Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

LES PRIÈRES GASPILLÉES

 

Noter que Jésus ne nous a pas commandé de prier pour les perdus, cela peut donner matière à controverse, mais c'est la vérité. Il ne nous a pas demandé de prier pour la moisson. Les cris du solitaire, de l'abusé, du torturé, de celui qui a peur, du malade, du fanatique, du violé, de l'affamé, de l'opprimé et de l'affligé touchent constamment le cœur du Père. Les cris du perdu sont efficaces, puissants et ses prières ne s'arrêtent jamais.

 

Jésus a vu les champs blancs sur le plan spirituel et plus que prêts. Ils n'ont plus besoin d'aucune préparation spirituelle. Ils n'ont pas besoin de nos prières. Nous devons entendre leurs prières ! Ils ont besoin de notre obéissance.

 

Noter que Jésus ne nous a pas ordonné de lier n'importe quelle puissance spirituelle contrôlant le perdu ou de chasser n’importe quelle puissance spirituelle exerçant sur eux une autorité, peut donner matière à controverse aussi. Ce n'est pas là où Il a vu un obstacle pour moissonner. En plus Il savait qu'Il allait s'occuper de toutes les puissances des ténèbres par Sa mort et Sa résurrection.

 

Méditer sur Ephésiens 1:15-23, Colossiens 2:14-15 et Hébreux 2:14-15. Les pouvoirs spirituels tenant les nations en esclavage ont été traités par la mort et la résurrection de Jésus. Pour nous, prier comme si nous faisions ce travail c'est tout simplement agir dans l'incrédulité à l'égard de ce que Jésus a déjà accompli. Nous ne pouvons pas faire par la technologie "spirituelle" ce qui a déjà été accompli sur la croix. C'est pourquoi nous prêchons Christ et Christ crucifié ! Paul ne prie pas contre les pouvoirs des ténèbres, mais que l'église ait la révélation de la victoire du Christ glorieux sur les ténèbres.

 

Jésus a déclaré aux disciples qui revenaient vers lui (Luc 10:18) qu'Il voyait “Satan tomber comme la foudre du ciel.” Mais cela s'est accompli quand ils obéissaient à Jésus en apportant le Royaume des cieux partout où ils allaient. C'était le résultat de leur obéissance sur la terre. Il a déclaré qu'ils avaient l'autorité sur les "serpents et les scorpions et sur tout le pouvoir de l'ennemi” et alors qu’ils exerçaient cette autorité dans la guérison et la délivrance, Jésus a vu la chute de Satan.

 

Dans beaucoup de milieux charismatiques il semble que vous pouvez avoir "un ministère" aussi longtemps que vous ne vous impliquez pas vraiment dans le service. Ils chanteront pendant des heures, feront du combat "spirituel», feront des déclarations, une marche de prière, des voyages de prière (un tourisme "spirituel" ?), prophétiser pour que la moisson vienne, prier pour que la moisson vienne, déclarer que la moisson vient mais ils n'utiliseront pas leurs temps ni leurs relations pour simplement obéir aux commandements de Jésus dans Luc 10 et s'occuper des choses qui concernent la moisson.

 

Aussi longtemps que vous priez, que vous prophétisez, que vous vous préparez et que vous faites des déclarations, vous êtes en sécurité. Il n'y a aucun risque d'échec. Il n'y a aucun fruit à juger. Vous pouvez seulement juger l'atmosphère, "l'onction", la sensation de la réunion. Vous pouvez parler des "percées spirituelles” (où parle-t-on dans le Nouveau Testament de percées spirituelles ?). Mais vous devez être "spirituels" pour les détecter ! Vous jugez de l'art de l'interprétation. Il n'y a aucune responsabilité dans la vraie vie. Vous avez ignoré l'ordre et la responsabilité de faire des disciples et vous vivez dans un monde de fausse spiritualité.

 

Pourquoi prions-nous comme si nous devions convaincre, cajoler et tourner autrement le bras de Dieu pour agir dans les nations ? Ne croyons-nous pas qu'Il aime les gens et qu’il veut le meilleur pour eux activement ? Beaucoup de prières sont dites selon la chair parce que nous n'avons jamais rencontré la nature du cœur de Dieu. Oui, priez pour les nations jusqu'à ce que vous ayez le cœur de Dieu pour y aller.

   

Pourquoi croyons-nous que plus on multiplie les prières ou plus on prie fort, Dieu entendra et répondra plus probablement ? Jésus nous a demandé de ne pas le faire puisque ce sont les païens qui s'imaginent qu'à force de paroles on les entendra (Matthieu 6:7). Dieu entend nos cœurs.  

 

Pourquoi essayons-nous de nous rassembler autant que possible dans d’énormes rassemblements de prière? Pensons-nous vraiment que plus il y a de personnes qui prient, plus Dieu répondra ? Pouvons-nous influencer Dieu par le nombre ? Jacques nous dit que la prière d'un seul homme vertueux fait beaucoup et il nous donne ensuite l'exemple d'Elie (Jacques 5:16-17). Dieu honore la foi et la droiture, pas le nombre.  

 

Pourquoi croyons-nous que la prière publique de masse est efficace ? On peut faire des "chefs de prière” des superstars, mais Jésus a condamné la foule religieuse de Son temps pour leurs prières publiques et a dit que quand nous prions dans le secret, Dieu nous récompensera. (Matthieu 6:5-6).

 

L'esprit religieux célébrera ce que Dieu a fait dans le passé et se réjouira du Messie qui viendra dans le futur, mais cherchera à tuer Celui qui dit, “Aujourd'hui même, pour vous qui l'entendez, cette prophétie de l'Ecriture est devenue réalité.” (Luc 4:21-30). Ce que Dieu a fait dans le passé nous apporte du réconfort et ce que Dieu fera dans l'avenir nous apporte un sentiment d’excitation mais l'ordre du Maître demande maintenant la foi, l'obéissance et le sacrifice.

 

La vérité est que Jésus nous a ordonné de prier pour les ouvriers. La moisson est prête, et plus que prête ! C'est sur le plan spirituel qu'elle est prête. Il a fait tous les préparatifs indispensables. Il a accompli la grande intercession. Nous devons moissonner le fruit de Son intercession. Nous devons prier pour les ouvriers.

 

Le danger de prier pour les ouvriers est exactement ce qui est arrivé aux disciples. On les a immédiatement envoyés comme la réponse à leurs propres prières ! Quand nous nous humilions pour obéir, nous nous retrouvons dans le flot de Ses desseins.

 

Nous ne sommes pas des directeurs, des professionnels ou des rois. Il n'y a aucun ministère dans le Nouveau Testament ou don appelé “intercesseur prophétique”. Il n'y a aucun “général d'intercession”. Nous sommes tous des sacrificateurs et nous prions tous parce que cela fait partie de notre travail. Nous sommes des ouvriers.

 

Nous devons prier pour ceux qui seront humbles et qui feront un travail intensif, sale et parfois dangereux dans la moisson. Dieu n’a qu’une méthode et c’est d’envoyer Sa Parole en chair pour vivre parmi les gens afin qu'ils puissent voir la gloire de Dieu pleine de grâce et de vérité. Jean 1:14 est Son plan “A”. Il n'a aucun plan “B”.

Nous ne pouvons pas prier pour les ouvriers sans être nous-mêmes prêts à en être.

Priez pour les ouvriers !



17/02/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres