Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Apocalypse 7-11 : Le Jugement des Juifs


 

Le jugement a commencé par la maison de Dieu. Dans ce contexte, nous parlons du peuple de Dieu de l’Ancien testament, les Juifs. Comme Paul a prévenu :

Il y aura tribulation et angoisse sur toute âme d’homme qui fait le mal, du Juif premièrement, puis aussi du Grec. Romains 2 :9

 C’est la façon qu’a Dieu de d’abord juger Son propre peuple avant de juger le monde :

Car il est temps que le jugement commence par la maison de Dieu ; or [s’il commence] premièrement par nous, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent point à l’Evangile de Dieu ? (1 Pierre 4 :17)

 

Beaucoup de Chrétiens trouvent difficile aujourd’hui de concevoir un Dieu jugeant durement Son peuple. Pourtant une déclaration fondamentale de l’alliance de Dieu avec les Juifs était que si ils lui obéissaient, Il les bénirait ; si ils l’abandonnaient, ils seraient jugés (Deutéronome. 28). L’Ancien testament nous dit comment les Juifs ont renoncé à Dieu et donc ont subi le jugement. C’était à cause de leur désobéissance et de la dureté de leur cœur que leurs ennemis étaient capables de les vaincre. Pendant les cinquièmes et sixièmes siècles avant  Jésus Christ, les Juifs ont été chassés de leur terre, Jérusalem a été détruite, et ceux qui n’ont pas été tués ont été déportés comme esclaves en Assyrie et à Babylone.

 

Nous voyons un modèle semblable dans le Nouveau Testament. Jean  le Baptiste a appelé les Juifs a se repentir, mais ils ne le voulurent pas, il a alors déclaré que la cognée est déjà mise à la racine des arbres ;  voulant dire que le jugement tombait sur eux :

 Il disait donc à la foule de ceux qui venaient pour être baptisés par lui : Race de vipères, qui vous a avertis de fuir la colère à venir ? Faites des fruits convenables à la repentance, et ne vous mettez point à dire en vous-mêmes : nous avons Abraham pour père ; car je vous dis, que Dieu peut faire naître, même de ces pierres, des enfants à Abraham. Or la cognée est déjà mise à la racine des arbres ; tout arbre donc qui ne fait point de bon fruit, s’en va être coupé, et jeté au feu.  (Luc 3 :7-9). Jésus a déploré  que Dieu ait envoyé beaucoup de prophètes aux Juifs, mais ils les avaient persécutés et même tués :

Malheur à vous, Scribes et Pharisiens hypocrites, car vous bâtissez les tombeaux des Prophètes, et vous réparez les sépulcres des Justes ;  Et vous dites : si nous avions été du temps de nos pères, nous n’aurions pas participé avec eux au meurtre des Prophètes.  Ainsi vous êtes témoins contre vous-mêmes, que vous êtes les enfants de ceux qui ont fait mourir les Prophètes ;  Et vous achevez de remplir la mesure de vos pères.  Serpents, race de vipères ! Comment éviterez-vous le supplice de la géhenne ? Car voici, je vous envoie des Prophètes, et des Sages, et des Scribes, vous en tuerez, vous en crucifierez, vous en fouetterez dans vos Synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville. 

Afin que vienne sur vous tout le sang juste qui a été répandu sur la terre, depuis le sang d’Abel le juste, jusqu’au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le Temple et l’autel.  (Matthieu. 23 :29-35).

Une bien plus grande offense était le refus des juifs de Jésus comme le Messie, le Fils de Dieu.

 

Plusieurs fois Jésus a déclaré que la destruction était sur le point d’arriver sur Jérusalem et le Temple juif :

 

« Afin que vienne sur vous tout le sang juste qui a été répandu sur la terre, …. Voici, votre maison va devenir déserte ! » (Matthieu.23 :35-38)

 

“Et quand vous verrez Jérusalem être environnée d’armées, sachez alors que sa désolation est proche.” (Luc 21 :20)

 

“Et ils tomberont sous le tranchant de l’épée, et seront menés captifs dans toutes les nations ; et Jérusalem sera foulée par les Gentils, jusqu’à ce que les temps des Gentils soient accomplis.” (Luc 21 :24)

 

Jésus a décrété la destruction.

 

Dans la section 1, nous avons discuté de l’holocauste juif de l’an 70. Nous n’avons pas besoin de refaire cette discussion, mais nous sommes soucieux que certains de nos lecteurs puissent aller directement à cette section sur l’étude de l’Apocalypse au lieu de lire à partir du commencement. Si les lecteurs ne sont pas conscients de l’holocauste juif du premier siècle, ils seront incapables de saisir combien  l’accomplissement du jugement décrit dans les chapitres de l’Apocalypse 7 à 11 était clair. Si vous ne l’avez pas déjà lu, prenez s’il vous plaît un moment pour lire la description brève de l’holocauste juif. Après quatre mois d’inanition et de torture, plus d’un million de Juifs furent  tués – des milliers d’entre eux furent crucifiés.

 

Évidemment, tous les Juifs n’ont pas rejeté Jésus et, en fait, une grande partie de la première Église étaient composée des Juifs qui avaient embrassé notre Seigneur. Pourtant, la vaste majorité l’a rejeté. L’apôtre Paul a décrit la maniere dont il souhaitait que les Juifs reconnaissent Jésus comme le Messie, mais seulement un résidu l’avait accepté :

Ainsi donc il y a aussi à présent un résidu selon l’élection de la grâce.(Romains.11:5). Paul a écrit comment la grande majorité de Juifs était devenue des ennemis de l’Évangile:Ils sont certes ennemis par rapport à l’Evangile, à cause de vous ; mais ils sont bien-aimés eu égard à l’élection, à cause des pères.(Romains.11:28).

 

Jésus a déclaré aux Juifs qu’Il était la Pierre que les entrepreneurs ont rejeté :

Et Jésus leur dit : n’avez-vous jamais lu dans les Ecritures : la pierre que ceux qui bâtissent ont rejetée, est devenue la maîtresse pierre du coin ; ceci a été fait par le Seigneur, et c’est une chose merveilleuse devant nos yeux.(Matthieu.21:42).

 Il a alors continué à dire que le royaume des cieux leur sera ôté, et il sera donné à une nation qui rapportera les fruits du royaume :

C’est pourquoi je vous dis, que le Royaume de Dieu vous sera ôté, et il sera donné à une nation qui en rapportera les fruits.  (Matthieu.21:43). Finalement, dans ce contexte Il a déclaré que la Pierre—Lui-même—brisera et écrasera quiconque la rejettera :

Or celui qui tombera sur cette pierre en sera brisé ; et elle écrasera celui sur qui elle tombera.(Matthieu 21:44).

 

Aretha de Césarée

 Ici, donc, ont été manifestement montrées à l'Évangéliste les choses qui allaient arriver aux Juifs dans leur guerre contre les Romains, dans la façon de venger les souffrances infligées à Christ.

 

(Synopsis ex comm. dans l'Apocalypse, notes sur Apocalypse 7:1. Le 1 décembre, 07, http://www.preteristarchive.com/StudyArchive/ a/arethas_caesarea.html) 



10/10/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres