Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Que dire des "pères spirituels” ?

Question: Nous n'avons pas besoin des pères spirituels pour nous conseiller et nous libérer dans notre destiné ?

 

 Oui, Paul a appelé Timothée, “mon enfant légitime en la foi” (1 Timothée 1:2) et a évidemment marché dans un conseil dynamique, une relation   encourageante et libératrice envers Timothée.

Paul a aussi exprimé un désir de plus de vrais pères par contraste avec les nombreux enseignants qui étaient disponibles (1Corinthiens 4:15-17). Le problème avec le père spirituel comme nous l'avons vu dans la structure pyramidale est que cela devient un système de contrôle, de finance et de promotion. C'est ce qui arrive quand on demande que chacun doive avoir un père spirituel et que chaque fils doive  honorer son père spirituel en lui donnant une dîme.

 Les exemples donnés sont Josué sous Moïse, Elisée sous Elie et Timothée sous Paul. La leçon prise de ces exemples est que vous devez avoir un rapport  paternel pour “vous libérer dans votre destinée”. Pourtant, la vérité des exemples cités n'est qu'aucun  Moîse, Elie ou Paul n'avaient un père spirituel. Ces exemples coupent les deux sens. Il est bon d'avoir un frère aîné, un conseiller, un père spirituel mais ce n'est pas obligatoire ou nécessaire. Ce manque ne les a pas empêchés de réaliser leurs destinées!

 

D'ailleurs Paul utilise même le fait qu'il n'avait pas de conseiller dans la foi comme une validation de la révélation qu'il avait reçu directement de Jésus.

 “Ceux qui sont les plus considérés-quels qu'ils aient été jadis, cela ne m'importe pas: Dieu ne fait point acception de personnes, -ceux qui sont les plus considérés ne m'imposèrent rien.” (Galates 2:6)

 

 Et il l'a dit en parlant des apôtres à Jérusalem - “ceux qui semblaient être quelque chose”! De vrais pères spirituels pressent leurs fils vers le Père Céleste et amènent les paroles de Jésus dans leurs cœurs pour ne jamais prendre de fausse place dans leur relation. Ceux qui ont vu Jésus ne se prennent pas au sérieux ni pour un autre chef.

 

 “Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères. Et n'appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ. Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.  Quiconque s'élèvera sera abaissé, et quiconque s'abaissera sera élevé.” Matthieu. 23:8-12. Et que dire des pères spirituels qui demandent que leur fils leur donnent la dîme ? Paul dirait que leur demande d'argent les disqualifie d'être des pères de n'importe quelle sorte et parle aux Corinthiens de son attitude paternelle,

 “Je ne vous serai point à charge; car ce ne sont pas vos biens que je cherche, c'est vous-mêmes. Ce n'est pas, en effet, aux enfants à amasser pour leurs parents, mais aux parents pour leurs enfants.” (2 Corinthiens 12:14



07/11/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres