Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Cinquième partie : LA VICTOIRE DANS TA PENSEE

  Chapitre 14 : TA PENSEE Mustang

Alors que tu construis les périmètres de défense extérieure, tu constateras que le périmètre des yeux monte beaucoup plus vite que le périmètre de la pensée. Pourquoi ?

 

D'abord, la pensée est bien plus rusée que tes yeux et plus difficile au corral.

Deuxièmement, tu ne peux pas vraiment freiner la pensée efficacement avant que le périmètre de défense des yeux ne soit en place. Le sachant, tu ne devrais pas être découragé si ta  pensée répond plus lentement que tes yeux.

 

La grande nouvelle est que le périmètre de défense des yeux travaille avec toi pour construire le périmètre de la pensée. La pensée a besoin d'un objet pour sa convoitise, ainsi quand les yeux voient des images sexuelles, la pensée en a plein avec qui danser. Sans ces images, la pensée a une carte de danse vide. En privant les yeux, tu prives la pensée aussi. Bien que ce ne soit pas suffisant à — la pensée peut toujours créer ses propres objets de convoitise en utilisant des souvenirs de films ou de peintures que tu as vues il y a des années ou en produisant des fantasmes d'anciennes petites amies ou des femmes avec qui tu travailles — au moins avec tes yeux sous contrôle tu ne seras pas submergé par une inondation continue d'objets frais de convoitise alors que tu te bas pour apprendre à contrôler ta pensée.

 

TA PENSÉE DEVIENT PROPRE

 

En réalité, ton cerveau bouge avec agilité à la convoitise et au petit niveau de plaisir qu'elle  apporte. "La vision du monde" de ton cerveau a toujours inclue la pensée de la convoitise. Les ambiguïtés, les rêves et d'autres formes créatrices de pensées sexuelles sont des sentiers approuvés, donc ta pensée se sent libre de courir sur ces sentiers vers le plaisir.

 

Mais ta pensée est méthodique et ta façon de voir le monde est ce qui en sort. La pensée permettra ces pensées impures seulement s'ils "correspondent" à la façon dont tu regardes le monde. Alors que tu montes le périmètre de défense pour ta pensée, la vision du monde de ton cerveau sera transformée par une nouvelle matrice de pensées permises, ou "admissibles".

 

Dans la vieille matrice de ta mentalité, la convoitise était tout à fait appropriée et dans ce sens était "correcte". Mais avec une nouvelle, matrice plus pure fermement en  place, les pensées de convoitise  apporteront le désordre. Ton cerveau, en agissant comme un agent de police responsable, attrape ces pensées de convoitise avant même qu'elles ne montent à la conscience. Essentiellement le cerveau commence à se nettoyer, ainsi les ennemis insaisissables comme les ambiguïtés et les rêveries, qui sont durs à contrôler sur le niveau conscient, disparaissent simplement tout seuls.

 

Cette transformation de la mentalité prend du temps alors que tu t'attends a ce que la vieille pollution sexuelle soit emportée. Ca ressemble beaucoup à la vie près d'un ruisseau qui devient pollué quand un égout principal se casse en amont. Après que les équipages de réparation remplacent le tuyau d'eau d'égout cassé, ça prendra toujours un temps pour que l'eau en aval  s'éclaircisse.

 

Dans le fait de transformer ta mentalité, tu prends un rôle actif, conscient dans le fait de capturer les pensées crapuleuses, mais à la longue, ta mentalité, se lavera et commencera à travailler naturellement pour toi et ta pureté en capturant de telles pensées. Avec les yeux qui se détournent  loin des images sexuelles et ta mentalité, maintenant l'ordre, tes défenses deviendront incroyablement fortes.

 

FAIRE LE GUET À LA PORTE

 

Avec cette confiance, tu voudras faire tout ce que tu pourras pour persévérer dans ta transformation mentale.

 

Un concept utile à rechercher quelque chose est l'image biblique “faire le guet à la porte.” Job l'a mentionné. Juste quelques versets après nous lisons l'engagement  qu'il a pris avec ses yeux, nous entendons Job dire :

 

Si mon cœur a été séduit par une femme, Si j'ai fait le guet à la porte de mon prochain,  Que ma femme tourne la meule pour un autre, Et que d'autres la déshonorent!  Car c'est un crime, Un forfait que punissent les juges. (Job 31:9-11)

 

Fais tu “le guet à la porte de ton prochain,” ? Ca pourrait vouloir dire passer vers la fin de l'après-midi, rendre visite à la femme de ton ami pour prendre le café, étant amoureux de sa sagesse, son attention et sa sensibilité. Tu l'as plainte quand vous avez témoigné ensemble de la compassion pour son mari insensible et brutal. Tu l'as tenue quand elle a pleuré. Tu faisais le guet à la porte de ton prochain.

 

Considère Kevin, qui est marié avec trois gamins. En travaillant avec le groupe de jeune à l'église, il a rencontré une belle fille de quinze ans. “Elle est superbe et elle fais vingt ans,” a-t-il dit. “Quelquefois je lui posais des questions sur les garçons qu'elle avait connu et avec qui elle était sortie et nous plaisantions et rions beaucoup, mais quelquefois je suis allé trop loin. Nous arrivions à une conversation un peu nulle, de ce qu'elle aimait quand on l'embrasse, sur ce que je parierais qu'elle ne ferait pas avec un gars, ce genre de chose. Je savais que je ne devrais pas lui parler comme ça, mais c'était excitant.

 

“La semaine dernière, quand ma femme et mes gamins étaient loin de la ville, j'ai ramené en voiture cette fille à la maison. Nous sommes arrivés à parler encore grossièrement et pour une raison ou pour une autre j'ai parié qu'elle ne baisserait pas sa culotte pour moi. Elle l'a fait. J'ai perdu la raison et je l'ai conduite dans un jardin public et nous avons eu un rapport sexuel. Je suis dans un vrai problème ! Elle l'a dit à ses parents et ils peuvent porter plainte pour viol ! ”

 

Kevin ne faisait pas le guet à la porte de son prochain Kevin était à l'intérieur de la porte de son prochain.

 

FAIRE LE GUET DANS LA TÊTE.

 

Peut-être que tu n'as jamais fait ce que Kevin a fait, mais tu faisais le guet à la porte de ton prochain de  la même façon. Selon Jésus, le faire dans la tête c'est la même chose que de le faire physiquement.

 

Tu sais que tu faisais le guet. La femme de ton ami semble être plus ton type que ta femme. Pourquoi ne l'ai-je pas rencontrée plus tôt ? Tu te demandes en quoi les choses auraient été différentes si je l'avais rencontrée avant. 

 

 Peut-être que ton ancienne petite amie est mariée maintenant, pourtant tu fais le guet dans ta  pensée, en te demandant si elle te manque, en espérant secrètement tomber sur elle au centre commercial.

 

Ou tu as déjeuné avec un groupe au travail, y compris la belle et jeune attachée commercial, devenant tellement attaché à elle que tu es déprimé chaque fois qu'elle appelle pour dire qu'elle est malade. La fois dernière tu lui a envoyé un email, pour lui dire “ tu me manques aujourd'hui…j'espère que tu iras mieux bientôt.”

 

Peut-être que tu a dialogué avec une femme sur Internet dans un forum et tu imagines a quoi elle ressemble et a quoi la vie avec elle ressemblerait. Tu fais le guet à la porte de ton prochain.

 

RÉFLEXION SAUVAGE

 

Comme nous avons vu, la plupart de l'impureté sexuelle est produite par des femmes que tu ne connais même pas. Tu les vois essentiellement en passant. Les mannequins, les actrices, les hôtesses d'accueil et les pin-up sont partout. Mais ce sont des étrangères. Tu ne vis pas avec elles, ainsi entraîner tes yeux te défend contre elles.

 

Mais détourner tes yeux ne peut pas cacher de ces attirances "vivantes", les attirances de tes interactions avec les femmes. Ces femmes ne sont pas des étrangères. Tu vis et tu travailles en proche proximité avec elles, en adorant même avec elles le dimanche. Les pensées impures et les attirances peuvent survenir. Puisque le périmètre de défense des yeux ne peut pas les arrêter tu as besoin d'une autre défense.

 

“Que suis-je supposé faire ? Ces pensées viennent tout seuls. Je n'y peux rien.” Cela semble certainement vrai, puisque le contrôle de la pensée peut sembler bizarre. Même dans l'église, une rêverie peut tout d'un coup arriver d'une femme au travail. D'où ces pensées viennent-elles ? La pensée ressemble à un mustang sauvage, courant librement, une pensée déclenchant une autre dans aucun ordre réel. Cependant, la Bible dit que nous devons contrôler non seulement nos yeux, mais nos corps entiers :

 

Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?  Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre pensée, qui appartiennent à Dieu. 

(1 Corinthiens 6:19-20)

 

Et non seulement nos corps, mais nos pensées aussi. L'Esprit Saint, par Paul, est clair sur cela :

 

Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l'obéissance de Christ.  (2 Corinthiens 10:5)

 

C’est un verset discordant. En le lisant, il est facile de se demander, comment amener chaque pensée captive ? C'est vraiment possible ?

 

TON POSTE DE DOUANE MENTAL

 

Toutes les pensées impures sont produites par le traitement des attirances tant visuelles que vivantes par tes sens. Observer des femmes sur la plage, flirter avec la nouvelle femme au travail, se souvenir d'une ancienne petite amie. Pendant le traitement incorrect, nos pensées peuvent être emportées dans l'impureté. Pourtant, en traitant correctement ces attirances, nous pouvons capturer ou éliminer des pensées impures.

 

Nous avons déjà parlé d'une forme de traitement correcte qui s'appelle détourner les yeux. Ca traite des attirances visuelles en entraînant les yeux à se détourner et en les privant ensuite. Quand c'est efficacement établi, ton périmètre de défense des yeux a la nature du vieux Mur de Berlin. Aucun visa d'entrée visuel n'est jamais accordé pour aucune raison.

 

Mais le périmètre de défense de la pensée ressemble moins à un mur et plus à une aire de douane dans un aéroport international. Les services de la douane sont des filtres, empêchant des éléments dangereux d'entrer dans un pays. Le Service américain de La douane essaie d'éliminer des drogues, des drosophiles Méditerranéennes, des terroristes et d'autres agents malfaisants.

 

De même le périmètre de défense de la pensée traite correctement les femmes attrayantes dans ton "pays", en éliminant les graines d'attirance étrangères avant que les pensées impures soient même produites. Ce périmètre “arrête le guet.”

 

Considère les situations de deux hommes dont nous avons parlé. Wally, l'homme d'affaires qui redoutait d'être seul dans les chambres d'hôtel, a constaté qu'après avoir éteint la télé, sa  pensée courait toujours avec les images en boucle le bombardant de convoitise jusqu'à ce qu'il ne puisse plus dormir du tout. S'il n'avait accordé aucun visa d'entrée visuel en regardant la télé, aucune pensée de convoitise n'aurait été née.

 

La situation est différente pour les attirances "vivantes". Kevin était un chef de groupe de jeune et cette fille de quinze ans était un membre de groupe de jeune. Elle avait un visa d'entrée valide dans sa vie. Il devait communiquer avec elle. (Évidemment, il ne devait pas communiquer de manière malséante.) Les femmes attrayantes traverseront ce périmètre de défense, mais on doit seulement leur permettre de s'inscrire dans des buts appropriés.

 

REMPLIR LES BLANCS

 

Qu'es-ce qui arrive à notre aire de douane mentale?

Disons que ta société engage une nouvelle collègue, Rachel. A son premier jour, Rachel passe dans le coin, commence à parler et vlan! Tu es attiré. A ce moment là, elle peut être traitée correctement dans ta pensée sans produire des pensées impures, ou tu peux mal gérer la situation.

Ce qui arrive ensuite est critique pour la pureté de ta pensée.

 Tu continues à communiquer avec Rachel au fil du temps. Les premières communications nourrissent l'attirance. Par exemple, Rachel pourrait répondre à tes signaux d'attirance, ou son sens de l'humour peut s'accorder avec le tiens. Elle aime ta pizza préférée. Elle est simplement folle de football. Rachel est agréable et fascinante, donc tu aimes penser à elle.

 

À ce point, un traitement incorrect t'emmène dans des pensées sensuelles ou d'autres pratiques impures, comme le flirt et les taquineries. Au pire, tu peux être emporté comme le jeune homme fou dans les Proverbes 7: 

Elle le séduisit à force de paroles, Elle l'entraîna par ses lèvres doucereuses. Il se mit tout à coup à la suivre, Comme le boeuf qui va à la boucherie, Comme un fou qu'on lie pour le châtier, Jusqu'à ce qu'une flèche lui perce le foie, Comme l'oiseau qui se précipite dans le filet, Sans savoir que c'est au prix de sa vie.  (7:21-23)

 

Ta pensée est perdue dans les attirances. Il n'importe pas vraiment que tu ne connaisses pas Rachel très bien. Au début dans la relation, la pensée est vive a remplir les blancs avec son imagination créatrice. Cela fait partie de l'amusement. Moins tu la connais, plus il y a de blancs a  remplir et plus de ta pensée peut courir avec ses idées fantasques. Avec plus d'interaction, pourtant, plus de faits rentrent au compte-gouttes. Avec moins de blancs à remplir, la pensée s'ennuie vite. Les faits sont le virus  tueur des attirances.

 

Quelle sorte de faits ? Dès que tu as entendu sa conversation concernant son magnifique nouveau bébé et comment son mari est formidable, ça devient plus dur d'imaginer Rachel comme ton “enchanteresse en attente.” Elle tombe de ton écran d'attirance, en devenant simplement une amie ou une collègue.

 

De Fred : L'APPRENTISSAGE DU BON TRAITEMENT MENTAL

 

Probablement nous tous pouvons penser à un exemple au collège où nos pensées ont été perdues dans nos attirances. J'en avais une au  collège; son nom était Judy.

 

Je l'ai remarquée en premier pendant ma dernière année, quand Judy était élève de première année. Tu parles d'appuyer sur le bouton de l'attirance ! J'ai été emporté sur un terrain de rêveries stupides, chaque fois que je pensais a elle. Je pensais à ce que je lui dirais, à comment nous nous aimerions et où nous irions, ma pensée remplissant des milliards de blancs puisque je ne savais rien de Judy sauf son nom et sa catégorie.

 

Toute l'année j'ai rêveusement eu très envie d'elle, regardant sa pleine santé et son insouciance, attendant le jour que nous pourrions parler. J'ai langui de lui demander de sortir avec moi, mais j'ai manqué de courage. Bien que je fusse l'athlète masculin de l'année, avec les filles, mon cœur tournait à la gelée de framboise.

 

Comme l'année touchait à sa fin, une chance restait : le bal des étudiants de dernière année.

 

En me battant avec acharnement, j'ai composé son numéro de téléphone. Après un bavardage dénué de sens, j'ai bégayé ma demande. Elle a vraiment dit oui ! Sa voix mélodieuse a affirmé mon existence et tu peux imaginer ce que ma pensée a fait avec cela.

 

Après la danse du bal des étudiants, j'ai trouvé l'endroit parfait pour être ensemble — l'Auberge Ironmen. Alors que le site traditionnel pour les dîners après le bal des étudiants était l'Highlander, j'ai décidé que je ne pouvais pas donner à mon tout nouvel amour quelque chose de si banal et si ennuyeux. Dans les cabines retirées, séparées par un rideau à l'Ironmen, nous pourrions nous asseoir paralysés et ne pas être interrompus lors de cette première nuit glorieuse du reste de notre vie commune. Après avoir été accompagné à notre cabine, nous avons badiné légèrement, mon cœur battait violement au plus profond de moi. Mon attirance  grandissait à chaque moment qui passait.

 

Calmement isolé à l'Ironmen, l'hôtesse de façon romantique a tiré les rideaux. Le visage magnifique de Judy a rougeoyé et ses jolies lèvres, toutes entières se sont séparées pour parler. Enchanté, j'ai écouté d'un air rêveur, seulement pour l'entendre dire, “Tu sais, je ne sais pas comment te le dire, mais je voulais vraiment, vraiment aller chez l'Highlander. Cela ne t'ennuierais  pas si nous allions à cet endroit ?”

Bruit sourd.

 

Bien que mon attirance pour elle frissonne frénétiquement, la chevalerie et l'honneur ont eu le dessus.  Rassemblant un air nonchalant, j'ai répondu, “bien sûr, je suppose que oui” bien que je sache que ce n'était pas bon pour notre rendez-vous.

 

À l'Highlander, comme nous attendions pour être placés, Judy a de façon effrontée, demandé, “cela ne t'ennuierais pas si je vais à la table de Joël pendant un moment ?” Elle m'a quitté et a passé le reste de la nuit avec lui.

J'ai mangé seul avec mes pensées, méditant, c'est la raison pour laquelle j'aime mieux le football que les filles.

 

Plus tard elle m'a gracieusement jeté un os, en me permettant d'avoir l'honneur de conduire Son Altesse à la maison. Elle m'a confié elle avait espéré toujours trouver une façon d'être avec Joël cette nuit puisqu'il ne lui avait pas demandé d'aller au bal d'étudiants comme elle s'y attendait.

 

Mes attirances envers Judy sont mortes cette nuit là. Les faits les ont tués ! Au départ, je n'ai pas du tout traité correctement mes attirances.  Mais permets-moi de partager un exemple de quelqu'un qui a vraiment traité quelques attirances de la bonne façon.

 

Kirk m'a parlé de Patricia, une nouvelle femme dans son service de construction mécanique. Quand il l'a d'abord vue, elle donnait une présentation au groupe entier et il a été frappé entre les yeux.

“Je m'assoyais là en m'attendant à une autre présentation ennuyeuse quand j'ai été frappé par Patricia. Elle était jolie et intelligente, mais elle avait un caractère nonchalant. Elle me rappelait tellement les filles que j'avais connues autrefois au  collège. Ma pensée a continué à insister, il faut que je fasse connaissance avec cette fille, il faut que je fasse connaissance avec cette fille. Mais j’étais marié et je savais que je ne devrais pas.

 

“Ma pensée a continué à demander à penser à elle. Elle semblait si attrayante, mais je savais que je ne devrais pas penser à elle. Pendant les quelques semaines suivantes j'ai passé peu de temps autour d'elle et je ne lui ai pas parlé sauf quand c'était absolument nécessaire. J'ai privé mes yeux d'elle aussi.

 

“Alors j'ai appris qu'elle venait d'avoir un bébé et tout ce qu'elle pouvait faire c'était de parler de sa nouvelle fille. Elle aime son mari manifestement vraiment  beaucoup. À ce moment là, mes attirances envers elle sont descendues, mais pas tout à fait parties.

“Plus tard, certains des nouveaux procédés d'ingénierie qu'elle a mis en place ont commencé à subir une lourde critique et j'ai vu que son caractère n'était pas si clair et si nonchalant après tout. Elle pouvait être franchement acariâtre! Aujourd'hui, c'est juste une amie. Je ne suis même plus attiré par elle.”

 

LA PRIVATIONS DES ATTIRANCES

 

C'était le traitement nécessaire. Patricia avait un visa d'entrée, mais les attirances ont été traitées correctement et ont produit peu de pensées impures. Tu vois, nous ne pouvons pas éliminer les femmes attrayantes de nos vies, mais nous pouvons nous protéger de la première phase d'attirance jusqu'à ce qu'elles deviennent “seulement des amies.” On appelle ce traitement nécessaire la privation des attirances.

 

C'est un concept qui me rappelle une vieille acclamation pendant mes jours au collège à Stanford :

 

Si tu ne peux ne pas gagner, triche !

Si tu ne peux ne pas tricher, bloque !

Si tu ne peux ne pas bloquer, arrête !

 

Pas tellement admirable, mais bizarre à sa manière et un peu applicable ici. La privation des attirances est une tactique de  blocage. Tu le verras en détail plus tard, mais un blocage actif attend des faits qui traitent vite les relations au-delà de la zone de danger, où ça ne produit aucune impureté.

 

Qu'arrive-t-il si nous ne privons pas les attirances ? Et si nous jouons un peu avec les attirances ? Le fil du temps ne tuera pas les attirances en tout cas ?

 

La plupart du temps, oui, mais tu ne peux pas prendre le risque. Un rapport impropre ne plaît pas à Dieu, peu importe si ça paraît “innocent”.

 

En résumé, tu as une pensée qui court où elle veut. EIle doit être apprivoisée. Notre meilleure tactique doit priver les attirances, en limitant la génération de pensées impures et du dommage qu'elles apportent à notre lien du  mariage.

 

UN CORRAL POUR TA PENSEE DE MUSTANG

 

Nous avons dit plus tôt que nos pensées ressemblent à des mustangs sauvages courant librement. Les mustangs ont deux caractéristiques qui ressemblent au cerveau masculin. D'abord, le mustang court où il veut. Deuxièmement, le mustang  s'accouple où il veux et avec qui il a choisit. Il y a des juments partout ! Et si un mustang n'arrive pas à en voir une qui soit proche de lui, il reniflera le vent et, détectant la jument à l'horizon, il courra à cet endroit et s'accouplera.

 

Cette caractéristique est semblable à l'âne sauvage dont Dieu a parlé par le prophète Jérémie :

 

Anesse sauvage, habituée au désert, Haletante dans l'ardeur de sa passion, Qui l'empêchera de satisfaire son désir ? Tous ceux qui la cherchent n'ont pas à se fatiguer; Ils la trouvent pendant son accouplement. (Jérémie 2:24)

 

Peux-tu contrôler le mustang ? Peux-tu l'arrêter à pied ou remuer simplement ton doigt et le réprimander ? Non, évidemment non. Alors comment l'empêches-tu de courir et de s'accoupler où il veut ?

 

Avec un corral.

 

En réalité, ta pensée courre comme un mustang. Quoi de plus, ta pensée "s'accouple" où elle veut avec des femmes attrayantes, sensuelles. Elles sont partout. Avec une pensée de mustang, comment arrêtes-tu la course et l'accouplement ? Avec un corral autour de ta pensée.

 

Développons un peu cette métaphore pour t'aider à mieux comprendre que notre but est de freiner nos pensées toujours à l'affût.

 

Autrefois, tu étais un mustang fier, sauvage et libre. Aux lignes pures et ondulantes, tu a parcouru les collines et les vallées, en courant et en t'accouplant où tu avais désiré, maître de ton destin. Dieu, le propriétaire d'un grand ranch local, t'a remarqué de loin alors qu'Il paissait Son troupeau. Bien que tu n'avais pas prêté attention à Lui, Il t'a aimé et a désiré que tu lui appartiennes. Il t'a cherché de beaucoup de façons, mais tu t'es éloigné de Lui en courant à plusieurs reprises.

 

Un jour Il a constaté que tu étais piégé dans un canyon profond, sombre et sans voie de sortie. Avec le lasso du salut, Il t'a doucement tiré près de lui et tu es devenu l'un des Siens. Il a désiré te briser, afin que tu puisses Lui être utile et lui apporter davantage de joie. Mais connaissant tes voies naturelles et comment tu avais aimé courir librement avec les juments, Il a mis une clôture autour de toi. Ce corral était le périmètre des yeux. Ca a arrêté ta course et t'a empêché de renifler les vents et courir sauvagement à l'horizon.

 

Pendant que le corral a arrêté ta course il n'a pas encore arrêté l'accouplement. Tu t’accouples dans ta pensée, par les attirances, les pensées et le fantasme, en flirtant et hennissant avec convoitise aux juments à l'intérieur ou près de ton corral. Tu dois être brisé.

 

DE  PLUS EN PLUS PRÈS

 

A la lumière de cette image, regardons quatre catégories d'attirances qui sont venues ou viendront sur ton chemin.

 

La première catégorie est ton attirance visuelle envers les étrangères dont nous avons parlé plus tôt : les joggeuses, les hôtesses d'accueil et les pin-up. Parce que nous avons établi un périmètre de défense des yeux — notre corral — ceux-ci sont maintenant à l'horizon. Nous ne pouvons plus courir là-bas. Elles ne créent plus d'attirances.

 

Mais il y a toujours beaucoup d'attirances qui sont à portée du corral. Les catégories deux à quatre incluent les femmes qui ne sont pas des étrangères, les femmes avec qui tu communiques dans la vie — les attirances "vivantes".

 

Dans la deuxième catégorie sont les femmes qui ne sont pas attrayantes pour toi et ne produisent pas de pensées impures. Elles peuvent inclure tes amies, tes connaissances, tes collègues et les membres de l'Eglise.

 

Ton ami Joe peut remarquer quelqu'un et dire, “Hou la la, regardes-la ! Elle est terrible !” Tu lui réponds en le surprenant légèrement, en disant, “je suppose que oui. J'ai travaillé avec elle si longtemps que je ne pense même pas  à elle en ces termes. C’est juste une amie. ”

Ta défense contre cette catégorie de femmes est un simple contrôle, pour t'assurer que tu remarques tôt si l'une d'entre elles fait un pas vers ton corral.

 

La troisième catégorie est probablement la plus dangereuse d'entre toutes. Celles-ci sont les femmes que tu connais et avec qui tu communiques et qui ont appuyé sur tes boutons d'attirances, comme Rachel, ta nouvelle collègue, ou peut-être la nouvelle conductrice d'adoration qui exalte ton âme avec son clavier et son cœur d'adoratrice. Tu hennis, en les tirants vers ton corral, "si seulement" c'est dans ta pensée.

 

Peut-être l'une d'entre elles t'a aussi remarqué. Attirée à toi, elle trotte résolument vers ton corral. Flatté, tu t’ébroues majestueusement et tu piétines du pied et tu ballottes ta tête. La regarder t'apporte beaucoup de plaisir. Poussant les limites, tu tends ta tête au-dessus de la clôture, en te frottant un peu le nez  lors des déjeuners privés et des conversations intimes. Le pire de tout, ta pensée de mustang peut faire quelque chose qu'un vrai mustang  ne pouvait jamais faire — ouvrir la porte du corral, pas seulement mentalement.

 

Duane nous a parlé d'un cousin qui a divorcé d'avec sa femme avec laquelle il avait été marié pendant vingt-six ans après être tombé éperdument amoureux d'une autre femme. Il nous a dit “Je ne savais pas quoi dire à mon cousin”. “Il a été emporté et il n'allait pas arrêter de la voir. Il n'y avait pas de discussion avec lui.”

 

Tu pourrais dire que tu ne pourrais jamais ouvrir la porte de ton corral à quelqu'un comme le cousin de Duane l'a fait. Mais regarde aux  statistiques pour l'église, mon ami. Nos taux de divorce ne sont pas différents du monde. Les chrétiens partout se séparent ou se rétablissent des affaires d'adultères nées des hommes qui ont ouvert le corral de leurs pensées. Sans défenses, ça pourrait t'arriver.

 

La dernière catégorie inclut ces femmes qui sont déjà à l'intérieur de ton corral mental. Ta première pensée peut être que seulement ta femme est dans cette catégorie, mais il y a d'autres que Dieu a placé près de toi. Cette catégorie peut inclure la femme de ton bon ami. Tu partageras des tables de restaurant avec elles, créeras des souvenirs joyeux avec elles et prieras sérieusement avec elles. Emotionnellement tu seras  proche. Mais tu ne dois pas faire le guet.

 

Aussi à l'intérieur de ton corral peut être il y a une ancienne petite amie à qui tu es toujours profondément attaché. Elle était dans ton corral longtemps avant ta femme, mais elle n'a jamais été renvoyée vers l'horizon. Tu t'accouples facilement avec elle dans ta pensée à cause  de vos nombreux rendez-vous galants ensemble. Mentalement, elle est toujours à côté de toi.

 

Puis il y a ton ex-femme, peut-être la mère de tes enfants. À cause de ces précieux petits, elle vivra d'habitude près de toi. À cause de votre ancienne intimité, elle peut sembler t'appartenir et avoir prise sur ta pensée. Tu te souviens des plaisirs et tu te sens libre de jouer avec tes pensées. Mais tu dois la mener en dehors de ton corral vers l'horizon sans risque.

 

Le périmètre de la pensée traite les attirances vivantes qui galopent a l'horizon et dépassent nos corrals. En privant les attirances, ces femmes se retirent aux zones de sécurité "d'amitié" ou "de connaissance", où ils ne menacent plus notre pureté. Souviens-toi ce que Kirk a dit de Patricia ? Après avoir privé les attirances, elle est devenue “juste une amie,” et il n’a plus été attiré par elle.

 

La plupart des femmes n'appuieront pas sur les boutons d'attirances du tout, évidemment. Comme elles entrent dans ta vie, elles trottent simplement devant ton corral vers l'horizon. Tu ne les remarques pas et elles ne te remarquent pas non plus. Ce sont et seront simplement des amies, des connaissances et des collègues, quelque part à l'horizon. Mais celles-là qui t'attirent vraiment et s'approchent de ton corral tu ne dois pas leur donner de raison de venir plus près ou de s’approcher même de la porte, où tu pourrais  simplement, dans un instant de faiblesse, la faire entrer.

 

TRISTES HISTOIRES PRÉVENANTES

 

Ne le dois tu pas à ta femme de relever un périmètre de défense mental ? Tu dois protéger ta femme et tes gamins des attirances de l'extérieur de ton corral; autrement, tu auras une triste histoire à raconter, comme celles que nous avons entendu de Jack.

 

Jack était impliqué dans le ministère chrétien à plein temps, tenant fort. Il n'avait aucun périmètre de défense mental, pourtant, parce qu'il croyait parfaitement qu'il n'avait pas besoin de ça. Par conséquent il a permis à Mary de venir trop proche de son corral.

 

“Mary assistait à mon église et était impliquée dans le ministère de la musique,”dit Jack. “À cause de mes habiletés et ma position dans l'église, j'étais impliqué dans beaucoup d'activités avec elle. Nous étions dans un petit groupe d'adoration et pendant les répétitions j'ai remarqué qu'elle a commencé à sourire d'une certaine façon. Elle était jolie et j'ai été attiré, mais je ne pensais pas beaucoup à elle jusqu'au moment où elle a continué à me sourire. J'ai fini par y penser. Les attirances grandissaient et je me suis senti un peu excité et content de moi.

 

“Un jour, elle est passé à mon bureau et m'a pris a part. Elle a commencé à épancher ses problèmes avec son mari. En tant que serviteur, je faisais souvent du conseil, donc j'ai estimé que je devrais écouter. Elle a commencé à pleurer et j'ai mis mes bras autour d'elle, en la plaignant. Elle s'est blottie dans mes bras un peu et moi j'ai aimé ça. Elle est partie et rien n'en est sorti, mais maintenant je pensais a elle  constamment.

 

“Par hasard Mary et moi prenions la même route pour aller travailler et j'ai remarqué qu'elle me cherchait du regard chaque matin, me saluait de la main et me souriait. Pendant les répétitions, elle était de plus en plus flatteuse sur mes talents musicaux. Elle m'a regardé avec ces yeux même lorsque je prêchais, en souriant légèrement, bien qu'elle fut assise  directement à côté de son mari. C'était un peu méchant et palpitant.

 

“J'ai commencé à faire des choses des plus étranges, comme m'écarter de mon chemin de plusieurs kilomètres et me rendre  à son bureau, juste pour voir sa voiture. Que diable ai-je gagné d'aller voir sa voiture, à cause de Pete ? Mais c'était le romantique d'une manière ou d'une autre. Finalement, quelques semaines plus tard nous étions seuls et je l'ai embrassé. Je savais que le baiser mettrait fin à ma carrière dans mon église, mais je ne pouvais pas m'en empêcher. L'attirance était devenue trop forte. ”

 

La carrière de Jack, le mariage et les rapports avec ses enfants ont été sévèrement abîmés cet après-midi là. Il disait que ça ne pouvait jamais arriver, mais c’est vraiment arrivé parce que Jack manquait d'un périmètre de défense.

Ta femme et tes gamins méritent une défense, mon ami. Tu ne sais jamais qui galopera près de ton corral.



14/01/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres