Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Je n'ai personne Jean 5. 1-9

 

"Je n'ai personne..." est la réponse que fait un homme paralysé à Jésus. Voilà un homme déçu, accablé.

 

Il nous arrive peut-être parfois, en présence d'une difficulté, d'une déception, d'une épreuve, de nous dire ou de penser : "Je n'ai personne, personne pour m'aider, personne pour me comprendre, ou même... personne pour m'aimer". Nous pouvons exprimer par là notre solitude ou même notre rancœur vis-à-vis des autres, mais nous avouons surtout notre impuissance : nous avons besoin de secours.

 

Cet homme handicapé ne se rendait même pas compte qu'il avait devant lui celui qui voulait l'aider. Comme pour cet homme, le Seigneur Jésus se trouve devant ceux qui n'ont personne. Chaque fois que nous regardons à lui, chaque fois que nous lui faisons confiance, nous ne sommes plus seuls, car il désire res­ter près de nous. Dans ce monde qui nous amène iné­vitablement, un jour ou l'autre, à ne trouver personne qui nous comprenne et nous aide parmi ceux qui nous entourent, rappelons-nous que Jésus a promis d'être avec nous tous les jours (Matthieu 28. 20). Le Seigneur dispose de possibilités qui nous échappent, et "même les vents et la mer lui obéissent !" (Matthieu 8. 27). Il peut intervenir là où toute action humaine est vouée à l'échec. Si nous cherchons la délivrance, si nous attendons la réponse à telle ou telle de nos prières, ce ré­cit nous montre que Jésus seul a la puissance pour nous sauver et pour nous accompagner dans toute notre vie.



08/12/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres