Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

LA FRATERNITÉ DES CROYANTS

En acceptant Christ comme Sauveur, nous sommes immédiatement justifiés et entrons aussitôt en relation avec Dieu le Père, Dieu le Fils, et Dieu le Saint-Esprit.

Quand nous entrons dans cette nouvelle relation avec la trinité, tous ceux qui ont accepté Christ comme Sauveur deviennent nos frères et nos sœurs. On appelle généralement cet état "la communion des saints".

 

Matthieu 23:8 Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. Tous les hommes ne sont pas frères, selon le sens que la Bible donne à ce mot. Nous avons tous été créés par Dieu. Puisque tous les hommes descendent d'Adam et Eve. Ils sont tous de "mon espèce", "notre prochain" et doivent être traités avec soin comme tels, lire Luc 10:27-37 : Il répondit, Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force, et de toute ta pensée; et ton prochain comme toi-même… 

Mais en termes bibliques, nous sommes les frères de ceux dont Christ est le Sauveur et qui, par conséquent, ont Dieu pour Père. Galates 6:10 Ainsi donc, pendant que nous en avons l'occasion, pratiquons le bien envers tous, et surtout envers les frères en la foi. Nous devons pratiquer le bien envers tous les hommes, pourtant la démarcation est précise entre "les frères en la foi" et les autres.

Éphésiens 2:19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.
Avant d'accepter Christ comme Sauveur, nous étions "étrangers", "gens du dehors". Mais, en devenant chrétiens, nous sommes devenus concitoyens de tous ceux qui ont fait de même. 1 Thessaloniciens 5:14-15 
Nous vous en prions aussi, frères, avertissez ceux qui vivent dans le désordre, consolez ceux qui sont abattus, supportez les faibles, usez de patience envers tous. Prenez garde que personne ne rende à autrui le mal pour le mal; mais recherchez toujours le bien, soit entre vous, soit envers tous. Il est dit, une fois de plus, de faire le bien envers tous les hommes, mais spécialement envers nos frères dans la foi.

1 Pierre 2:17 Honorez tout le monde; aimez les frères; craignez Dieu; honorez le roi.

 

Une relation spéciale existe entre ceux qui sont frères en Christ. 

1 Jean 1:3 ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. Personne ne peut avoir une communion spirituelle véritable avec les chrétiens, avant d'avoir entendu ce qu'annonce l’Évangile, et agi en conséquence en acceptant Christ comme Sauveur.

Apocalypse 19:10 Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu. Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie.

 

Les frères sont définis comme ceux qui ont le témoignage de Jésus.

Jean 13:30 Judas, ayant pris le morceau, se hâta de sortir. Il faisait nuit. Jean 13:34-35 Je vous donne un commandement nouveau, Aimez-vous les uns les autres; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres.
Judas, qui ne croyait pas en Christ, quitta la table avant que soit donné ce commandement nouveau d'amour réciproque, caractéristique du chrétien...

Actes 9:17 Ananias sortit; et, lorsqu'il fut arrivé dans la maison, il imposa les mains à Saul, en disant, Saul, mon frère, le Seigneur Jésus, qui t'est apparu sur le chemin par lequel tu venais, m'a envoyé pour que tu recouvres la vue et que tu sois rempli du Saint-Esprit.
Saul fut considéré comme un frère seulement après qu'il ait accepté Christ comme Sauveur. Actes 21:17 Lorsque nous arrivâmes à Jérusalem, les frères nous reçurent avec joie.
Ce titre de "frère" n'est donné qu'aux croyants.

1 Corinthiens 7:12 Aux autres, ce n'est pas le Seigneur, c'est moi qui dis, Si un frère a une femme non-croyante, et qu'elle consente à habiter avec lui, qu'il ne la répudie point; Dans ce passage, l'homme est un croyant, donc un frère. La femme qui n'est pas croyante, n'est pas comprise dans ce terme.

 

La communion fraternelle des croyants s'exprime pratiquement dans trois domainesTout d'abord, les frères devraient être un soutien spirituel les uns pour les autres. Romains 12:10 Par amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques.
Les chrétiens devraient s'aimer les uns les autres et désirer que soient honorés leurs frères plutôt qu'eux-mêmes. 1 Corinthiens 12:26-27 Par amour fraternel, soyez pleins d'affection les uns pour les autres; par honneur, usez de prévenances réciproques, Vous êtes le corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part. Les chrétiens devraient être affligés quand d'autres chrétiens souffrent, et se réjouir quand d'autres éprouvent de la joie. Romains 15:30 Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus-Christ et par l'amour de l'Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur,
2 Corinthiens 1:8 
Nous ne voulons pas, en effet, vous laisser ignorer, frères, au sujet de l'affliction qui nous est survenue en Asie, que nous avons été excessivement accablés, au-delà de nos forces, de telle sorte que nous désespérions même de conserver la vie.
2 Corinthiens 1:11 
vous nous assistez vous-mêmes de vos prières, afin que la grâce obtenue pour nous par plusieurs soit pour plusieurs une occasion de rendre grâces à notre sujet.
Ils doivent prier les uns pour les autres.

Ephésiens 4:15-16 mais en professant la vérité dans l'amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans l'amour.
Quand les chrétiens sont individuellement en bon état spirituel, l'Eglise devient ce qu'elle doit être. Chaque chrétien a une contribution spirituelle à apporter.

Ephésiens 5:21-6:9 vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ…

La fraternité entre croyants devrait être le facteur dominant dans tous les rapports de la vie. Cela est vrai pour les maris et les femmes, les enfants et les parents, les serviteurs et les maîtres, les employés et les employeurs. Dans toutes ces relations humaines nous sommes tous des frères et des sœurs...

Ephésiens 6:18 Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.
Les chrétiens devraient prier les uns pour les autres et pour tous les chrétiens hors de leur cercle. La communion fraternelle des croyants franchi les barrières de nationalité, de race, de langue, de culture, de condition sociale, de situation géographique.

1 Thessaloniciens 5:11 C'est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous les uns les autres, comme en réalité vous le faites.
Les deux grands secours spirituels que des frères en Christ devraient se donner mutuellement sont, tout d'abord, de s'encourager les uns les autres, ensuite, de s'édifier mutuellement. S'édifier les uns les autres signifie aider les autres chrétiens à être ce qu'ils doivent être dans la doctrine et dans la vie.

 

Le deuxième domaine pratique de la communion fraternelle est l'entraide matérielle.

Actes 11:29 Les disciples résolurent d'envoyer, chacun selon ses moyens, un secours aux frères qui habitaient la Judée. Dès les premiers jours de l'Eglise, les chrétiens ont donné de leurs biens pour secourir des frères en Christ qui étaient moins privilégiés, même s'ils se trouvaient à une grande distance. 2 Corinthiens 8:4 nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l'assistance destinée aux saints. Voici un exemple parmi beaucoup d'autres cités dans le Nouveau Testament de chrétiens qui donnèrent de l'argent pour venir en aide à d'autres chrétiens. Romains 12:13 Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l'hospitalité. 

Tite 1:8 mais qu'il soit hospitalier, ami des gens de bien, modéré, juste, saint, tempérant, Philémon 5, 7 et 22 parce que je suis informé de la foi que tu as au Seigneur Jésus et de ton amour pour tous les saints. J'ai, en effet, éprouvé beaucoup de joie et de consolation au sujet de ton amour; car par toi, frère, le cœur des saints a été tranquillisé. En même temps, prépare-moi un logement, car j'espère vous être rendu, grâce à vos prières. 
Une forme de secours pratique est l'hospitalité

Jean 3:17-18: Si quelqu'un possède les biens du monde, et que, voyant son frère dans le besoin, il lui ferme ses entrailles, comment l'amour de Dieu demeure-t-il en lui ? Petits enfants, n'aimons pas en paroles et avec la langue, mais en actions et avec vérité. Il est inutile de parler d'amour chrétien si nous ne venons pas en aide à nos frères en Christ dans le besoin… 

 

En troisième lieu, les frères en Christ devraient apprécier la communion spirituelle et les échanges fraternels.

Actes 2:42,46 Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. 46 Ils étaient chaque jour tous ensemble assidus au temple, ils rompaient le pain dans les maisons, et prenaient leur nourriture avec

joie et simplicité de cœur, Dès les premiers jours de l'Eglise chrétienne, les croyants se réunissaient quotidiennement.

Ephésiens 4:1-3 Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d'une manière digne de la vocation qui vous a été adressée, en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec amour, vous efforçant de conserver l'unité de l'Esprit par le lien de la paix.

 

Les vrais chrétiens doivent s'efforcer d'être en communion entre eux, dans l'amour et la paix

Hébreux 10:25: Ne prenons pas, comme certains, l'habitude de délaisser nos réunions. Au contraire, encourageons- nous mutuellement, et cela d'autant plus que vous voyez se rapprocher le jour du Seigneur.

Le commandement précis de notre Seigneur est que, une fois devenus chrétiens, nous nous réunissions pour l'adoration avec d'autres. Ce n'était pas une mode passagère propre à l'Eglise primitive; mais ceci doit continuer jusqu'au retour de Christ. Ce verset dit que plus nous approchons de ce retour, plus nous devons veiller à obéir à cet ordre. Si nous avons accepté Christ comme notre Sauveur, nous avons la responsabilité de chercher un groupe de croyants, où l'enseignement biblique et où l'amour et la communion existent, et nous joindre à eux pour l'adoration. Nous ne devons pas nous joindre à n'importe quel groupe portant l'étiquette de chrétien, mais à une communauté où la prédication est foncièrement biblique et où la discipline est maintenue, comme la Bible le recommande, afin que l'ensemble des croyants soit préservé d'une vie chrétienne contraire à la vérité et de fausses doctrines.

 

Nous avons vu que la communion fraternelle des croyants n'est pas limitée géographiquement. Elle n'est pas non plus limitée dans le tempsHébreux 12:22-23 Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges, de l'assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection. Cette communion fraternelle ne comprend pas seulement les chrétiens vivant aujourd'hui sur la terre, mais les chrétiens qui sont au ciel 

Francis A. Schaeffer



29/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres