Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Chapitre 9. : récupérer ce qui a été perdu

 Bien, donc tu as décidé que c'est le temps de lutter. Et tu te rends compte que ta bataille pour la pureté sexuelle te coûtera quelque chose. Ca demandera le sacrifice, l'intensité et l'honneur. Mais ne perdons pas une chose de vue : Que peux-tu t'attendre a gagner en choisissant la virilité et la pureté qui va avec?   En gagnant cette guerre, ta vie sera bénie de façon gigantesque. Ta victoire récupérera ce qui a été perdu par le péché. La victoire t’aidera a…

• récupérer et relancer ta relation avec Dieu

• récupérer et relancer ta relation avec ta femme

• récupérer et relancer ta relation avec tes enfants

• récupérer et relancer ta relation avec ton      ministère

 

De Fred : Nouvelle lumiere,nouvelle clarté

 

A cause du péché, je n'avais pas été capable de me regarder dans un miroir pendant des années. Alors que je savais que Dieu m'aimait inconditionnellement, je savais aussi qu'Il n'appréciait pas inconditionnellement  ma conduite. Par conséquent, je ne pouvais pas regarder Dieu dans les yeux.

Une fois j'ai entendu un pasteur prêcher, “Quand Jésus frappe, Il veut la liberté d'entrer dans chaque pièce de ta maison. Dans chaque partie de ta vie, Il veut être accueilli et a l'aise. Est-il enfermé dans une pièce de ta maison ?”

 

Oui, j'ai pensé à moi sur le banc de l'église. La chambre sexuelle. C'est bien fermé a clé. J'avais gardé cette pièce privée, puisque j'étais un imposteur et un hypocrite. Dans un sens ça n'avait  pas d'importance pour Dieu; je savais qu'Il m'aimait peu importe. Mais je savais aussi que mon péché avait fait souffrir ma relation avec Lui. Quand mes propres enfants désobéissent, notre relation souffre. Ensuite, ils examinent mes yeux à la recherche du pardon et d'une restauration de notre relation. Je savais que je devais le faire avec Dieu.

Dans ma situation, pourtant, je n'avais plus le courage de chercher dans Ses yeux le pardon. J'ai été trop embarrassé, m'étant plusieurs fois excusé devant Lui, mais sans jamais changer. Dans mon esprit, j'ai entendu Ses paroles obsédantes : Pourquoi m'appelles-tu “Seigneur, Seigneur,” et ne fais tu pas ce que je dis ?

 

J'étais un fils prodigue mangeant de vieux épis de maïs laissés dans une porcherie. Pour restaurer ma relation  avec mon Père, j'ai dû me lever de la boue et commencer à marcher vers la maison. Je ne devais pas me nettoyer d'abord, mais il  fallait  vraiment que je fasse ce premier pas. Sur la route, le Père m'attendrait avec un anneau, une robe, des chaussures et tout le reste qu'un fils honoré est destiné à recevoir. Mais d'abord j'ai dû revenir à ma raison, comme je l'ai fait ce jour-là sur la Route de Merle Hay quand j'ai fait mon premier pas vers la maison — vers la pureté — en prenant cet engagement avec mes yeux.

 

En très peu de temps j'ai senti une nouvelle lumière et une clarté dans mon âme. Mon péché sexuel avait apporté une obscurité si profonde et si étouffante que quand il a disparu, la différence était si réelle que je pouvais pratiquement la toucher. Je me suis senti aimé et approuvé de Dieu.

 

Avec la paix intérieure vient une paix extérieure qui affecte ta vie quotidienne. Dans un précédent chapitre j'ai mentionné un homme d'affaires appelé Wally et sa terreur des hôtels. Wally peut maintenant réserver un hôtel la nuit, apprécier un repas au café, retourner dans sa chambre, prendre sa douche, éteindre les lumières et s'endormir. “Je ne crains plus les chambres d'hôtel  les plus petites,” dit-il. “Les choses sensuelles ne dominent pas ma journée comme ils le pouvaient autrefois. Tous ces désirs fascinants qui m'ont gouverné sont s'en allés et encore mon désir pour ma femme, Tina, passe toujours plutôt gentiment!”

Tu verras le même impact positif sur ton désir pour ta femme avec ta victoire dans la pureté sexuelle. 

 

Ma captivante femme

 

Dans les premières années de  mon mariage, je ne me suis jamais complètement donné avec mes émotions à Brenda. J'ai une fois cru que c'était le résultat d'une bizarrerie de ma personnalité, mais comme ça s'est avéré, c'était mon péché sexuel qui me retenait. La confiance vient maintenant plus naturellement depuis que je me suis complètement libéré pour Brenda et j'ai renoncé à mes droits à une vie sexuelle "privée" avec mes yeux et ma pensée.

 

Une autre récompense est que Brenda n'a plus peur que j'ai des liaisons amoureuses avec d'autres femmes. Depuis que nous avons parlé si longuement et si ouvertement de mon engagement à la pureté, son cœur est totalement à l'aise. Je ne suis pas surpris à admirer la beauté des autres femmes et je ne parle pas des autres femmes. Depuis que j'ai privé mes yeux de tout ce qui est sensuel (à part elle), je la trouve absolument captivante et elle le sait.

 

De Steve : connexion totale

 

J’ai connu une histoire semblable. Une des choses que j'ai apportées dans mon mariage avec Sandy était un compartiment secret que j'avais gardé pendant des années. À l'intérieur il y avait une petite amie que j'avais connu bien plus tôt dans ma vie, mon vrai premier amour. Je ne fantasmais pas sur elle, mais j'ai considéré ce compartiment secret comme le mien pour toujours, un endroit privé dont je pouvais tirer de tendres et vieux souvenirs de ce qu'était la vie avec elle.

 

Ce n'est que quand j'étais disposé à renoncer au  compartiment secret que je fus  complètement capable de communiquer avec Sandy. Dès que c'est arrivé, je n'ai plus voulu contacter mon ancienne petite amie parce que j'étais concentré sur Sandy et que j'avais envie d'elle.

 

Peut-être que tu as aussi des compartiments secrets étiquetées Anciennes Petites Amies, Pornographie ou des Sites Internet Préférés. Tu dois  renoncer à ces compartiments privés, secrets, parce qu'ils sont nuisibles.

 

Les amis qui ont confiance

 

Ta pureté sexuelle voudra dire aussi retrouver ta relation avec tes amis.

 

Tant Fred que moi savons que si un ami devait un jour laisser l'un d'entre nous tout seul dans une chambre d'hôtel avec sa femme pour une soirée, il pourrait être complètement assuré que rien de déshonorant n'arriverait. Ce n'était pas toujours le cas. Évidemment, ce scénario n'arrivera jamais, mais ce n'est pas la question. Nous savons simplement que maintenant nous sommes dignes de confiance. Nos amis n'ont pas besoin de s'inquiéter que nous “déshabillerons pas leurs femmes” dans notre pensée ou que nous n'allons pas rêvasser à ce qui pourrait ressembler à faire l'amour à l'une d'entre elles.

La confiance est importante dans le corps de Christ. Dans 1 Corinthiens 6:15-20, Paul dit que non seulement un homme sexuellement immoral pèche contre son propre corps, mais il pèche aussi contre le corps de Christ et contre ses amis dans le corps. Nos amis ont confiance que nous sommes purs; un échec briserait leur sensibilité aussi bien que la notre. Nous devons être dignes de confiance.

  

De Fred : Ton héritage

 

Dans tes rapports avec tes enfants, savoir que tu pourrais briser des modèles de péché générationnel est merveilleux. Considère ce que le psalmiste a écrit : quant à l'homme, ses jours ressemblent à l'herbe …,mais d'éternité en éternité

L’amour du Seigneur est avec ceux qui le craignent

Et sa droiture avec les enfants de leurs enfants. (Psaume 103:15,17)

 

Dieu s'intéresse évidemment à te sauver en tant qu'individu. Après tout, Il a envoyé Son fils pour mourir pour toi personnellement. Mais Il s'intéresse de la même façon à toi en tant que lien dans une chaîne importante parce que Dieu sait qu'un héritage chrétien, quand il est transmis, a le pouvoir de changer des générations en bien.

 

Également, le péché peut affecter des familles pendant des générations, comme il a tué la mienne. Je suis venu d'une famille dans laquelle les hommes ont aimé le sexe et la pornographie et ont abandonné leurs femmes ou ont été pris  dans des liaisons amoureuses.

 

Ayant suivi leurs pas, je peux toujours me souvenir des images que j'ai vues dans les magazines de Playboy et de Gallery il y a plus de vingt ans. Je peux aussi me souvenir des nombreuses petites amies et de nos moments au lit. Mais le Seigneur et moi avons gagné et le péché générationnel a été brisé.

 

Mon fils de seize ans, Jasen, est maintenant un adolescent beau et robuste, d’un mètre quatre vingt avec un sourire facile et des manières sympathiques. Récemment Jasen était avec des amis qui avaient un peu de pornographie. Il s'est éloigné. Mon fils s'est éloigné. Tu ne comprends pas que cela me signifie!

 

Si tu sors du péché générationnel tu dois continuer à combattre  le bon combat— pour tes enfants et pour les enfants de tes enfants.

 

Un homme a dit une fois à D. L. Moody, “le monde n'a pas encore vu ce que Dieu peut faire avec un homme qui lui est complètement consacré.” Moody, a répondu, “je suis cet homme!” À la différence de Moody, les jeunes hommes passent aujourd'hui une grande partie de leur énergie spirituelle à vaincre des fièvres sexuelles. Et si ton fils avait été préservé de cette fièvre asséchante dés le début et que toute son énergie spirituelle pouvait être dépensée a l'appel de Dieu dans Son royaume ?

Cela peut être fait. Le monde n'a pas encore vu ce que Dieu peut faire avec une armée de jeunes hommes sans fièvres sexuelles. Si tu es un père, as-tu travaillé assez durement pour garder ton fils pur pour qu'il puisse se qualifier pour une telle armée ? Peux tu toi-même répondre comme Moody l'a fait, “je suis cet homme” ?

 

Une part dans la construction du Royaume

 

Après mon salut, j'avais un enthousiasme profond pour Christ et j'ai pensé à entrer dans le ministère à plein temps. J'ai cherché des écoles et des séminaires, et j'étais excité à la pensée de passer mon temps à parler à chacun de Christ Jésus. Ayant été libéré d'un style de vie robustement immoral, j'ai trouvé que le pardon de Dieu était enivrant.

 

Mais alors j'ai été ramené sur terre alors que je lisais dans l'Écriture, la conversation que le Roi David avait avec son fils, Salomon. David raconte ce que Dieu lui avait dit des années plus tôt, par le prophète Nathan, concernant le désir de David de construire le temple juif :

 

David a dit à Salomon : “mon fils, j'avais dans mon cœur de  construire une maison pour le Nom du Seigneur mon Dieu. Mais cette parole du Seigneur m'est venu : ‘tu as répandu beaucoup de sang et mené beaucoup de guerres. Tu ne dois  pas construire de maison pour mon Nom, parce que tu as répandu beaucoup de sang sur la terre devant ma face.’” (1 Chroniques 22:7-8)

Parce que David était un homme de guerre et avait répandu beaucoup de sang, il ne devait pas construire le temple. Cette tâche, Dieu a dit à David, qu'elle était réservée pour son fils Salomon : “Voici, il te naîtra un fils, qui sera un homme de repos, et à qui je donnerai du repos en le délivrant de tous ses ennemis d'alentour… C'est celui qui construira une maison pour mon Nom.”(1 Chroniques 22:9-10)

 

Un prophète ne m'a pas parlé directement comme à David, mais ce verset a sauté de la page pour moi. Il a semblé clair que Dieu me disait quelque chose comme ça :

 

David était un homme de guerre et avait répandu beaucoup de sang, donc je ne pouvais pas lui faire construire mon temple. De même tu es un homme de péché sexuel profond. Je ne peux pas te laisser, en ce moment, construire a plein temps mon royaume. Je veux que d'abord tu apprennes à être un simple pilier dans une église locale. Si tu es fidèle, ton fils aidera à construire mon royaume a plein temps.

 

C'était dévastateur pour moi, mais j'étais certain que j'avais entendu correctement. Heureusement, le grand cœur de David m'a inspiré.

 

Alors que je méditais sur ces versets, je décidais joyeusement de faire la meilleure chose suivante. Puisque je ne pouvais pas travailler a plein temps à construire le royaume, je pouvais préparer mon fils Jasen du mieux que je pouvais. J'ai voulu à tout prix avec zèle comme David l'a fait avec Salomon, aider Jasen avec la lecture de la Bible, le travail de mémoire, les leçons de musique et la présence a l'église. J'ai invité des missionnaires à rester dans notre maison afin que Jasen puisse entendre comment ils avaient un impact sur la vie des gens. Avant tout, j'ai fait tout mon possible pour le garder pur. J'ai regardé avec qui il jouait, expliqué les dangers de la pornographie et je l'ai empêché de voir des films sensuels et des émissions de télévision.

 

Je dois être un bon exemple parce que je me souviens comment c'était avec Papa et moi. Tôt dans la vie, Papa m'a promis cent dollars si j'avais mon diplôme du collège si je ne fumais ni ne buvais. Je n'ai jamais fumé ou bu pendant le temps que j'étais au collège et le jour de la remise des diplômes il a payé. Mais qu'est-il arrivé au collège ? Je n'ai jamais commencé à fumer, mais j'ai vraiment commencé à boire. Pourquoi ai-je commencé l'un et pas l'autre ?

 

Quand j'avais dix ans, j'ai vu Papa, qui fumait "deux paquets par jour", recevoir la nouvelle qu'il avait six mois a vivre. Les docteurs lui ont enlevé un poumon et je l'ai regardé endurer la douleur provenant de l'opération. Papa, qui avait raté plusieurs tentatives d'arrêter de fumer, a subitement renoncé au sevrage. Il n'a plus jamais fumé. Alors que la maladie particulière des poumons qu'il a contractée n'a pas été directement provoquée en fumant, les dangers du tabagisme et l'effort héroïque de mon père pour survivre ont fait une impression profonde sur moi.

 

En ce qui concerne l'alcool ? Papa m'a dit que je ne devrais pas boire, mais quand il tondait le gazon ou allait pêcher, il couronnait toujours la journée avec une bière ou deux. Depuis mon premier âge, chaque fois que nous sommes allés au restaurant, Papa commandait un martini. La forme unique du verre, l'olive et toute l'aura — secouée mais non remuée — était brillante pour mon jeune esprit.

 

Quand le temps est venu pour moi de prendre une décision avec l'alcool, je ne pouvais pas penser à une seule personne qui n'avait pas bu. Certainement pas mon papa. Aucun exemple dans ma vie ne me disait qu'il ne fallait pas boire, donc j'ai commencé.

 

Quand ton fils te pose des questions sur ce qu'il devrait regarder, ce qu'il devrait faire avec la pornographie que d'autres garçons lui montrent, ou ce qu'il devrait faire quand cette fille mignonne le reçoit seul et commence à déboutonner son chemisier, quelqu'un dira-t-il quelque chose contre cela ? Ce ne sera pas ses amis. Même ses copains d'église lui diront d'y aller. Ta voix ferait mieux d'être forte et claire comme du cristal parce que ce sera probablement la seule qui chuchotera, “Fuis l'immoralité, mon fils.” Ton exemple doit être l'argument qui s'opposera  à la tentation.

 

Éviter le carnage

 

Je travaille avec zèle pour préparer Jasen au travail dans le royaume de Dieu, en sachant que pour le moment moi-même je ne serai pas un grand dirigeant dans le ministère.

 

Il y avait des moments, je dois admettre, où je n'avais pas compris pourquoi c'était vrai. Mais j'en suis venu à une meilleure compréhension quand j'ai vu la chute d'autres dirigeants chrétiens proéminents, quand j'ai été témoin du divorce de deux couples clé impliqués dans le ministère du mariage à mon église et quand deux de mes propres pasteurs sont tombés dans l'adultère aussi. L'un d'entre eux était notre pasteur aîné et ça a pris à notre église plus de dix ans pour complètement se rétablir. L'autre était un pasteur associé; J'ai vu les résultats de son péché de prés puisque j'ai fait partie d'une équipe de délivrance pour l'aider à le restaurer dans le ministère. Je me souviens avoir pensé comment, jusqu'à ce moment là, je n'avais jamais vraiment compris le mot "carnage".

 

Alors qu’autrefois je m'irritais sous les limites de Dieu pour moi dans le ministère, je ne m'irrite plus. Je sais qu'en tant qu'enseignant sur le pré mariage à mon église, où j’instruis trente couples par an, n'importe quelle chute personnelle dans le péché aurait des ramifications faisant des vagues dans l'église. Et j'ai su depuis le commencement que comme j'enseigne sur la pureté dans mon église, je ferais mieux d'être fort.

 

C'est le temps


 Dieu attend pour te bénir.

Ta femme a besoin de toi pour faire un pas.

Tes gamins ont besoin de toi pour briser le péché générationnel.

Ton église a besoin que tu la serves.

Conviens-tu que c'est le temps ?

 

Bon. Formons ensemble un plan de bataille. Les rampes de débarquement tombent et s'ouvrent et c'est le temps de toucher la plage.



25/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres