Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Luc 5:12-13, PDV

Un jour, Jésus se trouve dans une ville. Un homme couvert de lèpre arrive. En voyant Jésus, l'homme se jette devant lui, le front contre le sol, et il lui fait cette prière : « Seigneur, si tu le veux, tu peux me guérir ! »  Jésus tend la main, il touche le lépreux en disant : « Je le veux. Sois guéri ! » Et aussitôt la lèpre le quitte. .  

 

L'homme se tenait devant nous, un excellent exemple de ce que peuvent avoir  les effets du temps et de l'abus de drogues et comment ils peuvent modifier physiquement une personne. Il se mit à raconter son histoire remplie d'affliction et de désespoir dans les rues. Tout cela a changé, cependant, quand il est entré par les portes d'un petit centre où d'autres toxicomanes peuvent manger, chercher des emplois, et passer du temps à lire la Bible. Après qu’il eut fini son partage, je suis allé, lui serrer la main et je l'ai remercié pour son exposé.

 

Comme mon groupe se dirigea vers notre van, j'ai demandé à notre guide s'il en connaissait un peu plus sur l'homme qui avait parlé. A la fin de sa réponse, il a mentionné que l'homme était sur le point de mourir du sida. Je me suis arrêté dans mon élan, stupéfait: j'avais serré la main de quelqu'un qui avait une maladie mortelle ! Dans ces moments-là, non seulement Dieu m'a enseigné que c'est correct de se lier d'amitié avec ceux qui sont rejetés du monde, mais qu'ils comptent énormément pour lui.

 

Dans un village en Israël, il y avait un homme qui souffrait d'un cas avancé de  lèpre. Son état de santé lui a valu d'être traité comme un paria, amenant les gens à fuir devant lui. Quand Jésus arriva dans le village, le lépreux a pensé que peut-être qu'il pourrait faire quelque chose pour lui. Alors il s’approcha du Sauveur, s'inclina jusqu'à terre, et lui demanda d’être guéri - si Jésus était prêt à le faire. Non seulement Jésus l’a guérit, mais le Seigneur l'a touché physiquement aussi. Le contact humain a du avoir un impact aussi grand sur le psychisme de l'homme que la guérison qui a restauré son corps.

 

Dieu se soucie encore des gens, du philanthrope le plus influent de la famille qui vit sous un pont d'autoroute. Les vrais leaders voient ces gens tel qu'ils sont - des personnes qui ont désespérément besoin de Jésus - et puis les «touchent» avec son amour. Les résultats peuvent être vraiment miraculeux.



11/07/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres