Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

L'empereur Néron comme l'Homme de péché.

 

D'abord, nous devons nous demander quel personnage  serait venu à l'esprit des gens  qui lisait la lettre de Paul. Souvenez-vous que Paul écrivait à de véritables personnes qui ont vécu en Asie Mineure. Évidemment, aujourd'hui nous acceptons 2 Thessaloniciens comme faisant partie des Saintes Écritures et donc, nous pouvons appliquer ses enseignements à nos propres vies. Pourtant, nous devons garder à l'esprit le cadre historique. Il y a deux mille ans quand Paul écrivait, il adressait sa lettre aux amis et aux disciples qui passaient par des temps difficiles.

 

En nous mettant dans les pas de ces Chrétiens du premier siècle, il est possible que nous ayons assimilé l'homme de péché avec l'Empereur Néron. Il est difficile d'imaginer une personne plus irrespectueuse de la loi que lui. Comme nous l'avons expliqué, il a tué beaucoup de membres de sa propre famille, y compris sa femme qui était enceinte et a qui il a donné un coup de pied mortel. Il avait une activité sexuelle perverse en public et en privé, comme attaquer et mutiler avec ses dents les organes sexuels de prisonniers enchaînés. Il a torturé et a assassiné des Chrétiens en grand nombre et a demandé à être vénéré comme un Dieu. Il y a des inscriptions de cette période qui appelaient Néron “Dieu Omnipotent” et "Sauveur". A  la lumière de cela, il semble que les Thessaloniciens qui ont d'abord lu la lettre de Paul on pu avoir facilement conclu que l'homme de péché était Néron.

 

Beaucoup d'enseignants prétériste conviendraient que Néron était l'homme de péché. Peut-être le plus célèbre serait Kenneth Gentry, Jr., qui a écrit abondamment sur ce sujet. (Deux de ses livres sont énumérés dans la bibliographie.)

 

Jean Chrysostome :

“Car le mystère d’iniquité opère déjà.” Il parle ici de Néron...(Le Commentaire chrétien ancien, 2000, XI, p. 111)

 

Augustin :

Que signifie la déclaration,  le mystère d’iniquité opère déjà?...il s'attendait toujours à ce que ces paroles soit comprises comme s'appliquant a Néron. Cité dans  l'Apocalypse par Stuart. Dec. 1, 07,  http://www.preteristarchive.com/StudyArchive/a/ augustine_amillennial.html)

 

Jean Levi comme l'homme de péché

 

Jean Bray, un autre enseignant et auteur respecté de l'eschatologie, fait un très bon argument que l'homme de péché était un homme du premier siècle nommé Jean Lévi de Gischala.*

* Jean Bray, l'Homme de Péché de 2 Thessaloniciens 2, (Lakeland, FL : Ministère de Jean Bray, 1997), le pp 27-41.

 

Jean Lévi était un meneur parmi les Zélotes qui essayaient de renverser le gouvernement Romain. Il était sans loi dans le sens qu'il se rebellait à la fois contre le gouvernement Juif et le gouvernement Romains. Quand Paul écrivait sa lettre aux Thessaloniciens Jean Lévi était actif à Jérusalem incitant les Juifs à se rebeller contre Rome, mais il était retenu à cause des prêtres et, en particulier Théophile ben Ananus le grand prêtre. Jean a alors incité les Iduméens à venir contre Jérusalem avec 20,000 soldats. Ils ont aboutit à un grand massacre, en tuant plus de 8,000 personnes, y compris le grand prêtre.

Une fois que le souverain sacrificateur c'est à dire celui qui le retenait, fut tué, Jean incitait les Zélotes, ainsi que beaucoup d'autres Juifs, à se  rebeller contre le gouvernement. Ce fut cette rébellion répandue parmi beaucoup de Juifs encouragée et provoqué par Jean qui a fait que Rome est descendu sur Jérusalem et l’a détruite en l’an 70.

 

 

Jean avait aussi brûlé les réserves de grain de la ville, avec d'autres provisions, par conséquent, la famine est venue et des milliers d'habitants de Jérusalem sont morts de faim pendant que les armées romaines avaient entouré la ville. Alors que la ville était attaquée, Jean Lévi et ses disciples ont pris le contrôle du Temple.

 Jean avait souillé le Temple en utilisant les récipients sacrés et en mettant un arrêt aux sacrifices. Dans ce sens, Jean prenait la place de Dieu pendant qu'il était dans le Temple.

Jean a été emmené alors que le Temple brûlait. Jean Bray dirait, que c'était le temps où Jésus est entré en jugement et a massacré cet homme d'iniquité. 



29/10/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres