Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Qui a le droit de juger ?


Juger son prochain est une chose dont tout le monde a naturellement le talent. L’Homme a tendance à ne voir avant tout que les erreurs et les fautes de son prochain plus que tout. On a même l’impression que ce qui lui importe le plus, ce sont les failles de l'autre afin de le calomnier ou le juger. Chez les chrétiens, plusieurs en ont fait un ministère qui est basé essentiellement  selon eux, sur la dénonciation des œuvres des ténèbres.

Il est facile de pointer du doigt les erreurs des autres avec dureté ; mais il n'est pas aussi évident d’en faire autant avec soi-même. Ce que beaucoup ignorent, c’est que l'on doit faire une nette distinction entre la répréhension ou même la dénonciation et le jugement ou la condamnation de son prochain. 
Pour reprendre ou dénoncer les œuvres mortes des ténèbres liées à un prochain, il y a des critères bibliques à respecter qui s’associent à des étapes ; afin que celui qui se permet de le faire, puisse veiller  à ne pas pécher en pensant bien faire. 


Comment reprendre ou dénoncer selon Dieu ? 


1 - L’esprit qui anime : Il est très important de jogger l’esprit qui nous anime lorsque l’on expose les erreurs de notre prochain. Plusieurs esprits peuvent nous conduire à agir ainsi, mais un seul Esprit doit nous animer, le Saint Esprit
Quand IL nous anime, alors nous agissons par AMOUR, non pas par un esprit de CALOMNIE, de MÉDISANCE, de DISPUTE, d’AIGREUR, de JALOUSIE ou de QUERELLE, ainsi que d’ORGUEIL. Le but de celui qui pointe du doigt en espérant dénoncer, doit être  principalement axé sur : GAGNER SON PROCHAIN et lui manifester de l’AMOUR.  2 Tite 1:14  Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous.


2 – Par quoi commencer : Il faut toujours commencer  avant toute chose (si cela est possible), par avoir une conversation avec celui qui vous semble être dans l’erreur. Ne pas commencer par l'exposer sans auparavant avoir eu une conversation  avec lui ; même si ce que vous dénoncez vous semble être anti-biblique. Matthieu 18:15  Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S’il t’écoute, tu as gagné ton frère.

3 – Veiller à prier pour lui, ou pour elle : 
Si vous exposez les œuvres d’une personne pour qui vous n’avez jamais prié, alors votre jugement n’est aucunement animé d’un bon esprit. L’important n’est pas de dénoncer, mais plutôt de souhaiter la repentance de celui qui semble être dans l’erreur, de l’aimer pour être poussé à prier pour lui. Si Dieu nous demande de prier pour nos ennemis, ce n’est pas pour les livrer ou les juger ; c’est plutôt, pour qu’ils puissent se repentir et revenir sur le droit chemin.  Luc 6:28  bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous maltraitent.


4 – Reprenez toujours avec douceur : Quand vous voyez certaines personnes juger leurs prochains, vous réalisez que leur ennemi n’est pas seulement Satan et ses œuvres mortes. Ils sont amers, hautains, aimant les disputes et sont d’une violence verbale qui n’a pas de sens. Si notre répréhension est poussée par l’amour, dans ce cas, nous devons reprendre avec DOUCEUR. Galates 6:1  Frères, si un homme vient à être surpris en quelque faute, vous qui êtes spirituels, redressez-le avec un esprit de douceur. Prends garde à toi-même, de peur que tu ne sois aussi tenté.


5 – Tu n’es pas là pour juger, mais pour aimer et aider : Si vous êtes durs et fermes avec votre prochain à la moindre erreur, alors prenez conscience que vous serez traité par Dieu de la même façon. Soyons donc prompts à être amour et miséricorde, plutôt qu’à être juges. Matthieu 7:2  Car on vous jugera du jugement dont vous jugez, et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez. 

Jacques 2:13  car le jugement est sans miséricorde pour qui n’a pas fait miséricorde. La miséricorde triomphe du jugement.



6 – Seul le jugement de Christ est juste : Le seul qui a le droit  de juger, c’est seulement Jésus Christ qui juge justement. Jean 5:30  Je ne puis rien faire de moi-même : selon que j’entends, je juge ; et mon jugement est juste, parce que je ne cherche pas ma volonté, mais la volonté de celui qui m’a envoyé.


Faisons attention à chaque fois que nous exposons un mauvais côté de l’un de nos prochains… Veillons à être animés d’un bon Esprit. Tout part de là.

Ephésiens 4:29  Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.

 

Donald SORO



10/03/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres