Le Sentier des Justes en Christ

Le Sentier des Justes en Christ

QU’EN EST-IL DE LA TERRE D'ISRAËL ?

Avant 1948, les Juifs n'avaient presque aucune autorité gouvernementale sur la terre d'Israël depuis que Jérusalem a été détruite en l'an.70. La ville a été détruite et les Juifs ont été dispersés, exactement comme Jésus l’avait prophétisé :

“Et ils tomberont sous le tranchant de l'épée, et seront menés captifs dans toutes les nations; et Jérusalem sera foulée par les Gentils, jusqu'à ce que les temps des Gentils soient accomplis.” (Luc 21:24)

 

Depuis presque 2,000 ans Jérusalem a été foulée aux pieds par les Gentils. La terre entiere d'Israël a connu beaucoup de guerres et a été sous le contrôle de groupes de gens différents. Ce n'est qu'en 1948 qu'Israël est devenu une nation souveraine sous le contrôle de chefs juifs.

 

Des Chrétiens croient que 1948 était l'accomplissement historique du calendrier de Dieu quand Jérusalem ne serait plus foulée aux pieds et que “ les temps de Gentils” ont été accomplis. Peut-être cette date approche, effectivement, mais il y a de bonnes raisons d'en douter parce que Jérusalem, dans une certaine mesure, est toujours foulée aux pieds par un peuple non-juif. Bien que les Juifs tiennent le contrôle politique, d'autres groupes de gens— particulièrement les Arabes dans cette région — bataillent pour avoir le contrôle de la région. En plus, le temple Musulman connu comme le Dôme du Rocher se tient  où le Temple juif s'élevait il y a 2,000 ans. Ce Dôme du Rocher est le troisième site le plus saint pour les Musulmans, mais c'est une abomination aux yeux des Juifs.

 

Il y a aussi des raisons de douter que les temps des Gentils ait été accomplis parce que Dieu continue à travailler puissamment parmi les Gentils. En fait, il y a plus de Gentils qui devienent des Chrétiens nés de nouveau aujourd'hui qu'a n'importe quel autre moment dans l'histoire (environ 200,000 par jour). Les faits ne soutiennent pas l'idée que Dieu a détourné Son attention des Gentils pour la porter sur les Juifs, qui restent pour la plupart endurcis à l'Évangile, avec seulement un petit pourcentage en croyant que Jésus est le Messie.

 

Quand les temps des Gentils sera vraiment accomplis qu'arrivera-t-il à la terre d'Israël ? Ceux qui tiennent au point de vue Futuriste croient que Dieu réalisera Sa promesse de rendre la terre aux descendants naturels d'Abraham. Ils citent la promesse que Dieu a faite à Abraham il y a longtemps :

 

En ce jour le Seigneur fit alliance  avec Abram, en disant, “J'ai donné ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Egypte jusqu'au grand fleuve, le fleuve d'Euphrate.” (Genese 15:18)

 

Ceux qui Adhérent au point de vue Futuriste croient que Dieu fera que les Juifs qui ont été dispersés dans le monde émigrent en Israël et les établira comme une nation qui sera une lumière pour le monde. Les Juifs connaîtront les bénédictions de Dieu et ils seront élevés à une position de grande autorité.

 

Les adhérents au point de vue prétériste partiel voient un avenir radicalement différent pour les Juifs et Israël. Comme nous l'avons déjà expliqué, les 490 ans de faveur de Dieu sont passés.

Les Juifs connaîtront un réveil futur, mais la terre ne sera pas  sous le contrôle exclusif des Juifs. Permettez-nous s'il vous plaît de vous le montrer a partir des Saintes Écritures.

D'abord, il est important de montrer que la promesse de Dieu à Abraham n'était pas seulement pour la terre qui est aujourd'hui connu comme Israël. Dieu a promis toute la terre depuis le fleuve d'Egypte jusqu'au grand fleuve, le fleuve d'Euphrate, qui parcourt la Syrie, le Koweït et l'Irak. Cette terre promise inclut aussi la Jordanie et les parties de l'Arabie Saoudite. Si Dieu va donner la terre promise à Abraham aux Juifs modernes, comme les enseignants Futuristes le disent, donc les Juifs devront posséder tout la terre entre les deux grands fleuves.

Pourtant la Bible nous parle  clairement de la transformation future la plus significative qui arrivera dans cette région. Esaïe a  prophétisé, en disant :

Et l'Eternel se fera connaître à l'Egypte; et en ce jour-là l'Egypte connaîtra l'Eternel, et le servira, offrant des sacrifices et des gâteaux, et elle vouera des vœux à l'Eternel, et les accomplira. L'Eternel donc frappera les Egyptiens, les frappant et les guérissant, et ils retourneront jusques à l'Eternel, qui sera fléchi par leurs prières, et les guérira. En ce jour-là il y aura un chemin battu de l'Egypte en Assyrie; et l'Assyrie viendra en Egypte, et l'Egypte en Assyrie, et l'Egypte servira avec l'Assyrie.  En ce jour-là Israël sera [joint] pour [la] troisième [partie] à l'Egypte et à l'Assyrie, et la bénédiction sera au milieu de la terre.  Ce que l'Eternel des armées bénira, en disant : Bénie soit l'Egypte mon peuple; et [bénie soit] l'Assyrie l'ouvrage de mes mains; et Israël mon héritage.” (Esaïe.19:21-25)

 

Ce passage nous révèle comment ce jour viendra lorsque le peuple d'Egypte, d'Assyrie et d'Israël adoreront le vrai Dieu. Ils voyageront même d'une région à l'autre pour adorer ensemble.

 La prédiction d’Esaïe semble presque trop belle pour être vraie. Les groupes de gens qu'il mentionne se sont combattu les uns les autres pendant des générations. L'Egypte et l'Assyrie se trouvent aux fondations mêmes du monde arabe et un grand pourcentage d'Arabes sont des Musulmans. Esaïe a dit que même les Arabes et les Juifs adoreront ensemble.

La prédiction d'Esaïe révèle aussi le coeur de Dieu pour l'Egypte et l'Assyrie, car Dieu a appelé l'Egypte “Mon peuple” et l'Assyrie “l'ouvrage de mes mains” Entendre Dieu parler de cette facon peut être difficile pour les Chrétiens (et les Juifs) qui pensent que les Juifs sont les seuls qui sont choisis de Dieu. Évidemment, Dieu a vraiment choisi le peuple juif, mais ce n'était jamais Son intention de faire d'eux les seuls humains a recevoir Sa faveur.  Ils ont été plutôt choisis comme une lumière pour les nations. Avec le même amour dont Dieu s'est occupé des Juifs, Il a toujours désiré s'occuper de tous les groupes de gens. Il aime le monde. Les Juifs n'étaient pas les seuls choisis, mais ils étaient les premiers Fruits de la terre pour révéler le coeur de Dieu à tous les peuples. Jésus nous a parlé d'un jour où Il rassemblera les peuples non-Juifs à Lui-même.

 “J'ai encore d'autres brebis qui ne sont pas de cette bergerie; et il me les faut aussi amener, et elles entendront ma voix, et il y aura un seul troupeau, [et] un seul berger.” (Jean 10:16)

 

Voici la promesse dont nous attendons la réalisation — un troupeau composé de beaucoup de peuples différents.

 

Où cela arrivera-t-il ? Dans le monde entier, mais de facon plus évidente en Terre Promise. Dieu va prendre la région la plus tumultueuse du monde et en faire Sa vitrine où différents groupes de peuples deviendront un seul troupeau avec Jesus Christ comme Berger.

Dieu ne donne pas la terre qu'Il a promise à Abraham exclusivement aux Juifs. Il va la donner à Ses enfants. Paul a fait comprendre cela quand il a écrit :

Or les promesses ont été faites à Abraham, et à sa semence; il n'est pas dit, et aux semences, comme s'il avait parlé de plusieurs, mais comme parlant d'une seule, et à sa semence : qui est Christ. (Galates. 3:16)

 

Paul a expliqué comment les promesses n'étaient pas pour Abraham et ses descendants (pluriels). Ils ont été donnés par Dieu à Abraham et à sa descendance (singulier) — Jesus Christ. Paul a expliqué davantage comment tous ceux qui ont mis leur foi en Jésus hériteront des bénédictions promises à Abraham.

 

Sachez donc, que ceux qui ont la foi, sont les enfants d’Abraham. Aussi l’Écriture, prévoyant que Dieu justifierait les Gentils par la foi, a évangélisé par avance à Abraham, en lui disant : Toutes les nations seront bénies en toi.* C’est pourquoi ceux qui croient, sont bénis avec Abraham qui a cru. Mais tous ceux qui s’attachent aux œuvres de la loi, sont sous la malédiction, puisqu’il est écrit : Maudit est quiconque ne persévère pas à faire toutes les choses qui sont écrites dans le livre de la loi !* Et que nul ne soit justifié devant Dieu par la loi, cela est évident; parce que : Le juste vivra par la foi.*  Or, la loi ne justifie pas par la foi; mais elle dit : L’homme qui aura fait ces choses, vivra par elles.*   Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, quand il a été fait malédiction pour nous; (car il est écrit : Maudit est quiconque est pendu au bois;)* Afin que la bénédiction d’Abraham se répandît sur les Gentils par Jésus-Christ, et que nous reçussions par la foi l’Esprit qui avait été promis. Frères, je parle à la manière des hommes : Lorsqu’un contrat a été confirmé par un homme, personne ne le casse, ou n’y ajoute rien. Or, les promesses ont été faites à Abraham et à sa postérité. Il n’est pas dit : Et à ses postérités, comme s’il s’agissait de plusieurs; mais comme d’une seule : Et à ta postérité, qui est Christ. Voici donc ce que je dis : Quant au contrat que Dieu a auparavant confirmé en Christ, la loi, qui n’est venue que quatre cent trente ans après, n’a pu l’annuler, pour abolir la promesse. Car, si l’héritage vient de la loi, ce n’est plus de la promesse. Or, Dieu l’a donné gratuitement à Abraham par la promesse.  A quoi donc sert la loi ? Elle a été ajoutée à la promesse à cause des transgressions, jusqu’à la venue de la postérité à qui la promesse avait été faite; et elle fut donnée par le moyen des anges, et par l’entremise d’un médiateur.  Or, le médiateur n’est pas d’un seul, mais Dieu est un seul. La loi est-elle donc contraire aux promesses de Dieu ? Nullement; car s’il eût été donné une loi qui pût donner la vie, la justice viendrait véritablement de la loi.  Mais l’Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que la promesse fût donnée, par la foi en Jésus-Christ, à ceux qui croient. Or, avant que la foi vînt, nous étions renfermés sous la garde de la loi, pour la foi qui devait être révélée. De sorte que la loi a été notre conducteur pour nous mener à Christ, afin que nous fussions justifiés par la foi. Or, la foi étant venue, nous ne sommes plus sous ce conducteur. Car vous êtes tous enfants de Dieu par la foi en Jésus-Christ. Car vous tous qui avez été baptisés en Christ, vous avez revêtu Christ. Il n’y a plus ni Juif ni Grec; il n’y a plus ni esclave ni libre; il n’y a plus ni homme ni femme; car vous êtes tous un en Jésus-Christ.  Et si vous êtes de Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, et les héritiers selon la promesse. (Galates 3:7-29)

 

Paul nous donne la bonne façon de comprendre les promesses de Dieu à Abraham. À qui la Terre Promise appartient-elle ? Qui sont les héritiers ? Tous ceux qui ont mis leur foi en Jesus Christ.

 

Alors, à quoi devrions-nous nous attendre pour la Terre Promise ? Nous savons que les Juifs doivent y avoir une présence significative, parce qu'Esaie a prophétisé que les Juifs adoreraient Dieu ensemble avec les pays limitrophes. Pourtant, il est aussi vrai que Dieu donne la terre promise à Ses enfants qui sont nés de la semence — Jésus. Donc, nous devrions nous attendre à ce que beaucoup de peuples s'installent dans cette région. Comme tous ces gens s'inclinent devant la seigneurie de Jésus Christ, ils seront une lumière pour les nations, car cette région sera l'endroit le plus visible sur la terre où des groupes de peuples différents se réuniront sous un seul Berger, Jésus Christ. 



12/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 246 autres membres