Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Une religion de peur.

Une religion de peur.jpg

 

"Parfois des vagues de peur passent sur moi ... si je suis encore dans le système, vais-je rater l’enlèvement ? Je m’en vais lentement du système et je prie que le système sorte de moi. J'aime Jésus de tout mon cœur et je ne veux suivre que ce qu'il me demande de faire. "

Ne serait-ce pas bien si nous pouvions tous suivre le Seigneur et le laisser nous conduire, sans être gêné ni distrait, ni retenu, ni intimidés, ni craintif, à cause de quelque chose que l'Église nous a enseigné, ou quelque chose qu’aurait dit le prédicateur ?

 

Ce serait formidable. Mais vous savez, il est assez facile de sortir du système ... il faut un peu plus de temps pour que le système sorte de vous.

 

Le système religieux utilise la peur pour contrôler son peuple. C'est son arme de choix. La peur. Le système religieux utilise la peur pour que les gens soient sauvés. Vous regardez beaucoup de ces cathédrales d'Europe, et beaucoup d'entre eux ont des fresques sur le mur. Les gens ne savaient pas lire, de sorte que les Eglises prenaient des artistes pour  faire des fresques sur le mur. Et vous voyez beaucoup de belles représentations du ciel et de la création et les anges et ainsi de suite, mais aussi, très en vue, il y avait des illustrations de personnes qui étaient jetés en enfer, et le diable et ses démons qui tourmentaient les perdus. Vous vous demandez pourquoi ils mettaient ces images terrifiantes, dégoûtantes sur les murs de leur cathédrale, mais la raison est simple : ils essayaient de faire passer un message visuel aux gens. Quel était le message ? Venez ou vous brûlerez !

 

L'Église avait un grand pouvoir en s'alignant avec Dieu et en amenant les gens à croire que si vous avez la faveur de l’Eglise, vous avez la faveur de Dieu, et que vous profiterez d'une éternité de béatitude céleste. Mais, d'autre part, si vous êtes tombé en disgrâce avec l’Eglise, vous tomberiez en disgrâce avec Dieu, et vous serez condamné à une éternité d'enfer et de soufre, une torture et un tourment éternel. Et quand vous ne pouvez pas lire, voir c’est croire. Alors, les gens ordinaires allaient à l’église, et de voyaient ces peintures murales, ça les tenaient dans le respect. Même les rois de l'époque étaient dans une certaine mesure sous le charme de l’Église, et ont essayé de coopérer avec l'Eglise la plupart du temps, parce qu'ils ne voulaient pas rendre le pape furieux et être excommuniés - cela signifierait aller en enfer !

 

Donc la menace de l’excommunication et de la damnation éternelle était suffisante pour maintenir les gens dans l'obéissance au système religieux, même les rois et les gouvernants qui, autrement, auraient fait juste ce qu'ils voulaient faire.

 

Donc, la religion est basée sur la peur. La peur est la façon d'attirer les gens à l’église, la peur est la façon avec laquelle vous allez les faire continuer à aller à l’église. Maintenant, vous pourriez vous demander pourquoi quelqu'un serait attiré à aller à l'église par la peur. En général, ils ont grandi dans une famille religieuse, qui allait à l’Eglise avec une mère ou un père qui les traînait à l'église chaque fois que les portes y étaient ouvertes. Peut-être qu'ils ont grandi et se sont rebellés contre cela et ont décidé que l’Eglise n'était pas pour eux. Alors, ils sont sortis dans le monde et sont allés leur propre chemin. Pendant ce temps, maman et papa étaient inquiets pour eux et se souciaient de leur âme, et ils passaient leur temps  à leur dire d’aller à l’église. Rien ne semblait fonctionner. Jusqu'à ce qu’il y ait un accident, ou une maladie, un trouble, ou quelque chose qui allait mal dans la vie. Alors maman et papa disaient, «Eh bien, vous savez, si vous étiez resté dans l’église, ce ne serait pas arrivé. Vous devez arrêter de vous battre contre Dieu et revenir dans l’Église. " Et la personne qui est dans un état ​​de faiblesse, est inquiète, déprimée ou à la recherche de toute l'aide qu'elle  puisse obtenir, et elle pense : « Vous savez, peut-être que maman et papa ont raison. Ma vie est un véritable gâchis. Je pense que je vais essayer de retourner dans ce truc d’Eglise. Peut-être que cela va m’aider. "Alors, ils vont à l’église, et leur vie est un gâchis, alors quand vient le temps de prier, ils finissent généralement par aller à l'autel et tombent, puis tout le monde se rassemble autour d’eux et prie, et il y a plus de pleur. Mais tout ce processus de pleurer et d'exprimer vos sentiments est thérapeutique ... toute cette émotion sort, et vous êtes dans un environnement qui semble accueillant et réconfortant. Les gens prient pour vous, et ils semblent beaux et solidaires. Et maman et papa sont comblés que vous êtes revenu à l’église. Alors vous commencez à penser : "Vous savez, l'église n'est pas si mal après tout." Donc, vous commencez à aller à l’église.

 

Maintenant que c'est un modèle assez typique de comportement. J'ai vu ce scénario se jouer dans des centaines et des centaines de vie de gens (sinon des milliers). Je veux juste souligner que toute l'histoire que je viens de partager n'impliquait pas le Seigneur. Pas du tout. Tout est centré sur l’Eglise. Ce n'est pas centré sur Christ. Il s'agit de savoir si oui ou non vous allez à l’église, et l'idée est, que si vous n'y allez pas, de mauvaises choses vont se produire, mais si vous y allez, de bonnes choses vont arriver, ou tout au moins, les mauvaises choses seront plus faciles à traiter. Mais le tout est basé sur le fait d’aller à l’église, et c’est basé sur la peur. Ce n'est pas basé sur où vous en êtes avec le Seigneur, mais seulement basé sur où vous êtes avec l’Église.

 

Et vous pourriez dire: "Eh bien oui, mais toute la question est que si ils commencent à aller à l'église alors que cela va les amener dans une relation plus profonde avec Dieu." Pas nécessairement. Oh oui, ça semble être une justification suffisante. Mais dans mon expérience, ça arrive rarement. L’approche globale est erronée. Je veux dire, si vous voulez des pommes, vous devez planter des graines de pomme. Vous ne pouvez pas planter des graines de tomates et penser  que vous allez obtenir des pommes. Donc, si vous amener les gens à aller à l'église par peur alors ils ne vont pas soudainement commencer à développer une relation amoureuse avec le Seigneur. La peur ne mène pas à l'amour. La religion ne conduit pas à une relation. C’est impossible. L'arbre est connu par le fruit. Ainsi, le système religieux est enraciné dans la peur, et il ne peut pas produire une relation d'amour avec Dieu. C'est impossible.

 

Maintenant, les gens vont dire, "Oh, je connais beaucoup de gens qui vont à l'église et ils aiment Jésus de tout leur cœur, et cela contredit ce que vous dites." Non, pas du tout. Si les gens arrivent à trouver Dieu dans l’Église, ce n'est pas à cause de l’Eglise, c'est en dépit de l’église. Ce n'est pas parce que l'Eglise est si puissante, c'est parce que Dieu est miséricordieux. Et si vous êtes honnête, et que vraiment vous le chercher de tout votre cœur, Il dit: « Quand vous me cherchez, vous me trouverez, si vous me cherchez de tout votre cœur." Je n'ai aucun doute que les gens qui cherchent honnêtement Dieu finissent généralement dans l’église. Je veux dire, que c'est ce qu'on leur a appris, non ? Ils ont été formés : "Si vous voulez trouver Dieu, allez à l’église." Voilà donc où ils vont, parce que le système religieux a pendant des milliers d'années formés les gens à penser que Dieu et l'Eglise sont un. Donc, si vous voulez trouver Dieu, aller à l’église. Et c'est ce que les gens font.

 

Mais s'ils savaient comment, ils pourraient trouver Dieu dans les grands magasins. Ils pourraient trouver Dieu à la maison dans leur placard à balais. Ils pourraient le trouver dans la cafétéria au travail. Ils pourraient le trouver assis sur une plage. Vous comprenez ce que je veux dire ? Les gens vont à l'église pour trouver Dieu, parce que c'est là où ils s'attendent à le trouver. Les gens trouvent Dieu dans l'Église parce qu'ils sont à la recherche de Dieu dans l’Église. Dieu honore ceux qui le cherchent, et il se révèle à eux, où qu'ils se trouvent. Ce n'est pas une approbation du système religieux. Souvent, le système religieux se met en travers de ceux qui cherchent sincèrement Dieu, et parfois il fait un si mauvais travail que les gens ne trouvent pas Dieu à l’église. Ils abandonnent tout simplement la recherche. Ou alors, ils se disent que si Dieu existe, ils ne le trouveront pas dans l’église.

 

Donc, ma mission dans la vie est de faire savoir aux gens que vous n'avez pas besoin d’aller à l'église pour trouver Dieu. La faveur de Dieu ne dépend pas de la faveur de l’Eglise. Pas du tout. La religion est fondée sur la peur, et la relation est basée sur l’amour, et vous pouvez avoir cette relation en ce moment. Vous savez, c'est un concept révolutionnaire pour la plupart des gens. Ils sont incapables de le sonder. Mais une fois qu'ils y pensent, c’est d’une logique totale. Et vous n'avez plus à défendre le système religieux. Vous pouvez simplement séparer tout cela du  Seigneur. Le problème vient quand vous ne pouvez pas les séparer. Vous regardez l'Église et vous vous dites, non, ça  n’a pas de rapport avec Jésus "si ça  n’a pas de rapport avec Jésus, je n’en veux pas." - C'est là toute l'idée. Êtes-vous dégoûté par l'hypocrisie et la cupidité et les choses folles qui se passent ? Super ! Parce ça dégoûte Dieu aussi. C'est le message. Les gens qui entendent ça pour la première fois, clignent des yeux et sont sans voix. Ils s'attendent à ce que vous défendiez Église, et vous ne le faites pas, vous ne discutez pas, vous êtes d’accord. Effectivement, le système religieux est un gâchis. Mais nous ne parlons pas de la religion de Jésus, nous parlons d'une relation avec Jésus. C'est le message.

 

Maintenant, il est facile de prendre ces mots - Religion et relations, parce que je les utilise tout le temps - et c'est devenu très dépassé, un peu comme un slogan. J'ai vu des gens de l'Église parler de Religion et de Relation, essayer d'amener les gens à aller à l'église. Ils ont la phraséologie bas mais ils n'ont rien compris. Si vous avez compris, alors vous ne pourrez pas utiliser ces mots et puis parler de venir à l'église. Toute votre conversation va passer de venir à Jésus – et non pas de venir à l'église. Donc vous ne pouvez pas utiliser ces mots et ne pas les vivre. Vous devez les vivre. Les gens doivent voir. "Oh oui, c'est le gars dont je vous parlais. Un gars étrange - il parle de Jésus, mais il ne va pas à l'église. Humm. Il faut que j'en sache plus. Il faut que j'en sache d'où ce gars vient. C'est le genre de Jésus, auquel je peux croire," comment fait-il ? C'est marrant.

 

J'avais l'habitude de frapper aux portes, et nous  appelions  ça "témoigner" mais en réalité c'était tout simplement inviter les gens à venir à notre église. Les motifs étaient bons, mais ce n'était pas pur. Nous pensions sincèrement que s'ils venaient à notre Eglise, ils rencontreraient le Seigneur d'une manière puissante. Mais ce n'est pas exactement comme ça que cela se passait dans le livre des Actes, n'es-ce pas ? Ils ne parlaient pas de se joindre à l'Eglise, ils parlaient de Jésus, et les gens croyaient en Lui, ils venaient au Seigneur, et les choses croissaient simplement. Bien sûr, ils se réunissaient entre eux, mais ce n'était pas le sens de leur message. Au cours des siècles, c'est passé de "venir au Seigneur" à "venir à l'église." Eh bien, je dis juste, que La religion est fondée sur la peur. Cela devrait aller de soi.

 

Donc, tout ce qui touche la Religion engendre la peur. La peur a une incidence sur tout. Elle touche vos finances. J'ai eu un couple qui est venu vers moi alors que l'Église était en train de me jeter dehors, et ils ont dit, "nous ne sommes pas d'accord avec ce qui se passe ici, mais nous devons continuer à payer la dîme parce que nous ne voulons pas que nos finances soit maudites." Que répondez-vous à quelque chose comme ça ? Quelle ignorance étonnante - vous donneriez réellement de l'argent pour quelque chose avec lequel vous n'êtes pas d'accord parce que vous avez peur d'arrêter la dîme. D'où vient cette peur ? Elle ne vient pas de Dieu. Elle vient d'une foi centrée sur l'église, qui est vraiment juste une foi égoïste. Nous allons faire ce qui est dans notre propre intérêt, et nous croyons qu'il est dans notre intérêt de garder la dîme parce que nous avons peur de ce qui pourrait arriver si nous ne le faisons pas. C'est une foi égocentrique. C'est une foi centrée sur l'église. Ce n'est pas une foi centrée sur Christ ni fondée sur l'amour. La Bible dit, "l'amour parfait bannit la crainte, car la crainte amène le tourment. Celui qui craint n'est pas parfait dans l'amour. "

 

Il y a la peur de ne pas aller à l'église. Pourquoi est-ce une telle lutte pour les gens ? Ils voient la vérité, ils entendent certainement la vérité s'ils lisent ces lignes, mais il y a cette lutte en eux. Ils ne peuvent tout simplement pas lâcher l'idée que si elles cessent d'aller à l'église, quelque chose de mauvais va se passer pour eux. Ils vont peut-être rétrograder. Peut-être que leur famille n'approuvera pas. Peut-être qu'ils perdront leurs amis. Peut-être que le diable va les frapper quelque part un dimanche matin et faire que quelque chose de mauvais leur arrive. Toutes sortes de choses et d'excuses étranges pour expliquer pourquoi les gens continuent à s'accrocher à quelque chose que Dieu a déjà jugé et nous a dit d'en sortir. Mais ils ne sortent pas. Une des raisons : la peur. La peur de l'inconnu. La peur de ce qui pourrait leur arriver.

 

Ils sont comme le garçon dans le film À l'ombre de Shawshank  - le mec a tellement peur d'être libre après une vie passée en  prison qu'il finit par se suicider quelques jours après sa libération. Pourquoi ? Un gars a dit que c'est parce qu'il a été confiné. Ils lui ont demandé pourquoi. Il a répondu, lorsque vous arriverez en prison, vous détestez les murs, puis vous vous habituez à eux, alors vous ne pouvez pas vivre sans eux. C'est, dit-il, ce que veut dire être confiné. Eh bien, c'est une description très approprié de l'Eglise institutionnelle. Les gens pensent qu'ils ne peuvent pas vivre sans elle. C'est juste pour vous montrer où ils pensent que leur vie est. Ceux qui ont une foi centrée sur le Christ savent que leur vie est en Christ, elle n'est pas dans un système religieux.

 

Alors, voici la peur dans la question : vais-je manquer l'enlèvement ? C'est un autre exemple de la peur. Au lieu de l'amour, de l'espoir et d'une attente joyeuse, du retour du Christ, la religion a produit cette peur en vous. C'est comme un nuage noir suspendu au-dessus de votre tête, transformant ce qui devrait être une chose joyeuse en une chose terrible. Je ne vous blâme pas, je blâme le système religieux. La peur est le fruit de ce système religieux.

 

Maintenant, je ne vous connais pas par autre chose que ce que vous avez écrit, et dans la dernière partie de votre question vous avez dit, "J'AIME JÉSUS DE TOUT MON CŒUR ET JE NE VEUT FAIRE QUE CE QU'IL ME DEMANDE." Eh bien, faites-le. Il me semble que vous êtes au bon endroit avec le Seigneur. Aimer Dieu et ne vouloir que suivre sa volonté -  il n'y a rien de mieux que cela. Selon les Écritures, si nous sommes de fidèles serviteurs, nous ne serons pas surpris ou effrayé par le retour soudain du Maître. Les seuls qui ont quelque chose à craindre sont les paresseux, les tièdes, les hypocrites, les paresseux, les serviteurs infidèles. Il ne me semble pas que vous en faites partie.

 

Donc, puisque votre cœur est au bon endroit, je pense que vous pouvez tout simplement prendre la peur d'être "laissé en arrière" pour ce qu'elle est - juste un autre symptôme de la dépendance religieuse dont vous vous remettez. C'est comme un mal de tête après une gueule de bois. Vous avez arrêté de boire la nuit précédente, mais le mal de tête persiste encore. Il faut un certain temps pour se remettre de la gueule de bois religieuse, et les maux de tête peut durer beaucoup plus longtemps qu'un ou deux jours. Mais ça va bientôt passer.

 

Et je voudrais que vous puissiez trouver une nouvelle place dans la foi, la confiance et l'amour à travers cette expérience. Il y a beaucoup d'interprétations différentes de l'enlèvement - cela va se produire avant, pendant ou après la Tribulation. Je suis sûr que vous avez des idées à ce sujet sur ​​la base de ce que vous avez appris à l'église. Mais ce n'est pas important, et savoir si Jésus reviendra avant, pendant, ou après la Tribulation n'est pas important. Ce qui est important, c'est que vous l'aimiez, que vous attendiez avec impatience son retour, et c'est un moment d'attente joyeuse. Et j'espère pour vous que vous ne vous souciez pas du moment où il reviendra, que ce soit avant, pendant ou après la Tribulation – puisque vous serez prêt pour lui, et vous serez fidèles. Mais indépendamment de la façon dont cela va arriver, ce qui importe est que vous soyez motivé, non pas par la crainte, mais par l'amour. Et l'amour a une façon de bien finir les choses.

Chip Brogden



03/12/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres