Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

Des portes ouvertes et une croissance importante

 

En 1946, Dieu permit que l’Eglise de Dieu débuta par la radio, et l’Œuvre s’accomplissait à travers M. Armstrong. Afin de résoudre les impératifs d’enregistrement des émissions journalières (pour lesquels Hollywood était techniquement bien équipé), et conscient de la nécessité d’ouvrir un collège pour entraîner des ministres compétents et fidèles, M. Armstrong envisagea de déménager au sud de la Californie. Il y trouva un domaine approprié à Pasadena,

et fit les démarches pour son acquisition.

A cette époque, M. et Mme Armstrong firent un voyage en Europe, pour étudier la possibilité d’établir une branche européenne du collège en vue de préparer des ministres pour une Œuvre internationale. Personne ne pourrait accuser M. Armstrong d’avoir eu des idées étroites ! Cependant, la plupart des gens auraient pu croire que ce projet était totalement surréaliste. Après tout, seules cinquante personnes assistaient à la Fête des Tabernacles à Belknap Spring,

en 1946 ! Le collège américain n’était même pas construit et aucunement en état de fonctionner – il n’y avait que de grands rêves et un domaine en déclivité bâti de deux bâtiments, que M. Armstrong tentait de négocier. Cependant, la vision et la capacité de « penser large » étaient des qualités que M. Armstrong manifesta plus qu’aucun autre dirigeant de l’Eglise de Dieu de son époque. L’Ambassador College ouvrit ses portes en automne 1947, avec quatre étudiants et

huit professeurs, cependant, l’expansion et une branche du collège en Europe devaient encore attendre un moment.

En 1949, les étudiants de l’Ambassador College entamèrent leur première tournée de baptême dans le pays. Le fruit de ces premières tournées de baptême se manifesta par un bond du nombre de participants à la Fête des Tabernacles, qui passa de 150 en 1951 à 450 en 1952. En décembre 1952, M. Armstrong ordonna les premiers évangélistes de cette phase de l’Eglise de Dieu : Richard Armstrong, Raymond Cole, Herman Hoeh, Paul C. Meredith et Roderick C. Meredith. En février 1953, Marion et Raymond McNair furent ordonnés, portant ce nombre à sept. Commença alors une période de croissance et d’expansion rapide de l’OEuvre.

Après avoir suivi les cours des deux premières classes de l’Ambassador College, les étudiants étaient diplômés, une école supérieure de théologie fut fondée. M. Armstrong utilisa l’école supérieure de théologie comme tremplin pour aborder plus profondément de nombreux sujets, les plus importants étant ceux qui traitaient de la nature de Dieu et de la destinée humaine.

A travers son histoire, l’Eglise de Dieu a toujours été contre le concept de la Trinité. Néanmoins, ce n’est pas avant le printemps 1953 que M. Armstrong et les autres ministres commencèrent à exposer clairement les enseignements bibliques, qui révèlent que Dieu est une Famille, au sein de laquelle les êtres humains convertis naîtront lors de la résurrection des morts. Au départ, ils avaient cherché à prouver que l’idée de la Trinité était une erreur. Au lieu de cela, ils trouvèrent une vérité importante constamment réaffirmée dans la parole divine.

Quoique cette compréhension fût clairement sous-entendue dans tout ce qui était enseigné auparavant, M. Armstrong et les autres furent mis au défi d’accepter cette vérité simple mais profonde et fantastique.

Cet enseignement important des Ecritures – selon lequel nous pourrons naître un jour dans la Famille divine – est peut-être la seule vérité majeure que Dieu réintroduisit dans l’Eglise de Dieu, à travers M. Armstrong.

Deux pas de géant firent progresser la prédication de l’Evangile, en 1953. L’année commença avec l’ouverture de l’une des plus grandes portes de l’histoire de l’OEuvre. Le 1er janvier, Radio Luxembourg – la plus puissante station de radio de l’époque – commença à diffuser The World Tomorrow en Europe. En outre, M. Armstrong obtint un temps d’antenne pour une émission journalière diffusée dans tout le réseau d’ABC Radio Network.

En février 1953, Richard Armstrong (le fils aîné de M. Armstrong, qui mourut dans un accident de voiture en 1958) ouvrit un bureau à Londres. En 1954, accompagné de son épouse Loma, de Richard Armstrong et de Roderick C. Meredith, M. Armstrong dirigea des campagnes d’évangélisation en Grande-Bretagne. En 1956-1957, M. Meredith revint pour mener d’autres campagnes. En 1958, de retour aux Etats-Unis, il fut nommé second vice-président de l’Eglise.

La revue Plain Truth de juin 1960 comporte un article spécial de M. Armstrong, destiné aux lecteurs britanniques à qui on annonçait une série de conférences qui devaient être présentées dans leur pays par M. Meredith : « M. Meredith est entièrement consacré, extrêmement sincère […] Il vient vous parler de choses que vous ne pouvez entendre ailleurs […] vous serez secoués, surpris – vous entendrez plus de vérités authentiques en une seule soirée que la plupart des gens n’ont apprises au cours de leur vie ! » (Fletcher, page 256). En octobre 1960, le second Ambassador College ouvre ses portes à Bricked Wood, en Angleterre ; puis, en 1964, un troisième campus ouvre à Big Sandy, au Texas.

Comme le nombre de ministres capables de faire des tournées de baptême et de diriger des Eglises augmentait, l’OEuvre engrangeait la moisson. L’assistance aux Fêtes passa de 750 en 1953 à plus de 2000 en 1957. En 1961, le nombre total atteignait presque 10.000, et en 1967, il dépassait les 40.000. La circulation de The Plain Truth atteignit le demi million en 1964, et le million en 1967. Vers la fin de l’année 1960, The World Tomorrow était diffusé quotidiennement et le nombre d’auditeurs se chiffrait par dizaines de millions de gens de par le monde. Avec cette montée d’intérêt pour la parole divine de par le monde, la dénomination officielle de l’organisation fut changée, en 1967, en «Worldwide Church of God » (Eglise Universelle de Dieu) au lieu de « Radio Church of God ».

Durant toute la croissance des années 1960, Garned Ted Armstrong (le fils cadet de M. Armstrong) fut le principal présentateur du World Tomorrow, ainsi que le vice-président de l’Eglise.

Dr C. Meredith (qui avait reçu, en janvier 1966 son doctorat en théologie de l’école supérieure de théologie de l’Ambassador College) fut nommé directeur du ministère aux Etats-Unis.

En 1967, Mme Loma Armstrong décéda à l’âge de soixante-quinze ans. Vers la fin des années 1960, des signes de futurs problèmes au sein de l’OEuvre commençaient déjà à poindre. En janvier 1972, l’Eglise fut secouée par la mise à pied de Garner Ted Armstrong. Quatre mois plus tard, il réintégrait son poste. Les années 1970 virent l’émergence grandissante d’un esprit libéral et permissif dans l’Eglise en Amérique et partout ailleurs. En 1974, un certain nombre de ministres et de membres quittèrent l’Eglise ; des confusions doctrinales, ajoutées à des accusations de scandale, prirent l’OEuvre d’assaut. Après s’être remis d’une crise cardiaque grave en 1977, M. Armstrong finit par enlever toutes responsabilités à son fils, au printemps 1978, et à se séparer de lui au mois de juin.

En janvier 1979, l’Eglise fut momentanément frappée d’une liquidation judiciaire, imposée par l’Etat de Californie. De Tucson, en Arizona, M. Armstrong (qui récupérait encore de ses problèmes cardiaques), rappela rapidement Dr Meredith à son ancien poste de directeur du ministère américain, afin de tenter de rétablir la stabilité dans l’Eglise et dans le ministère au cours de cette époque de trouble. En même temps, M. Armstrong chercha à « remettre l’Eglise sur les rails » après le libéralisme et la dilution doctrinale des années 1970. Alors qu’il était, lui, près de sa fin, en janvier 1986, The Plain Truth circulait à plus de huit millions d’exemplaires en sept langues différentes. La participation à la Fête des Tabernacles approchait les 150.000 de par le monde.

Lorsque Joseph Tkach prit les rênes de l’Eglise Universelle de Dieu, à la mort de M. Armstrong, en janvier 1986, l’Eglise paraissait solide. Il sembla qu’elle fût déterminée à faire l’Œuvre de Dieu et à rester dans la Vérité. Cependant, il y avait des problèmes sous-jacents. Ils devinrent de plus en plus évidents, d’abord insignifiants, puis de plus en plus voyants.



25/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres