Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Travailler n'est pas une malédiction.

                 

Imaginez le paradis. Vraiment. Prenez un moment et imaginez que vous êtes au paradis. Que voyez-vous ? Peut-être vous vous imaginez une île tropicale à distance avec l'eau claire de la piscine. Vous pouvez presque sentir vos orteils s'enfoncer dans les sables blancs réchauffés par le soleil. Ou peut-être vous imaginez-vous dans un fauteuil inclinable surdimensionnée Adirondack. Le feu dans la cheminée de pierre offre le répit parfait de l'air frais de la montagne alors que vous vous détendez d’avoir passé la journée en lisant un livre .

 

Bien que les images de paradis varient d'une personne à l’autre, une chose semble rester constant dans tous: presque tout le monde convient que «paradis = libéré du travail. " Tout le monde, sauf Dieu.

 

Au commencement, Dieu créa le travail. C'est vrai. Une des premières choses que nous apprenons sur la façon dont Dieu nous a fait, c'est qu'il nous a conçus pour le travail. «Soyez féconds et multipliez ; remplissez la terre et soumettez-la » (Genèse 1:28 ), dit Dieu. Et si nous ne sommes pas passé à côté de ce qu’il voulait dire, nous dit l’auteur, «Le Seigneur Dieu prit l'homme et le plaça dans le jardin d'Eden pour le cultiver et prendre soin de lui » (Genèse 2:15 ).

 

Ce n'est pas non plus un paradis du passé. Les prophètes bibliques décrivent aussi le paradis futur en cours de préparation pour le peuple de Dieu comme un moment où les gens changent leurs armes de guerre en outils agricoles (Ésaïe 2:1-5 ; Michée 4:1-5). Ainsi, la Bible commence avec les humains travaillant au paradis et se termine avec les humains travaillant au paradis !

 

Le travail n'est pas une malédiction

 

À la lumière de tout cela, il devrait être évident que le travail n'est pas une malédiction. Au lieu de cela, Dieu nous montre que le travail fait partie de son plan parfait pour nos vies.

 

En fait, le travail est autant un besoin humain de base comme la nourriture, la beauté, le repos et l’amitié. Les études sociologiques montrent que, sans un travail significatif, les gens souffrent émotionnellement, physiquement et spirituellement. La perte de travail est dangereuse pour nous parce que Dieu nous a conçus spécifiquement pour le travail.

 

Notre travail nous permet de découvrir une partie de ce que signifie être un être humain créé à l'image de Dieu. Il nous aide aussi à comprendre nos propres capacités et nos dons. De plus, le travail est l'un des principaux moyens par lequel Dieu nous utilise pour bénir d'autres personnes. Il a conçu le monde afin que notre travail bénéficie aux autres. Si vous pensez à toutes les choses que vous possédez et utilisez - du dentifrice aux autoroutes jusqu’aux magasins de vêtements, vous verrez que vous avez été extrêmement béni par le travail d'innombrables personnes. Le travail est une chose merveilleuse !

 

Pourquoi, malgré tout cela, nous n'aimons toujours pas le travail

 

Si nous sommes honnêtes, cependant, nous pouvons admettre que ce que Dieu dit au sujet du travail semble bien différent de notre expérience. Dieu dit que le travail est bon, mais le travail ne se semble pas toujours bon.

 

En fait, les sondages montrent que sept personnes sur dix " haïssent " ou " détestent " leurs emplois. Pourquoi ? Pourquoi tant d'entre nous méprisent ce que Dieu nous a créés à faire, et que Dieu utilise pour bénir le monde ?

 

Vous connaissez probablement déjà la réponse. Le problème n'est pas avec le travail, mais avec nous. Nous sommes pécheurs, ce qui n'est pas seulement une description de notre culpabilité devant Dieu. dire que nous sommes pécheurs signifie aussi que nos pensées, nos sentiments et nos actions sont à l’envers, inversées, tordues, polluées, et tous les mots que nous pourrions utiliser pour dire que nos cœurs, nos esprits, nos âmes et nos corps sont tout simplement cassés.

 

Cela signifie que ce que Dieu avait prévu d’être une bénédiction, tel que le travail peut nous sembler une malédiction. En bref, le péché est ce qui rend le travail dur. C'est pourquoi ce n'est qu'après qu'ils avaient péché qu'Adam et Eve ont été informés des nouvelles difficultés auxquelles ils seraient confrontés dans le monde de Dieu (Genèse 3:17-19 ).

 

Ça semble évident à dire, mais cela signifie que nous ne devrions pas haïr le travail. Au lieu de cela, nous devons haïr notre péché. Chaque fois que nos emplois semblent stressant, difficiles, éprouvant, ennuyant, pas amusant, dur, etc, nous devons nous rappeler pourquoi c'est le cas. C'est à cause de notre péché. C'est parce que nous sommes limités, et que Dieu ne l'est pas. C'est parce que nous avons besoin d'être changé de sorte que ce qui ressemble à une malédiction soit effectivement vécue comme une bénédiction.

 

Votre emploi et de l'évangile

 

L'évangile rappelle qu'un jour la grâce de Dieu qui pardonne également va renouveler nos esprits, nos cœurs et nos corps avec la même puissance qui a ressuscité Jésus d'entre les morts (Romains. 8:11 ). Nous allons être " comme lui " (1 Jean 3:2 ), ce qui signifie que beaucoup de changement nous attendent, y compris la façon dont nous abordons le travail que Dieu nous a destiné à faire.

 

En attendant, puisque nous savons que le travail fait partie des plans de Dieu pour le paradis, nous devons aborder le travail comme un bon cadeau. Nous devons remercier Dieu pour le travail qu'il nous a donné, car il utilise notre travail pour nous aider à pourvoir à nos familles et bénir les autres avec ce service qu'il fournit. Nous devons aussi prier pour que Dieu nous aide à voir notre péché par le travail qu'il nous a donné, en lui demandant d'utiliser notre travail pour nous apprendre à dépendre de lui encore plus.

 

Enfin, nous devons nous rappeler qu’aucun travail honnête n’est trop dur, trop insignifiant ou trop ennuyeux s’il est fait pour la gloire du Seigneur. C'est pourquoi Paul nous exhorte : «Quel que soit votre travail, faites-le de tout votre cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes. Rappelez-vous que le Seigneur vous récompensera : vous recevrez les biens qu'il réserve aux siens. Car le véritable Maître que vous servez, c'est le Christ.»(Colossiens 3:23-24).                                                 

Doug Ponder



31/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres