Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Son oreiller


Un soir, les disciples de jésus entreprennent, sur sa demande, de gagner l'autre rive de la mer de Galilée. Ils partent ensemble, et le début de la traversée est paisible. "Comme ils voguaient, Jésus s'endormit", précise l'évangile de Luc (8. 23). Fatigué, le Seigneur s'endort dans la barque, sur cette mer qu'il a créée. Tableau émouvant de son humanité...

Mais voici qu'un grand tourbillon de vent se lève. Les vagues sont si grosses que l'eau inonde déjà la barque, et les disciples sont affolés. Que fait donc Jésus ? Partage-t-il leur affolement ? Non, il dort toujours. Et l'évangile de Marc ajoute ce merveilleux détail : "Lui, à la poupe, dormait sur un oreiller". N'évoque-t-il pas la confiance qu'il avait toujours placée en son Père ? La Parole de Dieu souligne, par ces scènes de la vie de notre Seigneur sur la terre, sa parfaite humanité liée à sa divinité toute-puissante.

Si Dieu lui-même veillait avec un soin particulier sur cette barque où reposait son Bien-aimé, Jésus n'était-il plus celui à qui tout miracle était possible ? Les disciples le réveillent, et lui reprochent précisément son sommeil paisible, au milieu d'une pareille tourmente. "Ne te soucies-tu pas que nous périssions ?" disent-ils. Alors Jésus se lève et, avec l'autorité du Dieu créateur, fait taire les flots agités pour apaiser ses disciples.

Amis croyants, apprenons, à l'exemple de Jésus, à nous confier en Dieu, et il nous gardera paisibles au milieu de nos tourmentes.



15/11/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres