interdit aux moins de dix-sept ans. Il avait projeté d’épouser Heather avec son secret bien gardé, mais maintenant il avait décidé de lui dire la vérité.

Heather se souvient de sa réaction à la confession de Barry : “j'ai été bouleversée et paralysée quand nous avons parlé dans la voiture cette nuit la. J'avais le regard fixe sans aucun sentiment.

 Après l'avoir déposé, j'ai pleuré et pleuré, en refusant de lui parler pendant plusieurs jours. Quand j'ai vraiment accepté de le voir, il a remarqué que j'étais jolie. Je suis devenue si folle et repoussée par lui que je lui ai lancé la bague de fiançailles au visage et je lui ai dit de sortir de ma vue. Je me suis sentie malade et souillée. ”

 

Comme tu peux le voir, c'est un sujet émouvant. Les femmes en font une affaire personnelle quand elles découvrent ce que les hommes font en secret.

 

Heather a demandé à Brenda et moi de nous rencontrer, ce que nous avons fait. Après beaucoup de prière et d'assistance, Heather a donné à Barry une date limite d'une semaine.

Alors j'ai rencontré Barry. “Peux-tu m'aider ?” a-t-il demandé. “Je suis absolument accroché aux films sexy. Je me suis attendu à ce que Heather comprenne, mais elle a été horrifiée et m'a traité de pervers. Fred, je suis désespéré! Les invitations ont déjà été envoyées, mais je n’arrive pas a arrêter ça, Je devrais d'une manière ou d'une autre expliquer tout cela à ma belle-mère! Tu dois m'aider! ”

 

Ne penses tu pas que Barry était motivé ? Il l'était sûrement. J'ai rarement rencontré quelqu'un qui voulait gagner une guerre plus vite. Et il a vaincu son problème. Il est devenu un homme d'intégrité sexuelle et aujourd'hui lui et Heather ont un magnifique mariage.

 

Tu peux gagner la guerre de la même manière — et commence à la gagner maintenant.

Tout ce dont tu as besoin.

 

Comme  base pour ta victoire, sais-tu que Dieu a prévu pour toi tout que tu as besoin pour une vie de pureté ? Et c'est mieux que le tout dernier GPS (système de navigation).

Au Calvaire, Il a acheté pour toi la liberté et l'autorité pour vivre dans la pureté. Cette liberté et cette autorité sont Son cadeau pour toi par la présence de Son Esprit, qui est venu résider en toi quand tu as donné ta vie à Christ. La liberté et l'autorité sont emballées dans notre nouvelle connexion intérieure à Sa nature divine, qui est le lien qui nous donne Son pouvoir et l'accomplissement de Ses promesses :

Par sa divine puissance, le Seigneur nous a donné tout ce qui nous est nécessaire pour vivre dans l'attachement à Dieu ; il nous a fait connaître celui qui nous a appelés à participer à sa propre gloire et à son œuvre merveilleuse. C'est ainsi qu'il nous a accordé les biens si précieux et si importants qu'il avait promis, afin qu'en les recevant vous puissiez échapper aux désirs destructeurs qui règnent dans le monde et participer à la nature divine. (2 Pierre 1:3-4 BFC)

 

Ca ressemble à la situation a laquelle faisait face Josué et le peuple d'Israël alors qu’ils se  préparaient à traverser le Fleuve du Jourdain et a posséder la Terre  Promise. Qu'a dit Dieu à Josué ?

Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras.  (Josué 1:9)

Il avait a prévu pour les Israélites tout ce qu'ils avaient besoin. Ils devaient simplement traverser le fleuve.

 

Quant à la pureté sexuelle, Dieu connaît la disposition qu'Il a faite pour nous. Nous ne sommes pas en manque de pouvoir ou d'autorité, mais ce dont nous manquons est d'urgence. Nous devons vouloir être forts et courageux pour marcher dans la pureté. Dans la milliseconde que ça prend pour faire ce choix, le Saint Esprit commencera à te guider et à être dans ta lutte a tes cotés.

Dieu attend

 

Chacun d'entre nous a été manipulé par notre culture sexuelle; chacun d'entre nous a fait des choix pour pécher. A des degrés variables, chacun d'entre nous est arrivé à être pris au piège par ces choix, mais nous pouvons surmonter cette affliction. Trop souvent, pourtant, nous ignorons notre propre responsabilité. Nous nous plaignons, “Bien, évidemment je veux être libre de l'impureté! J'ai été à l'autel 433 fois pour cela, n'est-ce pas ? Il semble que ce n'est tout simplement pas la volonté de Dieu de me libérer.”

 

Pas la volonté de Dieu ? C'est une offense au caractère de Dieu. Ne blâme pas Dieu. La volonté de Dieu pour toi c'est la pureté sexuelle, bien que tu ne puisses pas penser comme ça puisque cela n'a pas été ton expérience continuelle. Mais Il a pris des mesures pour cette pureté. Écoutez ces versets des Saintes Écritures :

 

Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n'obéissez pas à ses convoitises. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d'iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. (Romains 6:11-14)

 

Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. (Romains 6:18)

 

Dieu t'attend. Mais Il n'attend pas à l'autel, en espérant que tu passeras et que tu parleras pendant quelques  instants. Il attend que tu te lèves et que tu t’engages dans la bataille. Nous avons le pouvoir par le Seigneur de surmonter chaque niveau d'immoralité sexuelle, mais si nous n'utilisons pas ce pouvoir, nous ne nous libérerons jamais de l'habitude.

Tu vois, l'impureté sexuelle ne ressemble pas à une tumeur grandissante hors de contrôle à l'intérieur de nous. Nous la traitons de cette manière quand nos prières se concentrent sur la délivrance, alors que nous supplions que quelqu'un vienne l'enlever. Vraiment, l'impureté sexuelle est une série de mauvaises décisions de notre part — le résultat d'un caractère immature — et la délivrance ne te donnera pas de maturité immédiate. Il faut travailler le caractère.

 

Comment travailler le caractère ? C'est que nous explorerons plus tard. La sainteté n'est pas une chose nébuleuse. C'est une série de choix justes. Tu n'as pas besoin d'attendre qu'un nuage saint se forme autour de toi. Tu seras saint quand tu choisiras de ne pas pécher. Tu es déjà libre du pouvoir de l'immoralité sexuelle; tu n'es pas encore libre de l'habitude de l'immoralité sexuelle, jusqu'à ce que tu choisisses de l’être — jusqu'à ce que tu dises, “ça suffit ! Je choisis de vivre la pureté !”



21/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres