Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

LES MEMBRES ONT DE L'AFFECTION LES UNS POUR LES AUTRES

 

Le deuxième aspect, c'est que, parce que l'église est une famille, les membres se reçoivent avec affection. Quand vous voyez père ou votre mère, ou vos enfants, vous contentez-vous de les saluer ? Dites-vous simplement "Bonjour," ou vous embrassez-vous ? Dites-vous à vos enfants que vous les aimez ? Et vous disent-ils qu'ils vous aiment ? Avez-vous des mots affection les uns pour les autres ?

Eh bien, si vous êtes une famille qui fonctionne bien, la réponse devrait être oui. Il en est de même dans l'église, parmi les frères et les sœurs, parce nous sommes une famille.

Regardons ensemble 1 Corinthiens 16:20. Quelqu'un peut-il lire ce passage ? Vous verrez qu'il y est écrit : "Recevez-vous avec un saint baiser." Ce que vous voyez là, c'est une preuve d'affection.

Il y a une branche de la sociologie appelée "proxémique". "Laproxémique" c’est l'étude de la distance de confort, entre différentes personnes, selon leur degré d'intimité. On distingue les distances personnelle, intime, social, et publique. La distance intime, c'est environ 30 centimètres. Si quelqu'un se rapproche trop de vous, vous serez assez mal à l'aise.

Supposons, par exemple, que vous vous retrouviez dans l'espace restreint d'un ascenseur avec une personne que vous ne connaissez pas. Que se passe-t-il ? Vous évitez de croiser son regard ; vous regardez ailleurs car vous êtes gênés.

Eh bien, ne devrions-nous pas permettre à nos frères et sœurs en Christ d'empiéter sur notre distance intime ? Ne devrions-nous pas nous embrasser ? Je sais que certains pratiquent le "saint baiser". Je ne cherche pas forcément à le promouvoir, mais en tout cas cela met en avant un principe important :

Si nous vivons comme la famille de Dieu, nous aurons de l'amour les uns pour les autres. Et cet amour se manifestera par des gestes d'affection, de différentes manières suivant les personnes. Le Corps de Christ se montre de l'affection physique parce que c'est une famille.

Par contraste, une famille dysfonctionnelle ne montre pas d'affection envers ces membres. Les parents ne touchent pas les enfants. Les enfants manquent d'amour et ne se sentent pas acceptés. On n'y échange pas de parole d'amour. Cette famille est dysfonctionnelle, c'est à peine une famille.

Cinq fois, Paul a exhorté les églises à s'accueillir avec un saint baiser. Cinq fois.

Dans l'église, si elle vit comme une famille, les membres manifesteront leur affection les uns pour les autres. Cela peut être un simple contact physique. Quand ce frère a prié, il m'a mis la main sur l'épaule. C'est un témoignage d'attention et d'intérêt. Vous voyez, c'est mon frère. Il peut le faire. Il peut entrer dans ma bulle, mon espace vital, et cela ne me dérangera pas parce que c'est mon frère.

Le point que je souligne, c'est que, si vous pouvez le faire dans votre famille naturelle, alors vous pourriez aussi le faire dans votre famille spirituelle. J'ai observé que tous les groupes de croyants qui deviennent sincèrement une communauté, une famille étendue comme Dieu l'a appelée à être, se montre des signes d'affection physiquement, spontanément et naturellement. Cela se voit. C'est réel. Et, en abordant ce sujet, je vous invite à le creuser jusqu'au bout, à considérer que "si mon église ne fait pas ces choses..." Vous pouvez finir la phrase.

[Commentaire dans l'assemblée : "Vous mentionnez souvent les familles dysfonctionnelles, le fait qu'ils ne s'approchent pas les uns des autres, qu'ils ne se disent pas qu'ils s'aiment. Je pense que Satan est fortement à l'œuvre dans nos cultures dans ce domaine. En effet, les études montrent qu'un bébé qu'on ne touche pas ou qui ne reçoit pas de signe d'amour, se laissera mourir. Nous avons besoin d'être touchés et aimés. Alors Satan s'arrange pour que dans notre culture, nous n'ayons plus de contact les uns avec les autres. A l'exception du mauvais côté de la chose : le touché sensuel. Cela, il nous y incite même.]

Tout à fait. Laissez-moi vous donner un exemple pour ce bébé qui se laisse mourir si personne ne le touche. Pensez à un nouveau chrétien qui entre dans l'église. Comment sera-t-il accueilli dans l'église moderne ? On lui dire : "Très bien, voici notre kit du parfait disciple. Lisez ceci. Voici nos vidéos. N'hésitez pas à participer à nos cours d'initiation et n'oubliez pas le service du dimanche."

Personne ne le prend à part, ne l'accompagne, ne le nourrit spirituellement. Alors, que se passe-t-il ? Bien souvent, ils meurent spirituellement et ils retournent dans le monde. Parce que souvent, ils trouvent plus d'amour et se sentent mieux acceptés dans le monde que dans l'église !



15/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 232 autres membres