Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

La création

 

"Rien ne se perd, rien ne se Crée, tout se transforme". Cette phrase célèbre est attribuée au philosophe Anaxagore (500-428 av. J.-C.) et a été reprise par le chimiste Lavoisier (1743-1794). Plus récemment, Einstein a montré qu'énergie et matière sont indissociables et qu'on ne peut produire l'une qu'en consommant l'autre.

 

L'homme est prisonnier de ces lois physiques, et il n'a jamais réussi à créer quelque chose à partir de rien. De ce fait, certains refusent d'admettre que l'univers a été créé par un acte souverain de Dieu, qui a tout appelé à l'existence par sa seule parole. Mais Dieu n'est pas lié par les lois de la nature, puisque c'est lui-même qui les a créées.

 

Bien des savants emploient leur temps et leur énergie pour percer l'énigme de la naissance de l'univers. Mais, même si l'intelligence humaine réussissait à montrer qu'il y a eu un moment où l'univers a commencé, elle butera toujours sur ce moment initial où "l'Éternel a parlé, et la chose a été", quand "il a commandé, et elle s'est tenue là" (Psaume 33. 9). Elle ne pourra pas l'expliquer.

 

Le chrétien croit Dieu et ne cherche pas à saisir par son intelligence ce mystère de la création de l'univers. Il accepte, en tant qu'être créé, qu'une puissance divine a été à l'œuvre, et il reste dans la méditation et l'adoration. Il sait aussi que le monde actuel aura une fin, et il attend "de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habite"

(2 Pierre 3.13).



03/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres