Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

De la peur au courage


Tous les disciples ont abandonné Jésus quand il a été arrêté (Matthieu 26. 56). Après que Jésus a été mis au tombeau, ils se réunissaient en cachette, les portes fermées parce qu'ils avaient peur (Jean 20.19).

Mais peu de jours après, leur attitude change du tout au tout : sur les places, dans les lieux publics, de maison en maison, ils prêchent avec courage la mort et la résurrection de Jésus. La Judée, la Samarie, le monde romain tout entier, "la terre habitée" (Actes 17. 6), ont retenti de cette "bonne nouvelle".

Jésus ne leur avait-il pas dit : "Il fallait que le Christ souffre, qu'il ressuscite d'entre les morts le troisième jour, et que la repentance et le pardon des péchés soient prêches en son nom à toutes les nations, en commençant par Jérusalem. Vous, vous êtes témoins de tout cela ; et voici, moi, j'envoie sur vous la promesse de mon Père" (le Saint Esprit) (Luc 24. 46-49).

Quoi qu'il leur en ait coûté, malgré les menaces, l'emprisonnement, la persécution, ils ont persévéré à annoncer ce dont ils avaient été témoins : ils avaient vu Jésus ressuscité.

Pourquoi un tel changement dans la vie des disciples ? Parce qu'ils ont rencontré le Christ ressuscité et qu'ils ont reçu le Saint Esprit, envoyé du ciel après que Jésus a été élevé au ciel. Aujourd'hui encore, lorsque des hommes, des femmes, des enfants, viennent par la foi à Jésus et se confient en lui, leur Sauveur crucifié, ressuscité, alors jaillissent dans leur vie la paix, la joie, l'espérance. Ils ont dès lors une grande confiance pour annoncer le message de l'Évangile.



16/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres