Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Comment serons nos corps ressuscités ?

Jésus était sur la terre dans son corps de résurrection pendant quarante jours, nous montrant comment nous pourrions vivre comme des êtres humains ressuscités. En effet, il a également démontré où nous vivrions en tant qu’êtres humains ressuscités sur Terre. Le corps de la résurrection du Christ était adapté pour la vie sur Terre, pas principalement pour la vie dans le Ciel intermédiaire. Comme Jésus a été élevé pour revenir vivre sur Terre, nous serons élevé pour revenir vivre sur la Terre

(1 Thessaloniciens 4:14 , Apocalypse 21:1-3).

Jésus ressuscité marchait et parlait avec deux disciples sur la route d'Emmaüs (Luc 24,13-35). Ils lui ont posé des questions ; il leur a enseigné et les a guidés dans leur compréhension de l’Écriture. Ils n'ont rien vu de différent de lui pour les avertir de son identité jusqu'à ce que « leurs yeux s'ouvrirent " (Luc 24:31 ). Cela donne à penser que Dieu les avait empêchés de reconnaître Jésus plus tôt, s'ils avaient vu quelque chose d’inhabituel. Le fait est qu'ils n'ont rien vu de mal. Ils ont vu Jésus ressuscité comme un être humain de tous les jours. La plante de ses pieds ne planait pas au-dessus de la route, elle marchait sur ​​la route. Personne n'a vu de pain qui descendait dans un œsophage transparent quand il l’a avalé.

Nous savons que le Christ ressuscité ressemblait à un homme parce que Marie l'a appelé «monsieur» quand elle a supposé qu'il était le jardinier (Jean 20:15 ). Bien que d'abord elle n'a pas reconnu sa voix, quand il l'a appelé par son nom, elle l’a reconnu (Jean 20:16 ). C'est alors qu'elle « se tourna vers lui. " Parce que les femmes modestes ne regardaient pas les hommes étrangers dans les yeux, cette phrase suggère qu'elle ne l'avait pas regardé avant.

Jésus a passé un temps tout à fait normal avec ses disciples après sa résurrection. Tôt un matin, il « se tenait sur le rivage "(Jean 21:4 ). Il n'a pas plané ou flotté ou même marché sur l’eau, bien qu’il ait pu le faire. Il s’est levé et a appelé les disciples (Jean 21:5 ). De toute évidence, sa voix avait l’air humaine, car il avait traversé l'eau et les disciples ne se doutaient pas que c'était n'importe qui, sauf un être humain. Apparemment ce n’était pas comme les voix profondes, d’un autre monde que les films attribuent à Dieu ou aux anges.

Jésus avait fait un feu, et il était déjà en train de cuire du poisson qu'il avait sans doute prit lui-même. Il les faisait cuire, ce qui signifie qu'il n'a pas simplement claqué des doigts pour matérialiser un repas fini (comme Joséphine ange gardien. NDT). Il les a invités à ajouter leur poisson au sien et leur a dit: « Venez déjeuner » (Jean 21:12 ).

Une autre fois quand il est apparu à ses disciples, le corps de résurrection de Christ a interagi de façon transparente avec les corps mortels des disciples (Jean 20:19-23). Rien n'indique que ses vêtements étaient bizarres ou qu'il avait un halo au-dessus de sa tête. Il était suffisamment proche pour souffler sur eux (Jean 20:22).

D'autre part, si les portes étaient verrouillées, le Christ est apparu soudainement dans la pièce où les disciples étaient rassemblés (Jean 20:19). Le corps du Christ pourrait être touché, agrippé et pouvait consommer des aliments, mais il pouvait apparemment " se matérialiser " aussi. Comment est-ce possible ? Serait-il possible qu’un corps de résurrection soit structuré de manière à permettre à ses molécules de passer à travers les matériaux solides ou de devenir tout à coup visible ou invisible ? Bien que nous sachions que le Christ pouvait faire ces choses, on ne nous dit pas explicitement que nous serons en mesure de le faire. Il se peut que certains aspects de son corps de résurrection soient uniques en raison de sa nature divine. † † †

En observant le Christ ressuscité, nous en apprenons non seulement sur organismes ressuscités, mais aussi sur les relations ressuscités. Christ communique avec ses disciples et leur montre son amour en tant que groupe et en tant qu’individus.

Il les instruit et leur confie une tâche (Actes 1:4-8 ).

Si vous étudiez ses interactions avec Marie-Madeleine (Jean 20:10-18), Thomas (Jean 20:24-29 ), et Pierre

(Jean 21:15-22), vous verrez comment ils sont similaires à ses interactions avec les mêmes personnes avant sa mort. Le fait que Jésus a repris ses relations là où ils les avaient laissées est un avant-goût de nos propres vies après que nous soyons ressuscités. Nous ferons l'expérience de la continuité entre nos vies actuelles et nos vies ressuscités, avec nos mêmes souvenirs et nos histoires relationnelles.

Une fois que nous comprenons que la résurrection du Christ est le prototype de la résurrection de l'humanité et de la terre, nous nous rendons compte que l'Écriture nous a donné une interprétation précédente pour aborder les passages concernant la résurrection et la vie humaine sur la Nouvelle Terre. Ne devrions-nous interpréter les passages faisant allusion aux personnes vivant ressuscité sur la Nouvelle Terre aussi littéralement que celles concernant la vie du Christ ressuscité au cours des quarante jours, où il a marché sur notre vieille Terre ?



10/05/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres