Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Quand Dieu garde le silence


Une foule haineuse hurle : "À mort, à mort ! Crucifie-le !" Alors Pilate leur livre Jésus pour être crucifié Jean 19.15, 16). Les hommes se révoltent contre Jésus, venu de la part de Dieu leur révéler son amour. Ils le rejettent et demandent la mort de celui qui pourtant n'avait fait que le bien. Ils dévoilent ainsi la profondeur du mal qui est en eux. Quelle honte ! Tous, de quelque nationalité qu'ils soient, participent en consentant à ce crime.

 

Toutefois, quelques voix isolées proclament l'injustice d'un tel forfait. Un des deux malfaiteurs crucifiés avec Jésus dira : "Nous recevons ce que méritent les actes que nous avons commis ; mais celui-ci n'a rien fait qui ne doive pas se faire" (Luc 23. 4l). L'officier romain qui assiste à la scène de la crucifixion glorifiera Dieu en disant : "En vérité, cet homme était juste"

(V. 47).

 

Dieu garde le silence. Pourquoi n'a-t-il pas anéanti ces méchants qui insultaient et outrageaient son Bien-aimé ? "Il a été blessé pour nos transgressions, il a été meurtri pour nos iniquités ; le châtiment qui nous donne la paix a été sur lui, et par ses meurtrissures nous sommes guéris... L'Éternel a fait tomber sur lui l'iniquité de nous tous" (Ésaïe 53. 5, 6).

 

Tel est le prix payé pour notre salut : Dieu frappe son Fils unique et bien-aimé, pour sauver des impies... Ceux qui se repentent et qui mettent leur confiance en lui. De quel amour le cœur de Dieu, Père et Fils, devait être rempli pour nous sauver à ce prix !



15/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres