Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

La calomnie dans nos vies.

Aujourd'hui, on entend très souvent parler de calomnie, dans les médias principalement, au sujet de personnes connues. 

Et contrairement aux idées reçues cela ne vient pas que des femmes ! 

Vous êtes sans doute déjà sortis d'une conversation choqué de toutes les mauvaises choses que vous veniez d'entendre sur quelqu'un que parfois même vous ne connaissez même pas ! Il parait que… On aurait vu… Untel a fait ci ou ça… tu sais le collègue machin….

Au travail actuellement j'ai 2 collègues qui sont en pleine calomnie.

- Ça commence de manière anodine, genre je m'inquiète !  Vous n'avez pas trouvé que Mr Dupont a changé ces dernier temps ? 

- Intervient celui qui croit savoir : Il parait qu'il s'entend bien avec la nouvelle assistante du 1er. Mais où est le rapport ? !!!

- Celle qui croit le défendre entre en scène : mais il n'est pas marié ? 

 

Attention le piège se referme ! Vous n'avez pas mis un pied dedans mais vous avez plongé la tête la première !

 

On est en droit de se demander pour quelque raison perverse, on trouve amusant de parler comme ça.

Mais vous pourriez également me dire mais   en quoi cela nous concerne, pourquoi parler de calomnie au peuple de Dieu ?  

 

N'avez-vous déjà jamais entendu ou dit, nous avons le droit et le devoir d'être honnête :

Il parait que Tel pasteur n'a pas de bonne relation avec sa femme.

Tu as vu ce frère, il est bizarre non ?,

Es-tu sûr que ce prédicateur n'est pas juste venu pour l'argent ?

Tu connais bien ce diacre, les gens disent  qu'il n'a pas le St Esprit ?

 

Je sens que cela commence à vous parler !

 

Alors, Commençons par la base, et trouvons la  définition de la calomnie : 

Le Larousse dit : 

Propos mensongers qui attaquent la réputation de quelqu’un ; discréditer, médisance

Accusation grave et volontairement mensongère ; diffamer.

Dénaturer sciemment quelque chose par de fausses interprétations.

On change juste  un peu la vérité, ou on laisse croire.

 

On pourrait donc penser que la calomnie est une pratique assez moderne, récente.  

 

Et pourtant la bible aussi parle de la calomnie et pas qu'un peu : 

 

Commençons par l'ancien testament  

Dans le livre des proverbes,  la calomnie est décrite comme une bouchée savoureuse.

Elle nous met l’eau à la bouche, un peu comme une sucrerie, vous aimez la mâcher parce que c’est si bon de l’avaler.  

On commence à comprendre pourquoi c'est si courant, qui n'aime pas les sucreries, les douceurs, les choses savoureuses. 

Dans nombres 14 verset 36 : Les hommes que Moïse avait envoyés pour explorer le pays et qui, à leur retour, avaient fait murmurer toute l'assemblée contre lui en dénigrant le pays.

 

Ici, les espions ont fait paraître la bonne terre comme étant mauvaise aux yeux des autres, ils ont  dénigré (rabaissé, minimisé) et ils ont fait murmurer (dit du mal, fait parler sur) 

C'est exactement ce qu'est la calomnie, elle fait paraître quelqu’un comme étant mauvais aux yeux des autres.   

 

Continuons la lecture de l'ancien testament  

 

Psaumes 15 verset 1 à 3 :  Éternel, qui séjournera dans ta tente ? 

Qui demeurera sur ta montagne sainte? 

Celui qui marche dans l’intégrité, pratique la justice et dit ce qu’il pense vraiment. 

Il ne calomnie pas avec sa langue, il ne fait pas de mal à son semblable, et il ne jette pas le déshonneur sur son prochain. 

 

On comprend bien ici que calomnier c'est faire du mal à l'autre, le blesser.

L’Ancien Testament nous montre donc que la calomnie est quelque chose de sournois, on parle dans le dos de quelqu’un et on rapporte des choses dont on ne devrait pas parler, c'est malveillant, méchant, trompeur, mortel.  

Nous reviendrons sur ce dernier point.

 

Passons au nouveau testament : 

 

Ceux qui sont des commères médisantes, qui calomnient les autres sont considérées comme diaboliques.

Ce terme est normalement utilisé pour décrire le diable et tout ce qui s'y rapporte.

Ne trouvez-vous pas cela intéressant ? Que le même terme pour le diable soit aussi utilisé pour les calomniateurs ?

Mais c'est logique, le diable est bien un calomniateur. Il fait de fausses accusations à propos des croyants, et quand nous calomnions les autres nous devenons comme lui.

Si ces prochaines semaines, nous allons vous répéter qu'il ne faut pas calomnier, Cela signifie que  nous sommes en train de vous dire de ne pas faire comme le diable. Vous voyez à nouveau le rapport avec la mort.

 

Lorsque l'on calomnie, on ne s’inquiète pas de l’autre personne, au contraire on a un désir mauvais et méchant, celui de blesser l’autre et même d'une certaine manière de se promouvoir soi-même avec ses mots, de tirer les autres vers le bas.

La calomnie attaque précisément ce que Jésus et Paul désiraient tant pour l’église locale, des relations saines, d’unité et d’amour entre les croyants pour la gloire de Dieu.  

La calomnie est comme un bonbon enrobé de poison mais c'est plus précisément un venin et le problème est que lorsque vous en mangez, vous ne vous causez pas uniquement du tort à vous-mêmes, mais vous causez aussi du tort à ceux qui vous entourent, à ceux qui écoutent. Il faut donc faire très attention à ce qui entre dans vos oreilles ! Ecouter c'est déjà prendre parti, c'est déjà approuver, c'est déjà prendre part à la calomnie, donc c'est déjà pécher !

 

La calomnie est donc un péché, Il est tentant et destructeur, et comme tout péché peut entrainer la mort, sans réel repentance. Il est important que nous soyons capables de l’identifier dans nos propos et dans ceux des autres.

 

La Bible nous aide à fouiller jusque dans les plus profonds recoins de notre âme.  

Elle nous demande de faire attention et de se poser quelques questions avant de parler ou d'écouter.

  • Ces paroles sont-elles insultantes ?   
  • Ai-je une raison valable aux yeux de Dieu de dire cela ?
  • Mes propos sont-ils méchants
  • Ai-je la véracité de ce que je dis ?   
  • Suis-je en train de juger ?    

Pour faire simple :

Est-ce que ce que j'ai à dire ou ce que je suis en train d'écouter va servir à édifier, encourager, faire grandir ou bénir ?

Remettons nos cœurs dans les mains de Dieu, afin qu'il nous purifie que nous puissions propager son amour et non de la calomnie !

Soyez bénis 



07/08/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres