Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Apocalypse 11 : Le Temple juif est détruit.

 

Le chapitre 11 d’Apocalypse le montre de façon plus évidente que les batailles jusqu'à ce point se sont produites dans le royaume spirituel avec une destruction qui se manifeste en Israël dans le naturel et surtout à Jérusalem. Le décret le plus direct et le plus critique contre Jérusalem est fait dans Apocalypse 11:8 : “la grande ville que mystiquement on appelle Sodome et l'Egypte, où là aussi leur Seigneur a été crucifié.”

 Il y a plusieurs autres passages de la Bible qui associe Israël avec Sodome :

 

Car leur vigne est du plant de Sodome, et du terroir de Gomorrhe, [et] leurs grappes sont des grappes de fiel, ils ont des raisins amers. Deutéronome. 32:32

 

Si l'Éternel des armées ne nous eût conservé un faible reste, nous serions comme Sodome, nous ressemblerions à Gomorrhe. Écoutez la parole de l'Éternel, chefs de Sodome ! Prête l'oreille à la loi de notre Dieu, peuple de Gomorrhe !

Esaïe. 1:9-10

 

Mais j'ai vu des choses énormes dans les Prophètes de Jérusalem; car ils commettent des adultères, et ils marchent dans le mensonge; ils ont donné main forte aux hommes injustes et pas un ne s'est détourné de sa malice; ils me sont tous comme Sodome, et les habitants de la ville, comme Gomorrhe. Jérémie 23:14

 

Je suis vivant dit le Seigneur l'Eternel, que Sodome ta sœur, elle ni les villes de son ressort, n'ont point fait comme tu as fait, toi et les villes de ton ressort. Voici, ç'a été ici l'iniquité de Sodome ta sœur, l'orgueil, l'abondance de pain, et une molle oisiveté; elle a eu de quoi, elle et les villes de son ressort, mais elle n'a point assisté l'affligé, et le pauvre.  Ezékiel. 16:48-49

 Quand je ramènerai leurs captifs, les captifs, [dis-je], de Sodome, et des villes de son ressort, et les captifs de Samarie, et des villes de son ressort, [je ramènerai] aussi les captifs de ta captivité parmi elles;  Ezékiel. 16:53

 

La où Dieu a été le plus déçu avec les Juifs, fut par leur refus d'accepter la voix des prophètes et par la crucifixion de notre Seigneur. Jésus a exprimé sa déception quand Il a poussé des cris : “Jérusalem, Jérusalem, qui tues les Prophètes, et qui lapides ceux qui te sont envoyés, ” (Matthieu. 23:37). 



26/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres