Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Si tu ouvrais les volets ?

 

Je me rends chez un ami, Adrien, par une magnifique journée de printemps. Je marche au soleil, profitant du bien-être que procurent ses
rayons lumineux et chauds. Toute la nature semble se réjouir.

Je frappe à la porte de mon ami et je m'arrête sur le seuil, stupéfait. La pièce est plongée dans l'obscurité, les fenêtres et les volets sont fermés, et il fait froid. Je distingue la silhouette d'Adrien,
recroquevillé dans un fauteuil, les yeux fermés. Manifestement, mon ami broie du noir. Me voyant entrer, il lève les yeux et me fait le récit de tous ses ennuis. Il finit avec ces mots : "Comme tu le vois, rien ne va aujourd'hui, et je ne peux rien y changer !". Ma première parole alors est celle-ci : "Adrien, si tu ouvrais tes volets ?". Il s'exécute à
contrecœur. Aussitôt la lumière du soleil pénètre, illumine et réchauffe la pièce. La pièce est exactement la même, mais les objets prennent des couleurs, et l'aspect qu'elle offre est radicalement différent.

Amis chrétiens, nous agissons parfois comme Adrien, sans même nous en rendre compte. Nous remuons des pensées sombres, nous voyons les choses en noir. Il nous semble que rien ne va, et que nous n'y pouvons rien. Dans ce cas, il nous faut d'urgence "ouvrir la fenêtre" vers le ciel, pour laisser pénétrer le soleil, en nous tournant vers Dieu par la prière, et par la lecture de sa Parole. Les circonstances ne seront pas différentes mais, réconfortés par la lumière et la chaleur de notre Dieu, nous les verrons tout autrement.



31/07/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres