Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Témoins malgré eux


Simon de Cyrène revient des champs. En entrant dans Jérusalem, il croise une troupe singulière conduite par des soldats : trois condamnés chargés chacun d'une croix. Deux sont des brigands, mais qui est le troisième... ? C'est Jésus, condamné injustement, mais victime volontaire par obéissance à son Dieu.

Simon rentrait tranquillement chez lui, et voilà que les soldats mettent les mains sur lui et l'obligent à porter la croix du Seigneur. Il suit donc ce cortège et entend Jésus parler aux femmes qui le suivent en pleurant (Luc 23.26,27).

En rentrant à la maison, comment Simon a-t-il raconté ce qui lui était arrivé ? Alexandre et Rufus, ses fils, en ont certainement été impressionnés. Si leurs noms nous sont donnés (Marc 15.21), c'est peut-être qu'ils ont cru (Romains 16.13).

Un officier de l'armée romaine est au Calvaire, surveillant l'ignoble besogne de ses soldats. La foule insulte le crucifié du milieu. Mais l'officier se pose la question : Qui est donc ce Condamné pour s'attirer de telles injures ? Un écriteau le désigne comme le "roi des Juifs". Les paroles qu'il prononce du haut de la croix, l'obscurité soudaine, le cri poussé par Jésus : "Père ! Entre tes mains je remets mon esprit", puis le tremblement de terre, tout cela impressionne fortement l'officier qui témoigne : "Véritablement, cet homme était Fils de Dieu" (Marc 15.39).

Est-ce aussi votre intime conviction ?



06/11/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres