Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Matthieu 24:9 : La Persécution


 “Alors ils vous livreront pour être affligés, et vous tueront; et vous serez haïs de toutes les nations, à cause de mon Nom.”

 

La première persécution a été provoquée par les chefs religieux juifs. Saul était parmi ces chefs qui ont supervisé les hommes qui exécutaient des Chrétiens. Le livre des actes décrit cette persécution, en disant :

Et en ce temps-là il se fit une grande persécution contre l'Eglise qui était à Jérusalem, et tous furent dispersés  dans les contrées de la Judée et de la Samarie ; excepté les Apôtres. (Actes 8:1)

Cette “ grande persécution” a continué à s'étendre et bientôt les officiels du gouvernement comme le Roi Hérode furent impliqué :

 En ce même temps le Roi Hérode se mit à maltraiter quelques-uns de ceux de l'Église;  Et fit mourir par l'épée Jacques, frère de Jean. Et voyant que cela était agréable aux Juifs, il continua, en faisant prendre aussi Pierre. (Actes 12:1-3)

La persécution est devenue encore plus intense en l'an 64. C'était l'année où plus qu'un tiers de la ville de Rome brûlât complètement. La signification de cet événement est difficile pour les gens des temps modernes a saisir. Si nous l'avions comparé avec la destruction récente des Tours Jumelles à New York, nous devrions dire que le feu à Rome était bien plus ravageur. Rome était considérée comme le centre du monde civilisé et plus qu'un tiers de la ville a été détruit. Néron, qui était l'empereur en ce temps-là, a reproché aux Chrétiens ce feu terrible et ensuite il a commencé ce que les historiens de l'Église appellent “la Grande Persécution.” L'historien, Tacite (environ 55-120),  a écrit comment des milliers de Chrétiens ont été torturés étant couvert de peaux d'animaux puis déchirés à mort par des chiens,ou étaient cloués a des croix, ou même couverts de goudron et ensuite allumés pour éclairer les jardins de Néron pendant que ce dernier recevait ses invités le soir *

* Cornélius Tacite, les annales de la Rome Impériale (New York : Penguin Books, 1989), XV, p. 44 (L'historien romain est né entre 55 et 57)

  

Matthieu 24:10-13 :

L’Apostasie et les  Faux Prophètes

 

"Et alors plusieurs seront scandalisés, et se livreront l'un l'autre; et se haïront l'un l'autre; et plusieurs faux prophètes s'élèveront et en séduiront plusieurs: et parce que l'iniquité prévaudra, l'amour de plusieurs sera refroidi; mais celui qui persévérera jusqu'à la fin, celui-là sera sauvé."

 

Peu après la mort de notre Seigneur, les faux prophètes  ont commencé à apparaître sur la scène. Plusieurs fois Paul a conseillé à ses disciples de prendre garde aux faux prophètes. Jean a expliqué que pendant sa vie “beaucoup de faux prophètes sont sortis dans le monde” (1 Jean 4:1). De même Pierre a prévenu, “Or il y a eu aussi de faux prophètes parmi le peuple, comme aussi il y aura parmi vous de faux docteurs qui introduiront furtivement des sectes de perdition, ” (2 Pierre2:1).

 

Le premier groupe important était les Judaïsant, qui enseignaient que les Gentils devaient devenir des prosélytes juifs et adhérer à la Loi de Moïse aussi bien qu'à la foi en Christ.

Puis sont venu les gnostiques. En l'an 150, environ un tiers de tous les Chrétiens étaient impliqués dans le Gnosticisme. Pour saisir l'influence de cette hérésie, imaginez comment cela serait aujourd'hui si un tiers de tous les Chrétiens dans votre propre communauté étaient trompé par un certain enseignement hérétique. C'est exactement ce qui est arrivé pendant ces premiers jours où l'Église se battait pour survivre

 

Puisque notre compréhension du Gnosticisme est la clé pour la compréhension des problèmes de l'Église du premier et du deuxième siècle, nous en discuterons plus en  profondeur dans la section 6.

 

Matthieu 24:14 : Prêcher l'Évangile

 

“Et cet Évangile du Royaume sera prêché dans toute la terre habitable, pour servir de témoignage à toutes les nations, et alors viendra la fin.” Matthieu 24:14 

  

Si vous avez été formé au point de vue Futuriste, vous savez que l'on cite souvent ce verset pour encourager les Chrétiens et les aider à répandre l'Évangile dans le monde pour que Jésus Christ puisse revenir.

Permettez-nous de vous montrer une autre façon de comprendre cette Sainte Écriture. Jésus a dit que tous les événements dont Il a parlé arriveraient dans cette génération. Si nous croyons les paroles de Jésus littéralement, alors nous devons espérer voir comment la promesse de ce verset a pu se réaliser au premier siècle.

 

N'importe quelle étude sérieuse des Saintes Écritures doit appliquer les principes fondamentaux de l'étude de la Bible, l'un de ces principes étant que d'autres passages de Bible qui parlent des mêmes sujets devraient être lus avant de tirer n'importe quelles conclusions de ce qu'un passage spécifique signifie. De cette manière, nous permettons à la Bible de s'interpréter elle même, avec moins de malentendus en raison de nos propres préjugés et influences culturelles.

 

Par exemple, pour que nous  comprenions Matthieu 24:14, il sera utile de se renseigner s'il y a d'autres passages de la Bible qui parlent de l'Évangile étant prêché dans le monde entier. Si vous le faites dans votre propre étude, vous découvrirez cinq passages qui abordent ce sujet. Étonnamment, les cinq passages nous révèlent comment l'Évangile a été proclamé à toutes les nations dans la génération des apôtres. Regardons ces cinq passages.

D'abord, examinez les paroles de Paul dans Romains 1:8 :

 Premièrement je rends grâces touchant vous tous à mon Dieu par Jésus- Christ, de ce que votre foi est renommée par tout le monde. Leur foi est proclamée — du vivant de Paul — partout dans le monde entier. Paul le rend encore plus clair dans

Romains 10:18 :

Je demande alors : Les Juifs n'auraient-ils pas entendu cette nouvelle ? Mais si, ils l'ont entendue ! L'Écriture déclare :

« Leur voix s'est fait entendre sur la terre entière, et leurs paroles ont atteint le bout du monde. »

Paul le dit a nouveau dans Romains 16:25-26 :

Selon mon Évangile, et [selon] la prédication de Jésus-Christ . . . Mais qui est maintenant manifesté par les Écritures des Prophètes, suivant le commandement du Dieu éternel, et qui est annoncé parmi tous les peuples pour les amener à la foi.  Paul nous le dit de nouveau dans Colossiens 1:5-6 :

Par l'Évangile qui est parvenu jusqu'à vous, comme il l'est aussi dans tout le monde; et il y fructifie. Le voilà de nouveau. L'Évangile portait du fruit dans le monde entier— du vivant de Paul.

Finalement, regardons la déclaration la plus claire que Paul fait sur ce sujet :

Cependant, il faut que vous demeuriez dans la foi, fermement établis sur de solides fondations, sans vous laisser écarter de l'espérance qui est la vôtre depuis que vous avez entendu la Bonne Nouvelle. Cette Bonne Nouvelle a été annoncée à l'humanité entière, et c'est d'elle que moi, Paul, je suis devenu le serviteur. Colossiens 1:23

 

Un autre passage peut cependant s'ajouter a cette liste  a Éphèse : 

 

Mais plusieurs s'entêtaient, refusaient de croire et se moquaient du chemin du Seigneur devant l'assemblée. Alors Paul finit par les quitter, il emmena les disciples avec lui et leur parla chaque jour dans l'école d'un certain Tyrannus. Cela dura deux ans, de sorte que tous ceux qui vivaient dans la province d'Asie, les Juifs et les non-Juifs, purent entendre la parole du Seigneur.

Actes 19:10 (NDT)

 

 

Comment Paul pouvait être plus clair ?  L'Évangile a été proclamé dans toute la création sous le ciel. Alors que les gens lisent ces passages ils peuvent se demander si les mots “le monde entier,” “les bouts du monde,” “tout le monde,” et “toute la création sous le ciel,” signifient vraiment le monde entier de la façon dont nous le comprenons aujourd'hui. Certains peuvent se demander si ces paroles signifiaient  peut-être  le monde aussi loin que les disciples le connaissaient ou juste l'Empire romain.

Dans ces passages il y a deux mots grecs différents qui ont été traduits par le mot "monde".

Paul a utilisé le mot grec kosmos dans Romains 1:8 et dans Colossiens 1:6. Le mot kosmos peut être traduit par "le monde" ou "la terre", mais d'une façon ou d'une 'autre, cela inclut le monde entier. L'autre mot grec pour le monde est oikoumene, qui peut être traduit par “toute la terre habitable " ou “le monde  civilisé.” Paul a utilisé ce mot dans Romains 10:18, quand il a déclaré que la Parole était allée “jusqu’aux bouts du monde.” Jésus a aussi utilisé ce mot, oikoumene, dans Matthieu 24:14. Dorénavant, nous comprenons que Sa déclaration originale était que les disciples auraient le temps de prêcher l'Évangile du royaume au monde civilisé.

Jésus a dit, "Alors viendra la fin." (Matthieu. 24:14). À quelle fin faisait-il allusion ? La fin du temple et de la destruction de Jérusalem — ce qui est exactement ce que nous apprenons dans les versets suivants.

Jean Chrysostome :

Vous prêcherez partout....

Puis il a ajouté, "Cet Évangile du royaume sera prêché partout dans le monde entier, comme un témoignage à toutes les nations; et la fin viendra." Le signe final de ce temps de la fin sera la ruine de Jérusalem. (L'Ancien Commentaire chrétien, 2002, Ib : p. 191)

 Justin Martyr :

De Jérusalem ils sont allés dans le monde, des hommes, au nombre de douze ... par la puissance de Dieu ils ont proclamé à chaque race  d'hommes qu'ils ont été envoyés par Christ pour enseigner à tous la parole de Dieu. (Les Pères de l'Avant Nicée, 1989, la Première Apologie, XXXIX)

Charles Spurgeon :

Il y avait un intervalle suffisant pour la déclaration complète de l'Évangile par les apôtres et les évangélisateurs de la première Église chrétienne et pour la réunion de ceux qui ont reconnu Christ crucifié comme le vrai Messie. Alors est venu la fin affreuse que le Sauveur avait prévue et prédite ainsi que l'espoir qui sortait de ses lèvres et de son cœur, la triste lamentation qui a suivi sa prédiction de mort qui attendait sa capitale coupable. (L'Exposition Populaire de Spurgeon sur Matthieu, 1979, p.211

Eusèbe de Césarée :

L’enseignement de la nouvelle alliance a été porté à toutes les nations et immédiatement les Romains ont assiégé Jérusalem et l'ont détruit ainsi que le Temple. (La Preuve de l'Évangile, 1920, I:6)

 

Matthieu 24:15-20 : Fuyez la Judée

 

Jésus a dit aux disciples qu'après avoir prêché l'Évangile avec succès, ils devaient être prêts à fuir la Judée, parce que la destruction était sur le point de se produire.

 

“Or quand vous verrez l'abomination qui causera la désolation, qui a été prédite par Daniel le Prophète, être établie dans le lieu saint, (Que celui qui lit [ce Prophète] y fasse attention.) Alors, que ceux qui seront en Judée, s'enfuient aux montagnes.  Et que celui qui sera sur la maison, ne descende point pour emporter quoi que ce soit de sa maison.  Et que celui qui est aux champs, ne retourne point en arrière pour emporter ses habits.  Mais malheur aux femmes enceintes, et à celles qui allaiteront en ces jours-là. Or priez que votre fuite ne soit point en hiver, ni en un jour de Sabbat.” (Matthieu. 24:15-20)

 

Les chrétiens formés au point de vue Futuriste envisagent que ce passage sera réalisé dans l'avenir, un de ces jours avant la fin du monde. Notamment ils pensent à l'abomination de la désolation comme étant l'antéchrist qui marchera dans le temple (celui qui sera construit dans l'avenir proche) à Jérusalem, érigera une idole sur pied pour qu'on l'adore et se déclarera Dieu. On pense qu'a partir de cet événement commencera une terrible tribulation mondiale.

 

Pour comprendre ce passage du point de vue Prétériste partiel, notez que Jésus parle des événements tragiques qui n'arriveront pas partout dans le monde entier, mais directement là à Jérusalem et dans la région environnante de la Judée. Nous le savons parce qu'Il parle à Ses disciples et répond à leur question concernant le moment ou Jérusalem et le Temple seront détruits.

Jésus a dit que quand l'abomination de la désolation (que nous définirons plus tard) se tiendra dans le lieu saint, les gens “en Judée” doivent courir vers les montagnes. Il n'a pas dit que les gens partout dans le monde devraient fuir. De plus, nous savons que Jésus adressait Son avertissement aux Juifs, car Il a conseillé aux gens de prier pour que leur fuite ne soit pas un jour de Sabbat - un avertissement qui est particulièrement pertinent pour le  peuple juif, alors qu'ils gardent le Sabbat d'une manière qui ne leur permet pas de travailler ou de courir même en cas de tragédie. Il a dit aussi que les gens sur leurs toits ne descendent point pour emporter quoi que ce soit de leurs maisons; cela, aussi, indique qu'Il parlait des gens dans cette région du monde, car les maisons à Jérusalem étaient souvent construites de manière à ce que les gens puissent se rassembler sur leurs toits. L'avertissement de Jésus ne nous dit rien des gens vivant à l'extérieur de Judée. Jésus parlait de quelque chose de terrible qui était sur le point d'arriver en Judée et il n'y a rien dans le passage pour indiquer un événement mondial. 



10/10/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres