Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

ÊTRE DIGNE DE SALAIRE ET AUTRES PROBLEMES DE RESPONSABILITÉ

 

 Parler d'argent dans une culture simple, dans un groupe économique et dans une langue est assez difficile, mais quand vous y ajoutez les différences culturelles, économiques et linguistiques, vous avez un vrai problème. Alors que nous cherchons à construire des relations interculturelles aucune question n'a créé autant de problèmes que la gestion des finances.

 

Jésus nous donne un aperçu sur la façon d’éviter ces problèmes. Il dit qu’en tant qu’envoyé, vous dépendez de l'hospitalité de la maison de paix. Vous, en tant qu'ouvrier, êtes digne de vos salaires. C'est une affaire de responsabilité et si on n'accepte pas cette responsabilité dès le début on ne l’acceptera probablement jamais après.

 

Quand quelqu'un qui a plus de ressources vient vers quelqu'un qui en a moins, il arrive souvent que ceux qui en ont moins soient à la charge de ceux qui en ont plus. La dépendance détruit l'intégrité, l'honneur personnel et le respect de soi. Nous ne devons pas créer des relations de dépendance. Dans Jean 15, Jésus a regardé Ses douze disciples et les a appelés amis. Nous ne voulons pas travailler avec des esclaves ou en être un. Nous ne voulons pas être des projets. Nous voulons être des amis et être traités comme des amis.

 

Cependant, les amis ne veulent pas être un fardeau ou prendre la nourriture des enfants des autres. Les amis se sacrifient les uns pour les autres et un tel sacrifice est un honneur dans chaque culture. Un test de la maison de paix est le test de l'hospitalité - y aura-t-il une personne de paix ? Vont-ils prendre la responsabilité de prendre soin de celui qui est envoyé, de leur propre famille et de leurs amis. Sont-ils des gens responsables et généreux ?

 

Pour Jésus, il est très clair que la provision quotidienne est la seule responsabilité de la maison de paix envers l’envoyé. Cela contraste avec la religion qui opprime toujours les masses et prend d'eux. La religion construit ses temples et donne des bureaux, des voitures, des maisons et des terrains à ces prêtres. Que les gens soient riches ou pauvres ils sont opprimés pour l'argent et on leur dits qu'ils seront maudits s'ils ne donnent pas et bénis s'ils le font. La vielle Église romaine vendait des indulgences pour avoir la bénédiction dans la vie après la vie  pendant que nous les modernes vendons des bénédictions pour cette vie. La religion a toujours des bénédictions à vendre ! La religion a toujours de la culpabilité et de la malédiction pour ceux qui n'achètent pas les bénédictions  en vente. La religion garde les gens dans la pauvreté. Par cette norme, une grande partie de ce que l'on appelle l'église de Jésus Christ s'est transformée en culte de la prospérité et n’est pas différente d'une autre religion.

 

 Jésus a dit à Ses disciples qu'ils avaient reçus gratuitement et devaient ainsi donner gratuitement. Le Royaume des cieux est donné gratuitement et reçu gratuitement. Ce que nous utilisons pour les gagner est ce à quoi nous les gagnons. Gagnez-les avec le Royaume ? Ils vivront dans le Royaume. Gagnez-les avec du riz ? Ils voudront de plus en plus de riz. Si vous voyez les gens comme une source de gain et que vous les manipulez pour avoir de l'argent, vous vous disqualifiez comme ministre du Royaume. Vous devenez un faux apôtre.

 

L’argent est un grand problème ! Et oui, nous nous sentons souvent limités par le manque de ressources. Pourtant, la croissance d'un mouvement ne dépend pas de l'argent. Tous les mouvements commencent avec la foi, la passion, la vision, le sacrifice et peu d'argent. Ce n'est pas l'argent qui motive. La passion, la foi et la vision motivent. C'est le cœur de Dieu brûlant dans votre cœur qui motive ! Quand les mouvements échouent ce n'est pas à cause d’un manque de finances. Beaucoup de mouvements arrivés à maturité ont des terrains, des richesses, des bâtiments et un équipement mais ils échouent par absence de vision, de foi, d'intégrité et de passion. Ils ont arrêté d'être des mouvements et sont devenus des monuments à la gloire du passé. Dieu ne regarde pas tant à ce que vous avez dans vos mains que ce que vous avez dans votre cœur. Les ressources coulent vers la vision et la foi.

 

Une personne dira qu'elle ne peut  pas y aller parce qu'elle n'a pas de voiture. Un autre prend les transports en commun et utilise ce temps pour parler avec d'autres passagers et trouve des gens de paix dans le bus. Un autre n'a pas d’argent pour s’acheter une voiture ou pour prendre les transports en commun et donc il marche et en marchant trouve le temps de prier et rencontre un autre piéton qui a faim de Jésus. Nos restrictions créent des occasions pour que Dieu intervienne.

Si vous attendez plus d'argent avant d’obéir, vous n'obéirez jamais. Dieu n'est pas impressionné par ce que vous dites que vous feriez, si vous aviez des ressources abondantes. Il attend de voir ce que vous ferez avec ce que vous avez maintenant.

 

“  Car le règne de Dieu ne consiste pas à réglementer le manger et le boire, mais, par l'Esprit Saint, à nous rendre justes et à nous donner la paix et la joie[a].Celui qui sert le Christ de cette manière est agréable à Dieu et estimé des hommes.” Romains 14:17-18

 

Quand Jésus a publié l’ordre de faire des disciples, Il nous a ordonnés de faire quelque chose pour laquelle chaque culture, chaque nation et chaque personne a exactement la même quantité de ressource et de temps. Faire un disciple implique un investissement de temps dans un individu pour le mener à un cœur pur, lui apprendre à dépendre de Jésus qui vit en lui et lui apprendre à multiplier ce temps investi dans les autres. La seule ressource nécessaire est le temps. Nous tous avons la même quantité de temps et la façon dont nous dépensons cette ressource, qui est la plus précieuse de toute, montre ce à quoi nos cœurs accordent vraiment de la valeur.

 

Mais comment pouvez-vous voyager sans argent ? Voyager sans argent est difficile, mais arriver dans un autre village ou dans un autre pays ne dépend pas complètement des finances. Si vous faites un disciple de la personne qui habite de l'autre côté de la rue et qu’il fasse de même avec un membre de sa famille dans la ville limitrophe et qu’à son tour il fasse de même, très bientôt vous pourrez avoir des disciples dans le pays d'à côté ! La ressource primaire nécessaire est le temps ! Les relations qui vont se multiplier dépasseront toutes les limites et les restrictions.

 

Si vous parlez dans un grand lieu de réunion à une grande foule de gens, qui est la personne la plus importante dans la pièce ? C’est vous. C’est vous l’orateur. Dans chaque culture, une telle personne ressent de l'honneur, de l'importance et peut même devenir réputée pour son ministère public. Jésus était le meilleur de tous ceux qui ont vécu sur cette terre pour attirer une foule mais nous lisons qu'Il a renvoyé les foules, 

(Matthieu 14:22, 15:39, Marc 6:45, 8:9). Dans l'évangile de Jean Il a parlé si directement du prix à payer pour le suivre que beaucoup de Ses disciples “ se retirèrent; et ne marchèrent plus avec lui” (Jean 6:66). Jésus savait que le succès n'était pas dans les foules. Un jour les foules voulaient le faire le roi et le jour suivant elles voulaient le tuer. Ce que les hommes vous donnent, les hommes peuvent vous le reprendre.

 

En revanche, si vous parlez à un homme dans sa maison, qui est la personne la plus importante dans la pièce ? Celui qui est devant vous. Vous êtes l'invité, vous êtes le serviteur. La formation d’un disciple par le relationnel est que chaque personne sache que Dieu l’aime assez pour lui envoyer son fils ou sa fille. Dieu aime tellement chaque personne qu'Il n'envoie pas juste un message ou un livre ou un programme de télé, mais un fils ou une fille.

 

Jésus a concentré Sa vie sur les douze. Le message de cette attention est que chacun d'entre eux était important pour Dieu. C'est ce message qui est porté dans nos cœurs alors que nous allons et investissons dans l’individu et les petits groupes. C'est l’un des principaux messages de la formation d’un disciple à la manière de Jésus – tu es important pour Dieu! Dieu désire avoir une communion avec toi et être ton ami. Et la principale façon de communiquer ce message consiste en ce que vous investissez du temps dans les relations avec les gens. Le faire c'est simplement être des imitateurs de Jésus.

 

L'autre facteur clé est que si les gens viennent à votre domicile et que vous vous occuper d'eux, ils deviendront dépendants de vous.  De plus, pendant qu'ils peuvent venir chez vous, leur famille et leurs amis ne le peuvent pas.  Ainsi, la croissance s'arrête au niveau d'une génération.  Alors que vous allez chez eux, c’est là où leur famille et leurs amis se sentiront à l'aise de venir.  Alors qu'une personne de paix prend la responsabilité de l'hospitalité, elle saura assumer la responsabilité de sa famille et de ses amis et multiplier la prochaine génération pour Jésus Christ. Aller dans une maison de paix est l'idée de génie de Jésus pour éviter la création d'une dépendance et dégager les nouvelles générations de disciples de la responsabilité 



01/08/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres