Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

La promesse de corps impérissables

 

Lorsque Paul parle de notre corps de résurrection, il dit, «Le corps est semé corruptible, il ressuscite incorruptible ; il est semé méprisable, il ressuscite glorieux ; il est semé infirme, il ressuscite plein de force ; il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel » (1 Corinthiens 15:42-44 ).

 

Ce qui suit résume les contrastes dans ce passage :

 

CORPS TERRESTRE - CORPS DE RESURRECTION

Semé corps périssable - ressuscité corps incorruptible

Semé dans le déshonneur - ressuscité dans la gloire

Semé dans la faiblesse - ressuscité en puissance

Semé corps naturel - ressuscité corps spirituel

 

Quand Paul utilise le terme « corps spirituel »

(1 Corinthiens 15:44), il ne parle pas d'un corps fait d’esprit, ou un corps incorporel -  ça n’existe pas. Le corps signifie un corps physique : de chair et d’os. Le mot spirituel ici est un adjectif décrivant le corps, sans en négliger son sens. Un corps spirituel est d'abord et avant tout un corps réel ou bien il ne serait pas qualifié de corps. Paul aurait simplement dit : "Il est semé corps animal, il ressuscite esprit," si tel était le cas. A en juger par le corps de la résurrection du Christ, un corps spirituel semble la plupart du temps ressembler et agir comme un corps physique normal, à l'exception qu'il peut avoir (et dans le cas de Christ, il en avait) des pouvoirs de nature métaphysique ; ce qui est, au-delà des capacités physiques normales.

 

Paul poursuit en disant, «Et de même que nous sommes à l'image de l'homme fait de poussière du sol, de même nous serons à l'image de celui qui est du ciel. Voici ce que je veux dire, frères : ce qui est fait de chair et de sang ne peut pas avoir part au Royaume de Dieu, et ce qui est mortel ne peut pas participer à l'immortalité. Je vais vous révéler un secret : nous ne mourrons pas tous, mais nous serons tous transformés en un instant, en un clin d'œil, au son de la dernière trompette. Car lorsqu'elle sonnera, les morts ressusciteront pour ne plus mourir, et nous serons tous transformés. En effet, ce qui est périssable doit se revêtir de ce qui est impérissable ; ce qui meurt doit se revêtir de ce qui est immortel. Lorsque ce qui est périssable se sera revêtu de ce qui est impérissable, et que ce qui meurt se sera revêtu de ce qui est immortel, alors se réalisera cette parole de l'Écriture : « La mort est supprimée ; la victoire est complète ! Mort, où est ta victoire ? Mort, où est ton pouvoir de tuer ? »"

(1 Corinthiens 15:49-55 ).

 

Quand Paul dit que « la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu », il parle de notre chair et de notre sang comme ils le sont maintenant : maudit et soumis au péché. Nos corps présents sont déchus et destructibles, mais notre corps futur - quoique corps encore au sens propre du terme. - sera insensible au péché et indestructible. Ils seront comme le corps de résurrection du Christ, à la fois physique et indestructible.

 

Un corps ne doit pas être destructible pour être réel. Notre destructibilité est une aberration à la norme créée par Dieu. La mort, la maladie et la détérioration avec l'âge sont les produits du péché. Parce qu'il n'y avait pas de mort avant la chute, vraisemblablement les corps d'origine d’Adam et d’Eve étaient soit indestructibles ou s’auto reparaît, (leurs cellules se régénéraient sans cesse NDT) ou (pouvait-être guéri par l'arbre de vie, comme cela est suggéré dans Apocalypse 22:2). Pourtant, ils étaient vraiment de chair et le sang.

 

Beaucoup d'entre nous attendons avec impatience le ciel plus maintenant que nous ne le faisions lorsque notre corps fonctionnait bien. Joni Eareckson Tada le dit bien : " Quelque part dans mon corps brisé et paralysé il y a la semence de ce que je vais devenir. La paralysie fait ce que je vais devenir d'autant plus grande que je suis maintenant atrophiée, à la place de mes jambes inutiles j’aurais des jambes ressuscitées resplendissantes. Je suis convaincue que si il y a des miroirs dans le ciel (et pourquoi pas ?), L'image que je verrai sera incontestablement Joni, «bien que beaucoup mieux, ce sera une Joni lumineuse. "

 

A l'intérieur de votre corps, même s’il est en échec, il y a le modèle de votre corps de résurrection. Vous ne pouvez pas être satisfait de votre corps ou de votre esprit actuel, mais vous serez ravis de vos mises à jour à la résurrection.

Avec eux, vous serez mieux en mesure de servir et de glorifier Dieu pour jouir d'une éternité de merveilles qu'il a préparé pour vous.                                               

Randy Alcorn                                                                                      



01/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres