Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

AUTORISÉ A MANGER ET A BOIRE

 

“ Si un homme de paix y habite, votre paix reposera sur lui. Si ce n'est pas le cas, elle reviendra à vous. Restez dans cette maison-là, prenez la nourriture et la boisson que l'on vous donnera, car «l'ouvrier mérite son salaire». Ne passez pas d'une maison à l'autre pour demander l'hospitalité.” Luc 10:6-7

A/-L’INTÉGRITÉ RELATIONNELLE ET LA MULTIPLICATION

 

Dès que vous trouvez votre maison de paix - séjournez-y. Ou comme Peterson dit dans le Message, “n’allez pas de maison en maison pour chercher le meilleur cuisinier de la ville.” Dès que vous trouvez une maison de paix, honorez cette maison. Démontrez une intégrité relationnelle, une fidélité et une amitié. Si Dieu vous a menés là, outrepassez n'importe quels malentendus et difficultés et séjournez-y. Faites que ça marche.

 

L'ordre de rester a un lien avec l'ordre de Jésus de faire des disciples, pour former tout le monde  à obéir aux choses que Jésus a ordonnées. Nous ne comptons pas les cartes de décision. Votre rapport avec cette maison de paix n'est pas un événement dans le temps. C'est du long terme ! Vous restez dans la maison, maintenez des relations amicales et ne les quittez pas jusqu'à ce que l'apprentissage du disciple soit fait et ensuite vous entretiendrez toujours cette relation d'amitié. Vous leur apprenez à être le pasteur de leur famille et de leurs amis dans leur propre maison. Un nouvel ami peut être à l’aise quand il vient chez vous, mais pas sa famille ni ses amis. Vous ne voulez pas vous rassembler pour être tout seul. Vous voulez aller dans de nouvelles maisons et apprendre à votre homme de paix à faire de même. Vous voulez la multiplication. Par vous-même vous ne pouvez voir la croissance que par l’addition, mais quand vos disciples font de même, alors vous commencez à voir la croissance par la multiplication.

 

A la quatrième génération on ne contrôle plus. La clé c’est de multiplier des rapports de qualité. Jésus avait douze disciples et il est resté avec eux pendant trois ans. Il a continué à renvoyer les foules, surtout quand ils ont voulu le faire le roi. Il a déversé Sa vie dans les douze. Il n'a pas ajouté aux douze puisqu’Il ne voulait pas diluer la qualité des relations qu'Il avait avec eux. J'ai entendu beaucoup de témoignages d'amitié intime, joyeuse, appréciée par les gens alors qu’ils commençaient une église dans la maison de quelqu'un. Ils ont grandi et ont bientôt estimé qu'ils avaient besoin d'un bâtiment et alors qu’ils grandissaient,  ils ont perdu la qualité de ces premières relations. Au lieu des amitiés, sont venu des programmes et alors qu’ils réussissaient numériquement, ils ont perdu leur premier amour. C'est le résultat de la croissance par l'addition.

 

Jésus n'a pas dilué la qualité des relations en permettant à d'autres de venir dans le groupe des douze. Vous pouvez facilement imaginer que d'autres ont voulu se joindre à eux mais Il ne leur a pas permis. Si chacun des douze avait alors eu ses propres groupes de disciples,  ces groupes auraient pu apprécier la même qualité de relations. La croissance est par la multiplication et par la libération de nouvelles générations de disciples. Ce n'est pas un système de vente pyramidale, mais l'expression naturelle d’une vie relationnelle en bonne santé.

 

C’est un travail à long terme, discret et relationnel. 

Ce n'est pas rapide, basé sur des événements et des programmes. Ces derniers ne produisent pas de disciples.  Seuls les disciples produisent des disciples



14/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres