Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

La loi de la vie signifie que le chemin vers Dieu est ouvert.

 

Alors comment pouvons-nous Le toucher directement? « Celui qui vient à Moi. » Est-ce vraiment si facile? Une question à se poser plutôt serait: pourquoi cela devrait-il être difficile? Je peux venir à Lui quand je suis en train de conduire, de marcher sur le trottoir, d'être assis sur ma chaise. Je peux venir à Lui le dimanche matin ou le mardi soir ou le vendredi après-midi. Je peux venir à Lui dans un large groupe, ou en étant deux ou trois, ou tout seul. Je peux venir à Lui dans le désert, dans le jardin, dans un bâtiment d'église ou dans un camp de prisonniers. Je peux être empêché de faire beaucoup de choses à cause des circonstances, ma situation, ma fatigue ou mes ressources. Mais la chose qu'on ne peut pas m'empêcher de faire c'est de venir au Seigneur.

 

Dois-je être debout, me courber, ou être couché sur le ventre? Suis-je supposé chuchoter, crier ou ne rien dire? Dois-je chanter, lire les Écritures à haute voix ou être silencieux? Quelle différence cela fait-il? Aucune, aussi longtemps que je viens au Seigneur. Il ne nous dit pas quoi faire, quoi dire, ou ce que nous devons attendre. Il dit juste, « Venez à Moi, et vous ne serez plus affamé et assoiffé ». La Religion aimerait nous donner des méthodes et des formules pour chaque chose, mais Christ n'est pas la religion. Il n'y a pas de cérémonies, de traditions, de rites initiatiques ou de barrières comme dans l'Ancien Testament. Et nous n'avons pas besoin de passer du temps et des jours entiers à prier, jeûner et méditer. C'est un Nouveau Chemin, et ce Chemin est ouvert. Tout ce que nous avons à faire c'est de nous présenter à Christ.

 

Beaucoup d'entre nous ont encore tendance à demander comment avoir cette sorte de relation avec Christ. Si nous avons confiance dans la Vie, la Vie nous guidera. Prenons une comparaison: je ne me soucie pas de la Loi de la Gravité. Je ne me soucie pas de savoir si je flotte dans l'espace, et je ne passe pas mon temps à me demander si je marche selon la Loi de la Gravité. Je fais comme d'habitude sans m'en soucier, en étant confiant que la gravité me gardera là où je suis supposé être. Même si je ne sais pas qu'il y quelque chose qui s'appelle la gravité, je suis tout de même maintenu sur la terre. Si nous pouvions avoir la même foi dans la Loi de L'Esprit de Vie en Christ, alors toutes nos questions trouveraient leur réponse. Cette Loi de la Vie opère indépendamment du fait que nous la comprenions ou la connaissions (bien sûr, nous désirons savoir comment elle fonctionne pour pouvoir coopérer avec elle, mais elle agit malgré notre ignorance).

 

Le sarment qui demeure sur le Cep n'a pas besoin de savoir comment il demeure. Aussi longtemps qu'il demeure, il partage la Vie du Cep. Il n'a pas besoin de savoir comment cela fonctionne, il ne s'occupe pas de savoir comment il produit du fruit. Il ne fait rien si ce n'est demeurer, et la Vie du Cep le garde. Le Cep et les Sarments sont une réalité ; ce n'est pas une parabole. Jésus ne dit pas, « Le Royaume de Dieu est comme un Cep et un Sarment », cela aurait été une parabole. A la place, Jésus dit, « Je suis le Cep, et vous êtes les Sarments. » Ce n'est pas une similitude ou une métaphore, c'est une réalité. Qu'est-ce que cela représente? Que nous sommes uns, et que nous partageons une même Vie. Toutes les choses qui arrivent le sont en fonction de la Loi de la Vie en Christ. Mais comme il est facile de philosopher et d'être « hyper spirituel » sur ce sujet, retournons vite sur terre vers les applications pratiques et découvrons comment nous pouvons coopérer avec elle.



06/09/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres