Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

LES TEMPS DE LA FIN

Les termes suivants sont utilisés de façon interchangeable : Les temps de la fin, les jours de la fin, les derniers jours. Puisque la forme plurielle est utilisée pour chacun d'eux, nous pouvons en déduire que ces événements qui ont des rapports les uns avec les autres n'arriveront pas en un seul jour, mais s'étendront sur la durée des temps.

Quand la Bible parle du jour dans sa forme singulière, cela fait d'habitude allusion au grand jour du Jugement dernier où tous les gens seront réunis devant le Seigneur pour le jugement. Ce jour, ou ce que l'on appelle aussi le jour du Seigneur, sera le point culminant de l'histoire et devrait se distinguer des derniers temps.

Dans la discussion suivante, nous ne parlerons pas du jour du seigneur, mais nous examinerons les utilisations de la Bible au sujet des termes des derniers-temps, des jours de la fin, des derniers jours, et des dernières années.

  

Les Apôtres croyaient

qu'ils étaient dans les Temps de la fin.

  

Plusieurs passages de la Bible révèlent que les apôtres du premier siècle ont cru qu'ils vivaient dans les derniers temps. Par exemple, quand Pierre a prêché le jour de la Pentecôte, il a cité le livre de Joël, en appliquant le terme “les derniers jours” à l'expérience de l'Esprit Saint étant déversé en ce temps-là dans leurs vies. 

“Car ceux-ci ne sont point ivres, comme vous pensez, vu que c'est la troisième heure du jour.  Mais c'est ici ce qui a été dit par le Prophète Joël :  Et il arrivera aux derniers jours, dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair; et vos fils et vos filles prophétiseront, et vos jeunes gens verront des visions, et vos Anciens songeront des songes. ” (Actes 2:15-17)

  

Pierre était convaincu qu'il vivait les derniers jours et il était si confiant de cela qu'il a cité un passage de Joël déclarant qu'il s'étaient réalisé, le jour de la Pentecôte. Pierre l'a aussi écrit dans sa première épître avec la compréhension qu'il vivait aux derniers jours :

  

Christ, destiné déjà avant la création du monde, et manifesté dans les derniers temps à cause de vous,  (1.Pierre. 1:20 Osterwald)

  

Notez comment Pierre a défini les derniers temps  comme les temps dans lesquels Jésus leur est apparu pendant leur vie. Paul a aussi parlé dans des  termes semblables quand il a expliqué comment nous devrions apprendre des événements qui sont arrivés dans l'Ancien testament :

  

 Or toutes ces choses leur arrivaient en exemple, et elles sont écrites pour notre instruction, comme [étant] ceux [auxquels] les derniers temps sont parvenus.

(1 Corinthiens. 10:11)

  

Paul avait-il tort ? Pierre avait-il tort ? Ont-ils été troublés ? Si nous étudions les enseignements d'autres  auteurs du Nouveau Testament, nous apprenons qu'ils ont cru aussi qu'ils vivaient dans les derniers jours. L'auteur des Hébreux a écrit :

  

 DIEU ayant autrefois parlé à nos pères, à plusieurs reprises et en diverses manières, par les prophètes,  Nous a parlé en ces derniers temps par son Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses; par lequel aussi il a fait le monde;   (Hebreux. 1:1-2 osterwald)

  

L'auteur de chaque passage de ces écritures était convaincu qu'il vivait au moment des derniers jours et il a défini les derniers jours comme la période pendant laquelle Dieu a parlé par Jésus pendant que Jésus était vivant sur la terre.

  

Nous voyons que Jacques avait la même conviction lorsque  nous lisons de quelle manière il a réprimandé certaines personnes riches cupides, en leur parlant de la destruction qui était sur le point de s'abattre sur eux, les Apôtres crurent qu'Ils étaient dans les temps la fin quand ils disaient :

  

Votre or et votre argent sont rouillés, et leur rouille sera en témoignage [contre] vous, et dévorera votre chair comme le feu; vous avez amassé un trésor pour les derniers jours.   (Jacques 5:3)

Jacques a cru que les "derniers jours" étaient à cette époque, à ce moment de l'histoire au premier siècle. L'apotre Paul l'a déclaré avec une conviction bien plus grande :

 Petits enfants, c’est ici la dernière heure; et comme vous avez entendu dire que l’antichrist* vient, il y a dès maintenant plusieurs antichrists;* par où nous connaissons que c’est la dernière heure.  

(1 Jean 2:18; osterwald)

 

Jean était convaincu qu'il vivait à la dernière heure, en se basant sur la présence d'antéchrists. Jean s'attendait  à ce que ses disciples le comprennent, aussi.

 

Les auteurs du Nouveau  Testament avaient-ils tort ? Ont-ils vécu dans les temps de la fin ? Où les temps de la fin entrent-ils dans notre avenir ? Les apôtres les ont-ils ratés en  2,000 ans ?

  

Le point de Vue Futuriste des Temps de la fin.

 

Un point important des enseignants Futuristes est que nous — qui  vivont 2,000 ans après les apôtres du premier siècle — sommes toujours aux derniers jours, ou tout du moins nous nous en approchont. Quand ils parlent des derniers jours ou des temps de la fin, ils font allusion au scénario d'événements qu'ils pensent aboutir à la deuxième venue de Jésus. Chaque fois que les enseignants Futuristes parlent de l'enlevement, de la grande tribulation, de l'antéchrist et de la fin du monde, ils font allusion à cette période de la fin des temps. Ils parlent aussi "des signes" des temps de la fin, en y compris les tremblements de terre, les famines, les désastres, et les gens se détournant de la foi. Toutes ces choses sont discutées dans le contexte des temps de la fin comme une période qui entrera dans l'avenir proche ou a peut-être récemment commencé. 

 

LIGNE CHRONOLOGIQUE MONTRANT LA FIN DES TEMPS

SELON LE POINT DE VUE FUTURISTE :

 



 

 

Si un enseignant Futuriste est confronté sur le fait que les  auteurs du Nouveau Testament croyaient qu'ils étaient dans les derniers jours, le Futuriste reconnaîtra et dira ensuite que les apôtres y ont échappé, ou ils diront que les temps de la fin sont la période de la résurrection de Jésus jusqu'à la fin du monde. Ils diront que les derniers jours s'étendent sur plus de 2,000 ans. Bien qu'ils fassent cet ajustement  dans leur définition de la fin des  temps si nécessaire, ils reviendront vite à leurs discussions des temps de la fin comme étant quelques années courtes juste avant la fin du monde.

 

Le point de vue Prétériste

Partiel des Temps de la fin

 

Les enseignants qui tiennent au point de vue prétériste partiel croient les paroles des auteurs du Nouveau testament littéralement. Pierre, Paul, Jacques et Jean ne se sont pas trompés. Les apôtres vivaient aux derniers jours. Nous ne vivons pas dans les temps de la fin.

 S'il vous plaît, permettez-nous de vous l'expliquer. D'abord, nous devons définir ce que la Bible veut dire par les temps de la fin ou les derniers jours. Joël a défini les derniers jours comme la période dans laquelle l'Esprit Saint serait déversé sur le monde. Pierre a accepté la définition de Joël et a cru que cela s'est réalisé le jour de la Pentecôte :

 Mais c’est ici ce qui a été prédit par le prophète Joël : Il arrivera dans les derniers jours, dit Dieu, que je répandrai de mon Esprit sur toute chair, vos fils et vos filles prophétiseront; vos jeunes gens auront des visions, et vos vieillards auront des songes.  (Actes 2:16-17 Osterwald).

Pierre a aussi identifié les derniers jours comme la période pendant laquelle Jésus a marché sur la terre :

Christ, destiné déjà avant la création du monde, et manifesté dans les derniers temps à cause de vous,   (1 Pierre. 1:20 Osterwald).

 

Jacques a compris les derniers jours comme se passant de son vivant, quand la destruction était sur le point de venir sur sa génération :

 Votre or et votre argent sont rouillés, et leur rouille sera en témoignage [contre] vous, et dévorera votre chair comme le feu; vous avez amassé un trésor pour les derniers jours.  (Jacques 5:3).

Jean a défini la dernière heure comme la période pendant laquelle les antéchrists étaient actifs et Jean a cru que ces antéchrists étaient alors actifs.

Jeunes enfants, c'est ici le dernier temps; et comme vous avez entendu que l'Antechrist viendra, il y a même dès maintenant plusieurs Antechrists; et nous connaissons à cela que c'est le dernier temps.   (1 Jean 2:18).

 

L'auteur des Hébreux a utilisé la terminologie des derniers jours pour faire allusion à la période dans laquelle Dieu a parlé à l'humanité par Jésus Christ pendant que Jésus était vivant sur la terre il y a 2,000 ans

 Dieu ayant anciennement parlé à nos pères par les Prophètes, à plusieurs fois, et en plusieurs manières, Nous a parlé en ces derniers jours par [son] Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses; et par lequel il a fait les siècles;   (Hébreux. 1:1-2).

Selon chacune de ces définitions de " la fin des temps ", les apôtres ont vraiment vécu  à la fin des temps

Si nous croyons que les auteurs de la Bible ont été inspirés par Dieu pour écrire ce qu'ils ont écrit, nous ne pouvons pas dire qu'ils l'ont manqué. Par exemple, Jean dit catégoriquement “c'est la dernière heure” (1 Jean 2:18). Puisque nous croyons que Dieu a inspiré Jean, nous devons conclure que Dieu croyait—savait—que c'était " la dernière heure il y a 2,000 ans.

Les Prétéristes partiels sont d'accord avec ce que la Bible dit clairement. Les temps de la fin sont survenus pendant le premier siècle. Comment pourrait-il être possible que la période appelée les temps de la fin eut lieu au premier siècle ?

 

Mettez-vous à la place du peuple juif aux jours de Jésus. Ceux qui connaissaient leurs Saintes Écritures — l’ancien testament —  Connaissaient les promesses de Dieu. Les promesses qui contenaient le plus d'espoir étaient centrées sur un Messie à venir, un nouveau royaume et Dieu faisant une nouvelle alliance avec Son  peuple. Les Juifs Dévots ont centré leurs vies autour de ces promesses. Ces promesses  étaient si importantes qu'ils cherchaient toujours les jours qu'il leur avait été promis par les prophètes de l'Ancien testament.

 

Quand Jésus est venu, Il a introduit le nouveau royaume. Il a établi la nouvelle alliance. Le Temple a été détruit. Le vieux système religieux a prlt fin. La fin de l'ancien temps est survenue au premier siècle. C'était les temps de la fin. Il a mis fin a l'ancien. Les temps de la fin étaient la période pendant laquelle Dieu a aboli l'ancien en établissant le nouveau. Cela a commencé à partir du jour ou Jésus s'est  révélé comme le Messie jusqu'à la destruction du Temple à Jérusalem en l'an 70. Les apôtres ne se sont pas trompés. Ils ont vraiment vécu dans les temps de la fin.

 

Nous vivons dans des temps nouveaux!

Dans un nouveau royaume

et une nouvelle alliance !

 


 

LIGNE CHRONOLOGIQUE MONTRANT LA FIN DES TEMPS SELON LE POINT DE VUE PRETERISTE PARTIEL 


 

 

 

 

Cette compréhension peut être choquante et inquiétante quand des chrétiens formés au point de vue Futuriste l'entendent pour la premiere fois. Ils ont entendu dire que les termes temps de la fin et dernIers jours sont utilisé tant de fois en référence à la fin du monde qu'ils ne peuvent pas concevoir une si grande erreur dans leur réflexion.

 

Pourtant si nous allons interpréter les Saintes Écritures avec un sentiment  d'intégrité, nous devons le voir dans son cadre historique. Comme nous l'avons souligné, nous devons regarder dans le contexte d'un passage pour avoir des références chronologiques :

1) “c’est ici ce qui a été prédit par le prophète Joël ... ‘aux derniers jours’ ” (Actes 2:16-17)

2) “Christ...manifesté dans les derniers temps pour vous ”

(1 Pierre. 1 :20)

3) “elles sont écrites pour notre instruction, comme [étant] ceux [auxquels] les derniers temps sont parvenus.” (1 corinthiens. 10:11)

4) “ DIEU ....Nous a parlé en ces derniers temps par son Fils, ” (Hébreux. 1:1-2)

5) “vous avez amassé un trésor pour les derniers jours.” (Jacques 5:3)

6) “c'est ici le dernier temps;” (1 Jean 2:18)  (c'est la dernière heure. (LS))

 7) “nous connaissons à cela que c'est le dernier temps” (1 Jean 2:18)

 (C’est la dernière heure.(LS))

Si nous lisons n'importe lequel de ces passages de la Bible sans l'idée préconçue qu'ils doivent s'inscrire dans l'avenir, ils n’y pas de doute que les références chronologiques concernent le passé et particulièrement à la période pendant laquelle les premiers apôtres ont vécu. Cette question est importante non  seulement pour les Chrétiens, mais aussi pour défendre notre foi devant les non chrétiens. Un des athées les plus influents des temps modernes était un érudit appelé Bertrand Russell. Dans son livre Pourquoi je Ne suis pas un chrétien, Russell montre pourquoi  les disciples avaient tort et étaient induits en erreur en croyant qu'ils vivaient dans les temps de la fin. De plus, Russell a déclaré que Jésus était un faux prophète puisque les événements de Matthieu 24 (au moins de ce qu'il en a compris) ne sont pas arrivés en  une génération. *

* Bertrand Russell, Pourquoi je Ne suis pas un chrétien et d'autres Essais sur la Religion et les Sujets Liés, Paul Edwards, le rédacteur en chef (New York : Simon et Schuster, 1957), p. vi.

Russell et beaucoup d'autres athées influents se sont moqués du Christianisme, en montrant comment Jésus et les disciples avaient tort de croire qu'ils vivaient dans les temps de la fin. Au lieu de faire des excuses à notre Seigneur et aux disciples, croyons-les. Acceptons le fait qu'ils ont vraiment vécu dans les temps de la fin et pas nous.

Résumé

Si nous déplaçons notre compréhension des temps de la fin, de notre avenir à notre passé, nous changerons aussi nos attentes de l'avenir spirituel et les conditions morales de l'Église et du monde.

 

Vous voyez, il y a un passage de la Bible qui nous dit que dans les derniers temps quelques-uns se détourneront de la foi, (1 Timothée. 4:1; osterwald). Ensuite il y a un autre passage qui dit qu'au  dernier temps, il y aurait des moqueurs, qui marcheraient suivant leurs convoitises impies.   (Jude 1:18 Osterwald). Puisque les enseignants Futuristes maintiennent que les derniers jours vennent dans notre avenir, avant la fin du monde, ils enseignent à partir de ces deux passages de la Bible que le monde va être de plus en plus mauvais, sur le plan spirituel et moral.

 

 En réalité, les auteurs de la Bible ne parlaient pas de notre avenir, mais plutôt des temps de la fin dans lesquels ils vivaient, ce qui est évident quand nous lisons le contexte dans lequel ils ont écrit. Paul a écrit à Timothée :

L’ESPRIT dit expressément que dans les derniers temps quelques-uns se Détourneront de la foi, s’attachant à des esprits séducteurs, et à des doctrines de démons. (1.Timothée. 4:1 Osterwald)

 

Paul exhortait Timothée a ne  pas être surpris par le mal autour de lui, parce qu'effectivement, l'Esprit Saint leur avait révélé que de telles choses arriveraient dans les derniers temps c'est-à-dire de leurs temps. 

 

 

Jude a écrit de la même maniere dans sa lettre, que ses lecteurs devraient s’attendre à faire face a des gens méchants, puisque les apôtres étaient prévenus que cela surviendrait dans les dernièrs temps.

 

“Mais vous, mes bien-aimés, souvenez vous des paroles qui ont été dites auparavant par les Apôtres de notre Seigneur Jésus-Christ. Et comment ils vous disaient, qu'au dernier temps il y aurait des moqueurs, qui marcheraient selon leurs impies convoitises.” (Jude 1:17-18)

Jude ne parlait pas des moqueurs qui viendraient 2,000 ans plus tard. Dans le contexte, il faisait allusion aux moqueurs vivants à son époque et avec qui il devait avoir affaire.

Cela est parfaitement logique quand nous reconnaissons les terribles conditions spirituelles et morales des gens sous l'autorité de Rome pendant le premier siècle. Le peuple juif était connu pour sa dépravation. L'historien juif Joséphes a décrit les conditions de son propre peuple, c'est-à-dire la génération qui a été témoin de la destruction de Jérusalem :

 

Aucune autre cité n’a enduré de pareille souffrance, aucune génération depuis l’origine des temps n’a été aussi féconde en crimes. (La guerre des Juifs, 1998 : v:x:5)

 

Ajoutez à ce tableau les persécutions cruelles qui continuaient, les Chrétiens qui étaient torturés et tués par les Juifs et les Romains. Aussi, beaucoup de personnes furent trompées par de faux messies, de faux prophètes et de faux enseignants. C'était une génération terriblement trompée et corrompue.

 

Si nous reconnaissons les conditions spirituelles et morales de ce temps là, nous pouvons facilement comprendre les deux passages du Nouveau Testament qui préviennent au sujet des moqueurs et des gens méchants pendant les temps de la fin. Quand nous étudions les références chronologiques et les contextes des deux passages, nous ne pouvons pas refuser d'admettre que les auteurs parlent des méchants  actifs au premier siècle.

 

Cette compréhension est importante parce qu'elle  désarme les enseignants Futuristes qui abusent de ces deux passages de la Bible pour dire que le mal augmentera alors que nous approchons du retour de Jésus Christ.

 

Les enseignants prétéristes partiels n'ont pas de point de vue négatif sur l'avenir ou le  monde. Ils croient que nous vivons des temps nouveaux et qu'en ces jours nouveaux l'Église est élevée à une position d'unité, de maturité et de gloire. En outre, le royaume des cieux continuera à grandir jusqu'à ce qu'il remplisse la terre. *

* Dans certains contextes, les enseignants prétéristes partiels peuvent utiliser les termes, les temps de la fin ou les derniers jours pour faire allusion à la période future pendant laquelle Jésus revient. Pourtant, ils ne confondent pas cette référence future avec la façon dont la terminologie est utilisée dans la Bible pour faire allusion à la transition du premier siècle de l'ancien au nouveau.

Conclusion

Ceci peut laisser quelques questions sans réponse dans les esprits des lecteurs qui n'ont jamais auparavant été exposés au point de vue prétériste partiel. Nous pouvons vous assurer qu'il y a des façons victorieuses de comprendre chaque passage de la Bible et nous avons énuméré dans la  bibliographie les livres qui offrent ces points de vue.

 

Nous ne sommes pas inquiets sl vous ne comprenez pas chaque passage de la Bible comme nous. En fait, nous nous rendons compte que beaucoup d'enseignants intellectuels tenant au point de  vue prétériste partiel expliquent plusieurs verset de manière légèrement différente que nous. Mais notre souci  principal est que vous aceptiez le point de vue victorieux.

 

Une point de vue victorieux  vous inspirera à préparer  l'avenir, à avancer avec courage, à investir dans la génération suivante et à croire Dieu pour de plus grandes choses encore a venir. Satan ne reprend pas le contrôle de ce monde. Jésus Christ est Seigneur et Il régnera jusqu'à ce que chaque ennemi soit mis sous Ses pieds.  

 

Ne confondons pas fin des temps et fin du monde. 

 

Vous pouvez également lire Matthieu 26:29



08/01/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 237 autres membres