Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

L'appel d'Abraham


Abraham, dans la Bible, est qualifié de "père des croyants". Dieu l'a appelé à quitter son pays ; il a cru Dieu, il a obéi. Nos vies sont très différentes de celle d'Abraham mais l'essence de la foi reste la même, c'est percevoir l'appel de Dieu et y répondre.

Pour Abraham, l'appel était très exigeant : "Quitte ton pays, ta patrie et ta famille et va dans le pays que je te montrerai." (Genèse 12.1). Il devait partir (à l’âge de 75 ans), il devait abandonner la sécurité du monde qui lui était familier. Cette demande était faite à Abraham, assortie d'une promesse de bénédiction. Dieu l'appelait à sortir du confort de ses possessions et de son pays, pour entrer dans l'inconnu. Abraham a entendu l'appel et s'est mis en route. Il a obéi à Dieu en lui faisant confiance.

 

Il y a un appel de Dieu pour nous aussi. Et même, "il ordonne maintenant aux hommes que tous, en tous lieux, ils se repentent" (Actes 17. 30). Qu'est-ce que "se repentir" ? C'est se tourner vers Dieu en reconnaissant ses fautes, et croire en Jésus Christ, le Sauveur. Croire suppose avoir confiance en Dieu, être prêt à lui obéir.

C'est une idée fausse de penser que l'obéissance à Dieu ne nous laisse plus de latitude, d'espace vital. Au contraire, lorsque nous croyons Dieu, nous n'en sommes ni écrasés ni étouffés, car Dieu nous aime. Dieu nous place dans la liberté... de faire le bien. Il nous délivre aussi de ce qui nous bloque : nos peurs, notre culpabilité, notre égoïsme. "Dans la détresse tu m'as mis au large" (Psaume 4.1).



03/01/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres