Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Une lettre de Dieu pour moi


"Élevée dans une famille chrétienne, j'allais au culte avec mes parents, je priais, je lisais la Bible. Mon père me disait souvent que l'on est chrétien, non pas parce que les parents sont chrétiens, mais par une foi personnelle. Cependant je me posais souvent cette question : Si mes parents avaient été hindous ou bouddhistes, ou musulmans, est-ce que je serais aussi hindoue ou bouddhiste, ou musulmane, ou bien chrétienne ?

Finalement, j'ai prié Dieu de se révéler à moi dans les dix minutes qui suivaient ! En vain, rien ne s'est passé. Je me suis souvenue alors de ce que disait mon grand-père : "Dieu se révèle au travers de la Bible". Alors j'ai ouvert ma Bible au hasard, et j'ai lu un passage que je ne connaissais pas au chapitre 43 d'Esaïe. Cette lecture m'a terrassée. Le "maintenant" de la première phrase m'a fait l'effet d'un coup de poing sur la table. Je voulais une réponse maintenant, et Dieu répondait en employant le même mot. Je voulais savoir qui était Dieu, il me disait : "Avant moi aucun Dieu n'a été formé, et après moi il n'y en aura pas" (v. 10). Et puis il me confirmait la bonne nouvelle dont j'avais entendu parler : Je te rachète..., tu es à moi..., je suis ton sauveur..., je t'aime..., en dehors de moi il n'y a pas de sauveur... Devant cette réponse j'ai eu le sentiment incroyablement surprenant d'avoir été entendue au plus profond de mon être ; j'ai pleuré d'avoir été touchée aussi "juste" et je me suis agenouillée devant Dieu. Ce texte a été comme une lettre d'amour de Dieu pour moi."

Anne-Elisabeth



07/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres