Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Les catastrophes naturelles sont-elles un jugement de Dieu ?

 

Mes Amis, les récents tremblements de terre, les ouragans et les inondations aux Etats-Unis ont apporté de l’eau au moulin des divers dirigeants religieux et aux prophètes auto proclamés, qui déclarent que «Dieu est en train de juger". On en parle depuis le séisme/tsunami au Japon. Notre façon de voir une catastrophe naturelle et la souffrance qui en résulte est un problème récurrent. Certains pourraient trouver cela utile.                                                                                

 

Oui, j’en ai marre de ceux qui essaient de porter un jugement, de faire tout un fromage prophétique des catastrophes naturelles et de la souffrance des gens. Vous avez prophétisé un séisme au Japon il y a 20 ans ? Alors quoi ? Pas besoins d’avoir la foi ou un don prophétique ! Les Japonais savent qu'ils vivent dans la «ceinture de feu". Certains ont également prédit un séisme majeur en Californie pour Mars. Il ne s'est pas produit, mais où sont les excuses pour se tromper ? Ce n'est pas prophétiser. Ce sont des trucs pour me rendre dingue. 

 

Tout d'abord, toutes les catastrophes ne sont pas un jugement. Écoutez Jésus: «Croyez-vous que ces dix-huit personnes … sur qui la tour de Siloé est tombée et qui les a tués ... étaient de plus grands pécheurs que tous les autres hommes qui habitaient à Jérusalem, je vous le dis, non, Mais si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous également. " 

Luc 13 : 2-5.

C'est une mentalité légaliste, rationaliste qui veut se sentir en contrôle de la vie, et qui pose les catastrophes comme des jugements. C'est une mentalité religieuse qui s'accroche à l'idée que les dieux peuvent être contrôlés et apaisés par un rituel. C’est le pharisien en moi qui s'en tient à l'arrogance que mes œuvres me rapportent faveur et protection. Si je fais le bien, Dieu me récompense. Si je fais le mal, Dieu me frappe. Jésus ne nous donne pas un tel confort faux et stupide. 

 

C'est la mentalité qui a conduit un prédicateur musulman à déclarer que le tsunami qui a frappé la Thaïlande en Noël 2004 était un jugement de Dieu sur toute l'immoralité qui avait eut lieu là-bas. Comment fait-il alors pour expliquer que l'une des îles les plus musulmanes sur la planète, Ache, en Indonésie, a été la zone la plus touchée de toutes ?

 Ainsi des gens construisent une maison dans une zone inondable. Ils contournent  les règlements d'urbanisme en dépit du bon sens. Ils ne peuvent pas obtenir une assurance en cas de catastrophe. Leurs maison est inondée. Ils sont démunis. Dieu les a-t-il jugés ? Je ne le crois pas. Ils savaient que c'était une zone inondable. Ils savaient que, tôt ou tard, ils seraient inondés. Ils ont pris un risque insensé et se sont fait prendre. Ils récoltent les fruits de leur stupidité. 

Ainsi le Japon est assis sur des plaques tectoniques qui s'affrontent. Ils le savent. Ils construisent pour résister aux tremblements de terre qu'ils savent à venir. S’ils n'avaient pas construit de cette façon le nombre de morts aurait été des millions, et non pas des milliers. Quel témoignage à la sagesse, la technologie et de l'engagement du Japon à la création de lieux sûrs où vivre et travailler dans une région difficile. C'est une grâce ordinaire. Ils construisent également des villes dans des zones inondables et élèvent des murs pour se protéger contre les tsunamis parce qu’ils savent aussi que ça arrive de temps en temps. Peut-être que ce serait une plus grande sagesse d'utiliser ce terrain pour l'agriculture et construire une ville sur un terrain plus élevé ? Ils ne l'ont pas. Ils ont pris un risque calculé et ont construit pour résister à un tsunami provoqué par un fort tremblement de terre. Ils ont pris le risque que le plus fort était peu probable. La ville a été complètement anéantie. Est-ce que c’est le jugement de Dieu ? Non, ils ont pris un risque calculé et ils ont perdu. 

Le tsunami de 2004 a anéanti des villages le long des plages du Sri Lanka. Le règlement initial était de reconstruire sur un terrain plus élevé que les plages. Eh bien, les questions de propriété foncière ont rendu cela difficile donc que s’est-il passé ? Les gens ont de nouveau reconstruit le long des plages et si un autre tsunami vient ils seront effacés à nouveau. Est-ce le jugement de Dieu ? Non, c’est  le résultat de la coutume, de la corruption et de la pauvreté qui empêche les gens de reconstruire dans des zones sûres.

Les pauvres fermiers qui travaillent dans les zones inondables du Bangladesh sont régulièrement inondés. Est-ce le jugement de Dieu ? Les zones inondables sont fertiles et productives. Ce sont les meilleurs endroits pour les fermes. L'argent a été donné pour construire des maisons sûres en béton pour se protéger des inondations, mais seulement quelques-unes ont été construites, car la majorité de l'argent tombe dans les trous noirs de la cupidité et de la corruption officielle. Alors les pauvres continuent à souffrir lorsque les inondations viennent.

Pourquoi les récents séismes au Pakistan et en Chine ont anéanties une génération d'enfants qui va encore à l’école ? La terre a tremblé quand les enfants étaient à l'école. Les écoles étaient pour la plupart en béton avec des toits en dalle préfabriqué avec armature coulée en béton. Les ingénieurs, les entrepreneurs et les responsables locaux savent qu'ils ont besoin de construire pour résister aux tremblements de terre, qui sont communs sur ces zones. Cependant, les entrepreneurs et les responsables locaux corrompus ont modifié le béton qui était surtout fait de sable et d'eau. Ils ont volé le ciment et  l’armature en acier. Quand la terre a tremblé la structure porteuse s’est émietté comme du sable et le plafond en dalles préfabriquées est descendu et a écrasé les étudiants qui étaient à leurs bureaux. Et certains voudraient blâmer Dieu pour cela ? 

Jésus nous met tous sous le même jugement, "si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous également». Pourquoi ? Dieu a jugé toutes choses dans Son Fils et remis tout jugement au Fils. Les nations ne sont plus sous le jugement de la loi, mais sous la sagesse et la grâce par le Fils. 

Qu'en est-il de la prophétie ? Dans le Nouveau Testament les prophètes ont prédit une famine (Actes 11:27-30). Les disciples d'Antioche décidèrent alors de donner, chacun selon ses moyens, et d'envoyer des secours aux frères qui habitaient la Judée. Ils ont agi et n'ont pas dit que la Judée allait être jugée pour  ensuite vanter la précision de leur parole. Ils ont agi. Ils se sont sacrifiés. Ils ont servi.

 Oui, Jésus a parlé de guerres, de catastrophes et de tragédies, mais il a dit qu'il s'agissait de douleurs de l'enfantement de l'âge à venir. Il ne les a pas appelé des jugements. Paul a également parlé des douleurs de l'enfantement dans Romains 8:22. Qu'est-ce qui est né ? Le Royaume de Dieu. Chaque catastrophe, chaque gémissement donne l'occasion de servir, de démontrer la compassion du corps de Christ et apporter son royaume. 

 

Ton frère Steve www.harvest-now.org



30/09/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres