Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

LES METAPHORES POUR L'EGLISE

 

Non seulement le Nouveau Testament ne définit pas les concepts du Royaume de Dieu, de la gloire de Dieu, du dessein éternel de Dieu, etc., mais aussi, on n'y trouve aucune définition de l'église. De tous les passages où le Nouveau Testament décrit l'église, aucun n'en donne une quelconque définition. Tout comme le Royaume de Dieu, l'église est décrite au travers d'un grand nombre de métaphores, d'images, tout au long du Nouveau Testament.

On trouvera par exemple, en examinant les écrits de Paul, que celui-ci se sert de différentes métaphores pour décrire l'église. Il dit que l'église est "comme un corps." L'église est le corps de Christ. Elle est comme un corps physique. Il dit que l'église est une armée. Il dit que l'église est une épouse. L'église est un royaume de prêtres. L'église est une nation sainte.

Ces métaphores ponctuent les écrits du Nouveau Testament. Or, je trouve que de nos jours, beaucoup de chrétiens pensent à l'église avec une métaphore qui ne provient pas du Nouveau Testament. La métaphore dominante chez la plupart est celle de l'entreprise. L'église est une grande firme. Le pasteur est le gérant. Les membres du clergé sont les hauts-responsables. La stratégie commerciale se nomme évangélisme. L'assemblée est la clientèle. Et il y a de la compétition avec les concurrents du lieu.

Nous avons construit, dans notre Christianisme moderne, une nouvelle métaphore de l'église, qui viole les principes du Nouveau Testament. Mais c'est là un tout autre sujet, que je ne vais pas aborder maintenant.

A mon sens, la raison pour laquelle la Bible nous donne tant de métaphores pour l'église, c'est que le sujet est trop vaste pour qu'on puisse l'expliquer par une simple définition. De plus, nous avons tendance à nous attacher à une métaphore particulière, et à ne décrire l'église que par elle.

Ceux d'entre nous, qui avons fait partie des mouvements de renouveau, avons tendance à aimer la métaphore du corps. Cette métaphore (qui est bien une réalité) dépeint le fonctionnement de chaque membre. Elle nous montre la diversité unifiée de différentes parties de l'église. Elle nous apprend que l'église est dépendante du bon fonctionnement de tous ses membres.

Mais si nous nous attachons à une métaphore particulière, que ce soit le corps, l'armée, ou l'épouse, nous perdrons tout ce que nous décrivent les autres métaphores. Du coup, notre vision de l'église sera au mieux limitée, au pire déséquilibrée.

 

LA METAPHORE PRINCIPALE

 

Ce soir, je voudrais vous parler de la métaphore principale de l'église que l'on trouve dans le Nouveau Testament. On en entend parler de temps en temps. Mais dans le milieu évangélique aujourd'hui, on s'intéresse rarement à ce que signifie réellement cette métaphore, dans la pratique ; parce que beaucoup ont peur de ce qu'elle implique concrètement.

 

La métaphore principale -- la métaphore dominante pour l'église, dans le Nouveau Testament, n'est ni le corps, ni l'épouse, ni l'armée, ni le royaume.

 

C'est la famille.

 

La métaphore centrale -- la métaphore la plus employée pour décrire l'église, c'est la famille. Les écrits du Nouveau Testament en sont saturés. Les écrits de Paul et de Jean sont ponctués par le langage et l'imagerie de la famille. C'est le langage de la famille qui domine à chaque fois Jean décrit l'église.

 

Il pourrait nous être profitable de considérer cette métaphore, pour voir ce que Dieu a en vue pour l'église en tant que famille, et ce que cela signifie concrètement.

 

Avant de nous plonger dans les détails, je voudrais vous lire quelques passages. Observez le vocabulaire de la famille:

 

Galates 4:19 : "Mes enfants, pour qui j'éprouve à nouveau les douleurs de l'enfantement, jusqu'à ce que Christ soit formé en vous".

 

Dans Galates 6:10, Paul dit, "Pratiquons le bien envers tous et surtout envers les frères en la foi."

 

Dans 1 Corinthiens 4:15 Paul dit aux Corinthiens qu'ils ont "beaucoup de tuteurs, mais un seul père". Il continue, "Je vous ai engendré [un terme familial] par l'Evangile".

 

Dans Romains 8:28-29, Paul résume l'intention Divine en disant que Dieu cherche à nous rendre conforme à Christ "afin que son Fils soit le premier-né de plusieurs frères".

 

Dans Ephésiens 2:19 : "Vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu".

 

Dans 1 Timothée 5:1,2 Paul dit à Timothée d'exhorter "le vieillard comme un père, les jeunes gens comme des frères, les femmes âgés comme des mères, celles qui sont jeunes comme des sœurs, en toute pureté". Nous avons là l'imagerie et le vocabulaire de la famille.

 

Dans 1 Timothée 3:15, Paul dit que les croyants doivent savoir "comment il faut se conduire dans la maison de Dieu."

 

Dans 1 Pierre 2:2 : "Désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez."

 

Dans Hébreux 2:10-11, l'auteur dit que l'intention de Dieu est de "conduire à la gloire beaucoup de fils" et que Christ "n'a pas honte de les [l'église] appeler frères."

 

Dans 1 Jean 2:12-14, Jean exhorte les "petits enfants", les "jeunes gens" et les "pères".

 

Dans les lettres de Paul aux églises, il parle aux "frères", un terme qui désigne aussi bien les frères que les sœurs en Christ. Il utilise ce terme plus de 130 fois dans ses épîtres.

 

Comme vous pouvez donc le constater, le Nouveau Testament est rempli de l'imagerie et du langage de la famille. Et pourtant, la métaphore qui nous est transmise, implicitement du moins, par notre christianisme moderne, est celle de l'entreprise, de la firme. Le plus souvent, ceux qui proclament que l'église est une famille n'en mettent pas en œuvre les implications pratiques. En fait, ils ne se considèrent pas vraiment comme une famille.

 

C'est pourquoi je voudrais examiner ce point avec vous ce soir. Je vais parler de cinq aspects, cinq caractéristiques de l'église comme famille. Et avant de commencer, je vais parler un peu de ce que les sociologues nomment la "famille dysfonctionnelle".

 

La famille dysfonctionnelle est une des plus grandes plaies de la société actuelle. Ce sont des familles brisées. Bien qu'extérieurement, elles puissent paraître intactes, ces familles sont intérieurement endommagées. Et c'est triste à dire, mais la plupart de nos églises modernes sont semblables à ces "familles dysfonctionnelles."

 

Dieu cherche actuellement à rétablir parmi les siens la vision de son église -- que l'église soit la famille de Dieu dans tous les sens du terme. Qu'elle vive comme une famille, qu'elle agisse comme une famille, qu'elle devienne littéralement la famille de Dieu. C'est ainsi que Dieu l'a voulu.

 

Je voudrais donc vous présenter ces cinq aspects. Pendant que nous les examinons ensemble, posez-vous la question, "L'église que je fréquente vit-elle vraiment comme une famille ? Est-ce que je vois les membres de mon église comme mes frères et sœurs ? Est-ce que je vis comme membre d'une famille?"

 

Tel est le défi qui se présente à nous. Si nous voulons accomplir le but de Dieu pour l'église, nous devons nous poser sérieusement de telles questions. Nous devons demander au Seigneur : "Seigneur, est ce que je mets réellement ces choses en pratique dans ma vie ? Et sinon, qu'est-ce que je dois faire pour ajuster ma vie à ta volonté ?"

 

Frank A. Viola

 



28/09/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres