Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

J'étais aveugle et maintenant je vois


Ce jour-là, Jésus a guéri un aveugle ! Miracle qui, comme la plupart des miracles, a une double signification. C'est d'abord un accomplissement de la prophétie annonçant que le Messie donnerait la vue aux aveugles (Esaïe 29.18 ; 35. 5). C'est aussi un signe qui nous révèle Jésus comme la lumière du monde.

Cet homme est aveugle depuis sa naissance. Les disciples demandent "qui a péché", mais Jésus coupe court à leurs raisonnements inutiles sur les causes de ce malheur. Il révèle qu'il y a toujours un remède, un remède qui vient de Dieu : Dieu peut délivrer, il n'y a aucun obstacle au déploiement de sa grâce.

La cécité de cet homme fait écho à un autre aveuglement. Jésus est venu dans le monde "afin que ceux qui ne voient pas voient ; et que ceux qui voient deviennent aveugles" (Jean 9. 39). Les personnes qui "ne voient pas" sont celles qui reconnaissent leur misère et la nécessité que Dieu les sauve. Jésus est venu afin qu'elles "voient" en se confiant en lui. Dans l'évangile, la vue est une conséquence de la foi.

Les personnes qui croient voir, qui pensent tout connaître, sont celles dont la prétention et la propre justice les empêchent de croire au Seigneur, et de recevoir la lumière divine. Elles ne peuvent pas discerner la beauté de la personne de Jésus.

L'homme aveugle est invité à aller se laver au réservoir de Siloé (qui signifie envoyé). Il a obéi et a vu. Il faut d'abord croire pour voir ensuite. Nous sommes invités chacun à aller à Jésus. Il est l'Envoyé de Dieu.



26/08/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres