Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Le corps, un objet ?


Le mot "corps" désigne en général tout objet perceptible par le toucher et par la vue. Mais pour le corps humain, cette définition est insuffisante, car il est vivant et participe à toutes nos actions et nos sentiments. Il vit l'aventure de notre vie, de la naissance à la mort. Mon histoire, mes désirs, mes espoirs et mes attentes, mes déceptions, mes victoires et mes blessures... sont tous inscrits dans mon corps. Le corps manifeste mon être profond, il est un moyen d'être présent pour les autres, d'être vu, entendu et touché. Dieu a soufflé en lui "une respiration de vie, et l'homme devint une âme vivante" (Genèse 2. 7).

Réduire le corps - le sien ou celui des autres- à un objet, en fait la source de nombreuses convoitises, et même de comportements pervers : on ne respecte pas l'âme qui est liée au corps, on ne respecte pas la personne humaine dans son unicité, son intimité et sa dimension spirituelle.

Au contraire, considérer le corps comme faisant partie intégrante de la personne est un appel à vivre de véritables relations, où chacun se tourne vers l'autre comme celui à qui est dû le respect. Cela est vrai dans toutes nos relations, avec les enfants, comme avec les personnes âgées, dans les relations d'amitié comme dans la relation conjugale.

Le corps du chrétien est le temple de l'Esprit de Dieu. Cela lui confère une valeur particulière et même une destinée dans la résurrection (Romains 8.11). Prendre conscience de cela par la foi, a un très fort impact sur la vie, pour être libéré du mal et accomplir le bien.



29/09/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres